[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi - l'Évangile | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | Centres d'intérêt ]

 

Le retour du Seigneur Jésus Christ

 

Michael Hardt

 

Table des matières

1       Le Seigneur Jésus Christ : Son Retour

2       Qu’attendent les chrétiens ?

3       Des événements doivent-ils se dérouler avant l’enlèvement ?

4       Que signifie l’enlèvement pour Christ ?

5       Que signifie l’enlèvement pour ceux qui sont à Christ ?

6       Comment savons-nous qu’il y aura une ‘période de tribulations’ ?

7       Que voulons-nous dire par ‘tribulation’ ou ‘grande tribulation’ ?

8       Quels saints traverseront la tribulation ?

9       Les chrétiens rencontrent-ils des épreuves et des tribulations ?

10         Que signifie l’expression « le jour du Seigneur » ?

11         Quand aura lieu la ‘grande tribulation’ ?

12         Qu’arrivera-t-il au milieu de la période de tribulation ?

13         Qu’est-ce que ‘l’apparition de Christ’ ?

14         Que signifie l’apparition pour Israël et pour l’Europe de l’ouest ?

15         Que signifie l’apparition, pour Christ ?

16         Que signifie l’apparition pour les chrétiens ?

 

 

 

1                Le Seigneur Jésus Christ : Son Retour

Christ a accompli l’œuvre à la croix (FAQ principale chapitre 2). Remonté au ciel, Il reste actif pour nous maintenant dans Ses diverses fonctions (FAQ principale chapitre 3). Et dans l’avenir Il reviendra. Ce retour aura lieu en deux phases : l’enlèvement et l’apparition.

Les questions et réponses ci-dessus cherchent à montrer quand ces deux événements auront lieu et quels sont leurs caractères respectifs.

 

 

2                Qu’attendent les chrétiens ?

 

Les chrétiens attendent la venue de Christ pour les prendre (ou les ‘enlever’) hors du monde. Cet événement est décrit en 1 Thessaloniciens 4:16-17 :

 

« Car le Seigneur lui-même, avec un cri de commandement… descendra du ciel ; … puis nous, les vivants qui demeurons, nous serons ravis ensemble avec eux dans les nuées, à la rencontre du Seigneur, en l’air… ».

 

Ce passage nous apprend que (a) Christ viendra en personne, et que (b) cette rencontre aura lieu en l’air, et non pas sur la terre.

Cette vérité de l’enlèvement n’était pas encore révélée dans l’Ancien Testament : « Voici, je vous dis un mystère: Nous ne nous endormirons pas tous, mais nous serons tous changés… » (1 Cor. 15:51).

Certains chrétiens pensent qu’ils devraient attendre le royaume, ou même en préparer l’établissement. Cependant, Christ dit : «Oui, je viens bientôt », et la vraie espérance chrétienne est d’attendre cet événement. « Amen, viens Seigneur Jésus » (Apoc. 22:20). Voir aussi Jean 14:2-3 ; Matt. 24:45-50.

 

3                Des événements doivent-ils se dérouler avant l’enlèvement ?

 

Non, absolument rien. L’enlèvement peut se produire à n’importe quel moment. Dans le verset cité dans la question précédente, Paul dit « nous, les vivants... serons ravis ». Cela montre que, même les chrétiens du premier siècle attendaient — et nous devons attendre — la venue du Seigneur à chaque instant, et certainement pendant leur vie.

 

4                Que signifie l’enlèvement pour Christ ?

 

C’est l’événement que Christ attend actuellement. Il est l’Époux, et ce sera une joie pour Lui de prendre Son épouse pour être avec Lui. Il est bon de penser à cet aspect, comme Paul disait : « Or que le Seigneur incline vos cœurs à l’amour de Dieu et à la patience du Christ » (2 Thes. 3:5). Nous trouvons une image dans l’attente d’Isaac en rapport avec l’arrivée de Rebecca (Gen. 24:63).

Lorsque le Seigneur était encore sur la terre, Il pria, disant : « Père, je veux, quant à ceux que tu m’as donnés, que là où moi je suis, ils y soient aussi avec moi, afin qu’ils voient ma gloire » (Jean 17:24).

 

5                Que signifie l’enlèvement pour ceux qui sont à Christ ?

 

Ce sera la bénédiction, la fin de toute souffrance, de toutes larmes, et de tout chagrin. Mais par-dessus tout, cela signifie que nous serons avec Christ pour toujours : « et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur » (1 Thess. 4:17). Cela est aussi souligné en Jean 14:3 : « Je reviendrai, et je vous prendrai auprès de moi ; afin que là où moi je suis, vous, vous soyez aussi ». 

Ce sera l’accomplissement joyeux et béni de l’espérance et de l’attente de l’épouse. C’est ainsi que l’Écriture le décrit. Cela est-il vrai dans nos cœurs ?

