[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs et ouvrages | Centres d'intérêt ]

Les « Aujourd’hui » dans l’évangile selon Luc

1. « Aujourd’hui, dans la cité de David, vous est né un sauveur, qui est le Christ, le Seigneur » (Luc 2:11)

La venue de Christ sur la terre est annoncée par l’ange aux bergers comme un grand sujet de joie : c’est l’évangile (la bonne nouvelle) d’une grande joie. La multitude de l’armée céleste se joint aux anges pour rendre gloire à Dieu, et souhaiter la paix à la terre.

2. « Aujourd’hui cette écriture est accomplie, vous l’entendant » (Luc 4:21)

Jésus, âgé d’environ trente ans, après avoir été baptisé au Jourdain, oint de l’Esprit, puis avoir victorieusement surmonté les tentations de Satan au désert, commence son ministère public dans la puissance de l’Esprit. À Nazareth, il entre dans la synagogue et lit le prophète Ésaïe qui annonçait la venue de celui qui apportait de bonnes nouvelles aux débonnaires. Jésus était ce messager de grâce envoyé par Dieu, de sorte que l’annonce du jugement contenu dans la prophétie (És. 61:1, 2) n’avait pas sa place à ce moment-là. Les paroles qui sortaient de sa bouche n’étaient que des « paroles de grâce » (Luc 4:22). « La grâce est répandue sur tes lèvres » (Ps. 45:2).

3. « Nous avons vu aujourd’hui des choses étranges » (Luc 5:26)

Le Seigneur accomplit son service parmi les hommes, en guérissant les malades, lépreux ou paralytiques. Mais ici, à l’occasion de ce miracle, il ajoute le pardon des péchés (Luc 5:20). Cette chose étrange pour le monde est infiniment précieuse pour nous, croyants : c’est l’activité en grâce du Seigneur, une chose merveilleuse (Jug. 13:19).

4. « Il faut que je marche aujourd’hui et demain et le jour suivant, car il ne se peut qu’un prophète périsse hors de Jérusalem » (Luc 13:33)

Ce jour était celui du service de l’homme parfait au milieu de la nation rebelle, quelles que soient les intentions meurtrières d’Hérode. Ce service s’achèverait le troisième jour, figure de sa mort et de sa résurrection, pour la réalisation complète des pensées de Dieu à l’égard de ceux qu’il voulait amener dans la gloire.

5. « Zachée, descends vite ; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison » et, « Aujourd’hui le salut est venu à cette maison, vu que lui aussi est fils d’Abraham » (Luc 19.5,9)

À la fin de son ministère, Jésus publiait encore l’an agréable du Seigneur, le jour où la grâce du Dieu Sauveur apporte le salut à quiconque croit.

6. « Jésus lui dit : En vérité, je te dis : Aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis » (Luc 23:43)

Sur la croix, Jésus fait grâce au malfaiteur qui se tournait vers lui, et lui assure une place dans le paradis de Dieu, en ce même jour-là. Telle est la merveilleuse grâce de Dieu en Christ.

7. « C’est aujourd’hui le troisième jour depuis que ces choses sont arrivées » (Luc 24:21)

Ce troisième jour était le jour glorieux de la résurrection du Seigneur Jésus, déjà annoncé aux disciples avant sa mort (Luc 18:33). Le Sauveur goûte la joie de ce jour glorieux (Ps. 16:10, 11), qu’il apporte à ses disciples (Jean 20:20).


En conclusion :

« Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas votre coeur » (Ps. 95:7, 8)

Telle est la conclusion du message de l’Évangile. Ce vibrant appel est cité par l’apôtre aux Hébreux (Héb. 3:7-11, 13 ; 4:7) pour rappeler à toute conscience d’homme que : « Voici, c’est maintenant le temps agréable ; voici, c’est maintenant le jour du salut » (2 Cor. 6:2). L’appel s’adresse à tous de ne pas « s’endurcir par la séduction du péché » (Héb. 3:13), mais au contraire de s’appliquer à entrer dans le repos de Dieu (Héb. 4:11).