[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi - l'Évangile | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | Centres d'intérêt ]

 

Cinq sommaires sur le christianisme et l’enseignement de la Bible

 

Réponses courtes à quelques Questions Essentielles (FAQ)

 

Michael Hardt

 

Table des matières :

1     Raison d’être des sommaires

2     Vue d’ensemble des sommaires

 

 

1                    Raison d’être des sommaires

Les séries de « sommaires » s’adressent surtout aux lecteurs encore jeunes dans la foi et qui cherchent à mieux saisir les pensées de Dieu concernant les sujets de base de la foi chrétienne. Elles ont été écrites avec l’intention de montrer, avec un minimum de mots, ce que disent les écritures pour aider aussi ceux qui, jusqu’ici, ont manqué l’occasion de lire des livres détaillés.

Pendant les années passées, la méthode des « questions fréquentes » (en anglais : « Frequently Asked Questions » FAQ) est devenue de plus en plus commune dans toutes les domaines de la vie — sans doute pour répondre au besoin d’avoir à absorber une grande quantité d’informations dans le peu de temps qui est à la disposition de ceux qui cherchent à s’informer sur un sujet quelconque.  

L’intention de ces sommaires n’est pas de remplacer une étude détaillée et approfondie de la parole de Dieu, mais plutôt d’encourager le jeune lecteur à commencer avec une étude systématique de la vérité, « la foi qui a été une fois enseignée aux saints » (Jude 3).

Ces sommaires sont présentés avec le désir que le Seigneur l’utilise pour la croissance des siens, pour que nous soyons « enracinés et édifiés en lui, et affermis dans la foi » (Col. 2 :7).

 

2                    Vue d’ensemble des sommaires

La foi chrétienne n’est pas un système de règles mais une relation vivante avec une Personne vivante — la Personne du Seigneur Jésus Christ.

Le sommaire sur la personne du Seigneur Jésus s’occupe d’une série de questions qui concernent la Personne du Seigneur : Sa divinité, Son humanité, Sa sainteté (sans nature pécheresse) et Sa relation éternelle comme Fils avec le Père. Mais à Sa gloire personnelle s’ajoute la gloire de Son Œuvre dont quelques aspects sont abordés au chapitre 2 : la substitution, la propitiation, l’achat, la rédemption etc. Une troisième catégorie de gloires de Christ concerne ses fonctions : Christ est notre Souverain Sacrificateur et notre Avocat, et il sera le Roi d’Israël (chapitre 3). 

 

Le retour du Seigneur comprend deux grandes phases : l’enlèvement de ceux qui lui appartiennent — c’est la grande espérance du chrétien — et le retour en gloire et en puissance pour établir son règne millénaire. Les questions dans le chapitre 4 cherchent à répondre à quelques questions pertinentes à ce sujet.

 

Sur la base de l’oeuvre de Christ, la bonne nouvelle est annoncée : l’évangile de notre salut. Elle comprend deux parties importantes : la justification de nos péchés, et la délivrance de la puissance du péché (ou l’affranchissement). Les chapitres 1 et 2 qui s’occupent de ces deux sujets peuvent aussi être lus comme introduction aux huit premiers chapitres de l’épître aux Romains.

 

Mais Dieu n’avait pas seulement en vue le salut individuel de ceux qui croient mais son conseil éternel était de former — par l’Esprit Saint — un corps et de « rassembler en un les enfants de Dieu dispersés » (Jean 11:52). Et ce qui est encore plus grand, plus merveilleux : Dieu a voulu lier ce corps, l’Église, avec Christ — aussi étroitement qu’un corps est lié avec la tête. Le sommaire sur l’Église s’occupe d’une série de questions concernant le conseil éternel de Dieu pour l’Église  ainsi que la vie pratique de l’Église aujourd’hui.

 

Le sommaire sur l’inspirations conclut avec un bref survol de ce sujet de l’inspiration verbale de l’Écriture — un sujet d’importance fondamentale parce qu’aucun sujet biblique ne peut être défendu vis-à-vis des attaques de l’ennemi si nous n’avons pas l’assurance que « toute écriture est inspirée de Dieu » (2. Tim. 3 : 16).