 

6                Comment savons-nous qu’il y aura une ‘période de tribulations’ ?

 

La Bible nous le dit : Jérémie parle déjà d’un temps qui n’a point de semblable, un temps de détresse (30 :7). Daniel le confirme : «Et ce sera un temps de détresse tel, qu’il n’y en a pas eu depuis qu’il existe une nation jusqu’à ce temps-là » (Dan. 12:1), et le Seigneur en parle à nouveau : Matt. 24:21 et Marc 13:19.

 

7                Que voulons-nous dire par ‘tribulation’ ou ‘grande tribulation’ ?

 

C’est un temps de détresse exceptionnel après l’enlèvement des croyants de l’Église (voir Q 10). Elle atteindra :

o   D’un coté, toute la terre (Apoc. 3:10 ; Matt. 24:6-7) etc.

o   D’un autre côté, Israël : il y aura une tribulation pour Juda, venant de l’Assyrien (És. 28) comme discipline, et il y aura une tribulation spécifique pour le résidu des Juifs fidèles qui seront opprimés par l’antichrist (Matt. 24:15 et suiv.).

 

8                Quels saints traverseront la tribulation ?

 

Certains enseignent que les chrétiens, ceux qui composent l’Église (voir FAQ chapitre sur l’Église), traverseront la période de la grande tribulation. Mais est-ce ce que la Bible enseigne ? Pas du tout :

o   Jérémie 30:7 parle du ‘trouble de Jacob’ ; il s’agit donc de Juifs.

o   Daniel 12:1 parle du peuple de Daniel — encore une fois Israël.

o   Matt.24 parle des mêmes événements que Daniel et ajoute en plus, diverses preuves supplémentaires montrant ce sont les Juifs qui sont concernés : fuite dans les montagnes de Judée, fuite un jour autre qu’un jour de sabbat, etc.

o   Apoc. 3:10 s’adresse bien à l’Église (de Philadelphie), mais déclare que les fidèles seront gardés de l’heure de l’épreuve qui vient sur la terre habitée toute entière, — non pas qu’ils la traverseront.

o   Apoc. 7 montre que les anciens (dont l’Église fait partie) sont une classe distincte de ceux qui traversent la tribulation.

 

Tous les passages bibliques qui mentionnent la tribulation renforcent le même point : les saints qui traverseront la période de la tribulation ne font pas partie de l’Église, ce ne sont pas des chrétiens.

 

9                Les chrétiens rencontrent-ils des épreuves et des tribulations ?

 

Oui, bien sûr. Le Seigneur disait à Ses disciples : « Vous aurez de la tribulation dans le monde » (Jean 16:33). Dans un sens général, quiconque désire réellement suivre le Seigneur rencontrera des difficultés, et même de la ‘tribulation’ parce que le monde est hostile envers Christ. Quoi qu’il en soi, cela est bien différent de « la grande tribulation ».

Le passage de 2 Thess. 1:4 à 2:3 explique que les tribulations des Thessaloniciens étaient bien différentes de ‘la grande tribulation’ — qui est liée avec la venue du ‘jour du Seigneur’ (2:2) — voir Q 9).

 

10                Que signifie l’expression « le jour du Seigneur » ?

 

L’expression « le jour du Seigneur » (le « jour de l’Éternel » dans l’Ancien Testament) est utilisée pour décrire une période de temps (et non pas un jour de 24 heures). Cette période ne commencera qu’après l’enlèvement de l’Église (Q 1 à Q 4) et après les événements qui auront lieu au milieu de la période de la grande tribulation (2 Thess. 2:3, 4), voir Q 11). 

Le jour du Seigneur est caractérisé par des jugements terribles (És. 13: 9 ; Joël 1:15 ; 2:1, 11, 31 ; Soph. 1:8, etc.) qui auront lieu avant l’apparition de Christ en gloire. Ce ‘jour’ comprend aussi la fin de cette terre (2 Pierre 3:10). Il englobe donc l’apparition du Seigneur en gloire (Q 12 à Q 15), et son règne millénaire. 

Le chrétien ne traversera pas ces jugements (Q 7). Pour lui, le jour du Seigneur est lié avec la récompense et, par conséquence, la responsabilité (2 Cor. 1:14). Dans ce contexte, le jour du Seigneur est aussi appelé « le jour de Christ » (Phil. 1:10 ; 2:16).

 

11                Quand aura lieu la ‘grande tribulation’ ?

 

Pendant une période de sept ans — entre l’enlèvement de l’Église et le royaume. Dans la prophétie de Daniel concernant les 70 semaines (1 semaine prophétique = 7 années) en Daniel 9, il y a un intervalle indéfini entre la semaine 69 et la semaine 70 (Dan. 9:25-27). À la fin de la semaine 69, Christ est crucifié (le Messie est ‘retranché’). Après cela, il y a le temps de l’Église — dans lequel nous vivons maintenant, — qui n’est pas mentionné par Daniel. Mais la semaine 70 reste encore ‘non accomplie’.

