[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi - l'Évangile | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs et ouvrages | Centres d'intérêt ]

 

Observations sur la traduction KJV

 

 

La KJV = King James Version = version du Roi Jacques = Version autorisée en Angleterre.

Il a paru utile de relever des commentaires sur cette traduction, car, dans la mesure où elle est proche du texte reçu, il est utile de savoir les carences de ces textes.

Bien des citations faites ci-après sont dues à William Kelly qui estimait la KJV comme de très haute valeur, mais ne se gênait pas pour en signaler les point faibles.

 

=>       La liste des observations sur la KJV est complétée régulièrement

 

Ézéchiel 6:9 : Ce n’est pas l’Éternel qui a le cœur brisé, mais ceux qui se repentent de leurs péchés.

Ézéchiel 32:14 : Il faut traduire « eaux limpides » au lieu de « eaux profondes ».

Ézéchiel 38:2 : Il faut traduire « prince de Rosh », et non pas « prince-chef ».

Ézéchiel 39:2 : Il ne faut pas traduire « cela fera se boucher le nez aux passants ».

Ézéchiel 39:11 : Il ne faut pas traduire « Je laisserai la sixième partie de toi ».

 

Matthieu 24:3 : L’expression « fin du monde » de la KJV est fautive. Il s’agit de « fin du siècle » ou « consommation du siècle » (ou fin de l’ère)

Jean 8:25 : Il faut traduire « absolument ce qu’aussi je vous dis » et non pas « cela même que je vous ai dit au commencement »

Actes 2:41 : Il faut traduire : « ceux qui reçurent sa parole furent baptisés ». Le Texte Reçu et la version autorisée anglaise (version du Roi Jacques) disent à tort : « ceux donc qui reçurent avec joie sa parole… ».

Romains 3:22 : Il faut traduire : « La justice de Dieu, qui est par la foi en Jésus Christ, envers tous, et sur tous ceux qui croient » et non pas « La justice de Dieu envers tous ceux qui croient ». La version autorisée est correcte, mais commentaires détaillés sur l’origine et la source de cette erreur des Réviseurs, et leur trop grand attachement aux manuscrits les plus anciens.

Romains 5:11 : C’est le terme « réconciliation » qu’il faut utiliser, et non pas « expiation ».

Éphésiens 4:15 : Il faut traduire « étant vrai dans l’amour » et non pas « parlant la vérité dans l’amour »

Éphésiens 5:9 : Il faut traduire « le fruit de la lumière » et non « le fruit de l’Esprit » comme en Galates 5

Hébreux 2:17 : La version autorisée traduit à tort réconciliation pour leurs péchés au lieu de propitiation pour leurs péchés.

1 Jean 2:2 : Il faut traduire : « Lui est la propitiation pour nos péchés, et non pas pour les nôtres, mais aussi pour le monde entier » et non pas « … pour les péchés du monde entier ».

2 Jean 7: Il faut traduire » plusieurs séducteurs sont sortis dans le monde » et non pas « plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde »

2 Jean 9 : Il faut traduire « quiconque vous mène en avant » ou « quiconque va en avant », mais non pas « quiconque transgresse ». La faute est grave car elle suppose que la loi est la ligne de conduite du chrétien

3 Jean 2 : Il faut traduire « je souhaite qu’à tous égards tu prospères » ou « je souhaite qu’en toutes choses tu prospères », et non pas « je souhaite par-dessus tout que tu prospères ». La prospérité ne peut pas être le souhait principal pour un chrétien.

3 Jean 5 : Il faut traduire « ce que tu fais envers les frères, et cela [envers ceux-là même qui sont] étrangers » et non pas « ce que tu fais envers les frères et envers les étrangers ».

3 Jean 6a : Il faut traduire « amour » et non pas « charité »

3 Jean 6b : Il faut traduire « si tu leur fais la conduite d’une manière digne de Dieu », et non pas « si tu leur fais la conduite d’une manière pieuse ».

Apoc. 17:8 : Il faut traduire : « qu’elle était, et qu’elle n’est pas, et qu’elle sera présente » et non pas « qu’elle était, et qu’elle n’est pas, et qu’elle est cependant ».

Apoc. 17:16 : Il faut traduire « les dix cornes… ET la bête » et non pas « les dix cornes SUR la bête ». Les cornes sont distinctes de la bête.

Apoc. 21:10 : Il faut traduire : « il me montra la sainte cité, Jérusalem », et non pas « il me montra la grande ville, la sainte Jérusalem ».