[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | Centres d'intérêt ]

 

Réflexions chrétiennes sur le monde actuel

 

 

 

Table des matières :

1     La terre de Palestine est-elle aux Juifs ou aux Palestiniens ?

2     Un Évangélique squelettique : Apoc. 14:7

 

 

1                    La terre de Palestine est-elle aux Juifs ou aux Palestiniens ?

La réponse biblique ?

 

Ni aux uns ni aux autres :

 

Elle appartient à l’Éternel ! et Il la prête à qui Il veut : Lévitique 25:23

 

Au bout de 49 ans (7 fois 7 ans) elle retournait à l’ancien «occupant» (ou «hôte» de l’Éternel).

 

On est dans un temps où les droits de Dieu sont peu connus. Une étude biblique sur l’Année sabbatique et le Jubilé détaille ces questions.

 

2                    Un évangile squelettique : Apoc. 14:7

Apocalypse ch. 14 v. 6-7 : «Et je vis un autre ange volant par le milieu du ciel, ayant l’évangile éternel pour l’annoncer à ceux qui sont établis sur la terre, et à toute nation…, disant à haute voix : Craignez Dieu et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et rendez hommage à celui qui a fait le ciel et la terre et la mer et les fontaines d’eaux».

 

Selon le contexte prophétique, cet évangile sera proclamé au temps des tribulations et jugements apocalyptiques, postérieurement à l’enlèvement de l’Église par Jésus-Christ pour l’emmener au ciel.

Son contenu est squelettique : a) il y a un Dieu créateur, b) on doit le craindre et lui donner gloire, c) le jugement va venir — il faut l’accepter immédiatement avant que ce jugement n’arrive.

 

Pendant la période du christianisme entre la Pentecôte de Actes 2 et l’enlèvement de l’Église (selon 1 Thes. 4:14-18), l’évangile est «l’évangile de la grâce» qui annonce «les immenses richesses de la grâce» (Éph. 2:7), les insondables richesses du Christ (Éph. 3:8) et les richesses de la gloire (Éph. 3:16). Nous ne détaillerons pas son contenu : vaste et immense, on le trouve tout au long des épîtres et des évangiles. Période bénie, heureuse, merveilleuse, qui va bientôt prendre fin.

Au temps apocalyptique, sous la pression de l’Antichrist, les circonstances seront tellement pressantes, qu’on ne pourra plus guère dire que quelques mots : craignez le Dieu créateur car ses jugements vont bientôt s’abattre sur le monde mauvais — il n’y aura que cela qui compte et pas grand chose d’autre à dire ! — pas le temps de dire autre chose vu la pression persécutrice sur les croyants !

 

Quelle différence immense entre ces deux évangiles !

Sommes-nous conscients de nos privilèges uniques ? profitons-en avant qu’il ne soit trop tard ?