[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi - l'Évangile | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | Centres d'intérêt ]

Recommandations aux personnes qui ont réalisé qu'il leur faut quitter le mouvement des TJ

 

Il faut commencer par lire la Bible dans une traduction autre que celle du monde nouveau. Nous recommandons la version Darby, mais d'autres peuvent être utilisées (Segond et autres). Il faut ensuite  :

Oublier le plus possible l'enseignement des TJ qui est faussé sur la plupart des sujets, et lire la Parole de Dieu (Bible) en demandant à Dieu par la prière d'être éclairé pour comprendre.

saisir la Divinité pleine et entière de Jésus Christ (Jean 1, Col. 2:9 et bien d'autres). Le but majeur du Saint Esprit est de glorifier Christ (Jean 14:26 et 16:14). C'est le grand péché des TJ de ne pas donner à Christ la gloire qui Lui est due. La cène pratiquée seulement une fois par an est un témoignage manifeste de cet honneur qui n'est pas rendu à Christ. La Divinité du Seigneur Jésus implique la reconnaissance de la vérité de la Trinité.

saisir que nous avons été sauvés des peines éternelles par la mort du Seigneur Jésus en sacrifice sur la croix (une vraie croix), le Seigneur Jésus ayant versé Son sang pour expier nos péchés

saisir que le Seigneur Jésus est venu révéler Dieu comme Père, et que notre relation dorénavant avec Dieu est celle d'enfants avec un Père (voir ce mot partout dans l'évangile de Jean, mais spécialement Jean 14:6-14), et cette relation est une relation de communion heureuse (1 Jean 1:3), et non plus la relation d'Israël ou des Juifs avec Jéhovah (= l'Éternel) qui est le caractère de Dieu dans l'Ancien Testament. C'est pour cela que nous nous appelons chrétiens, et non pas Témoins de Jéhovah. Jéhovah caractérise la relation de Dieu avec Israël (Exode 6 et 20:1-2) et l'Église n'a rien à voir avec Israël. C'est aussi pourquoi le salut est par la foi en Jésus Christ (Romains 3 et Éphésiens 2 et nombreux autres passages) et non par l'appartenance à une organisation ou un peuple, que ce soit Israël, les TJ, l'église catholique ou autres.

saisir que l'espérance de l'église (= des chrétiens) est céleste, et non pas terrestre. Nous attendons la venue du Seigneur (date inconnue) pour enlever les chrétiens au ciel (Jean 14:1-3; 1 Thes. 4:14-18) et pour être ensuite introduits dans «la maison du Père». Il est vrai que le propos de Dieu quant à un royaume terrestre s'accomplira conformément aux promesses de l'Ancien Testament, mais justement l'erreur des TJ est de confondre ce qui relève de l'Ancien Testament et ce qui relève du Nouveau, et d'appliquer aux chrétiens l'espérance d'Israël (même chose que la confusion entre les relations avec le Père et celles avec Dieu sous son caractère de Jéhovah; même incompréhension souvent répétée chez les disciples : Luc 24:21, Actes 1:6). La limitation à 144000 des places au ciel est une fausseté.

ne manquez pas de priez beaucoup le Seigneur pour qu'Il vous éclaire sur Sa Parole et qu'Il vous conduise dans le bon chemin ; vous pouvez avoir confiance qu'Il répond (1 Thes. 5:17; Luc 18:7)

Nous recommandons de lire dès que possible avec soin le petit traité «Découpant droit la Parole» pour éviter les interprétations tordues de l'Écriture

Bien d'autres choses sont évidemment à saisir ensuite, notamment tout ce qui concerne l'Église ou Assemblée mais ce qui précède est la base première nécessaire à tout ex-TJ pour trouver l'heureuse jouissance de la vie éternelle dans le Christ Jésus et la communion avec le Père et le Fils