Pendant les premières trois années et demi de cette période de tribulation, les jugements providentiels de Dieu tomberont sur la terre (famine, guerres, etc. — Apoc. 6 et suiv.). Les dernières trois années et demi seront bien pires, — un temps de détresse sans pareil : « Car alors il y aura une grande tribulation, telle qu’il n’y a point eu depuis le commencement du monde jusqu’à maintenant, et qu’il n’y en aura jamais » (Matt. 24:21) ; c’est LA ‘grande tribulation’.

Cette deuxième moitié est désignée par les expressions « un temps, des temps et une moitié de temps » (= 3.5 années), 42 mois, et 1260 jours en Apoc. 11 à 13 etc. L’oppression viendra de l’antichrist juif, et du gouvernement de l’empire romain rétabli (Apoc. 13). En outre, les jugements de Dieu tomberont sur la terre (Apoc. 6 à 19).

 

12                Qu’arrivera-t-il au milieu de la période de tribulation ?

 

Quatre événements importants se produiront au milieu de la ‘semaine’, c’est-à-dire après les premières 3.5 années de la période de tribulation :

o   Satan sera précipité du ciel sur la terre (Apoc. 12:7-9)

o   Les sacrifices cesseront (Dan. 9:27)

o   L’antichrist s’assiéra dans le temple et réclamera qu’on l’adore (2 Thess. 2:4)

o   ‘L’abomination de la désolation’ sera établie (Matt. 24:15).

 

13                Qu’est-ce que ‘l’apparition de Christ’ ?

 

Le Seigneur Jésus Christ reviendra sur cette terre en puissance, accompagné par des anges (2 Thes. 1:7) et par les saints (c’est à dire les croyants) qui auront été enlevés et emmenés au ciel (voir Q 1 et Q 2) — 2 Thess 1:10.

Cet événement avait été annoncé par les prophètes de l’Ancien Testament (Dan. 7:13, 14). Il reviendra sur la montagne des Oliviers (Zach. 14) d’où Il était monté au ciel (Actes 1:11, 12)

 

14                Que signifie l’apparition pour Israël et pour l’Europe de l’ouest ?

 

Israël ou, plus précisément une minorité en Israël (le ‘résidu’ — voir Rom. 9:27, És. 10:10-22), réalisera que Christ est Celui qu’en tant que nation, ils avaient crucifié autrefois, et ils se repentiront et L’accepteront (Zach. 12:10-14 ; Apoc. 1:7). L’autre partie du peuple sera jugée.

L’Europe de l’ouest est décrite dans la prophétie comme l’empire romain (Apoc. 13), comme une confédération de ‘rois’ qui délèguent une partie de leur pouvoir au chef de cet empire (Apoc. 17:13). Tragiquement, « ceux-ci combattront contre l’Agneau », mais « l’Agneau les vaincra » (Apoc. 17:14 ; cf. 19:19). Il détruira les armées de l’Europe de l’ouest par le souffle de Sa bouche (voir aussi ‘l’épée qui sort de Sa bouche’ ; Apoc. 19:20).

 

15                Que signifie l’apparition, pour Christ ?

 

Ce sera le moment de gloire et de manifestation. Il avait refusé que les hommes le fassent roi (Jean 6:15), présentait Lui-même à Jérusalem en humilité (Zach. 9:9 ; Matt. 21:7-10), et Il avait été rejeté peu après. Mais à Son apparition, Il sera reconnu universellement (Phil. 2:10, 11), ‘glorifié’ et ‘admiré’ (2.Thess. 1:10).

Celui qui porta la couronne d’épines (malédiction) portera à ce moment-là ‘beaucoup de diadèmes’ (Apoc. 19:12), et le nom suivant sera inscrit sur Lui : « ROIS DES ROIS, ET SEIGNEUR DES SEIGNEURS » (Apoc. 19:16).

 

16                Que signifie l’apparition pour les chrétiens ?

 

Bien que les chrétiens attendent l’enlèvement (Q1), ils aiment son apparition (2. Tim.4:8).

D’un côté, ce sera le jour de manifestation pour eux, quand les résultats de l’œuvre de Christ seront visibles (Phil. 1:6, 10 ; 4:1) et ils contribueront à la gloire et à l’admiration que Christ recevra (2 Thess. 1:10). D’un autre côté, et c’est encore plus important, ce sera le jour où leur Maître — Celui qu’ils ont suivi quand Il était rejeté — sera honoré et reconnu par tous. D’un autre côté encore, ce sera le jour des récompenses (2 Tim. 4:8).

Le jour de manifestation pour le ‘Roi des rois’ DOIT être un jour de joie pour Son épouse.