[ page principale | nouveautés | La Bible | la foi | sujets | études AT | études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | centres d'intérêt ]

 

Que dit l’ÉCRITURE ? (Rom. 4:3)

 

 

Réponse à 150 questions touchant divers sujets bibliques ou de la vie chrétienne, posées par les lecteurs du périodique «le Salut de Dieu» entre 1873 et 1917 (par W.J.Lowe puis Élie Périer)

 

 

 «Sondez les Écritures, car vous, vous estimez avoir en elles la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi» Jean 5:39

 

«Toute écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et parfaitement accompli pour toute bonne œuvre» 2 Timothée 3:16, 17

 

«Et ils reçurent la parole avec toute bonne volonté, examinant chaque jour les Écritures pour voir si les choses étaient ainsi» Actes 17:11

 

150.     Le Juifs ramenés en Palestine au temps du millénium croiront-ils tous au Seigneur Jésus comme Sauveur, ou n’y en aura-t-il qu’un petit nombre ? Y aura-t-il des rebelles ?

Il est nécessaire de distinguer le résidu fidèle d’avec la masse de la nation juive incrédule qui recevra l’Antichrist et tombera sous les jugements divins. Par un effet de la justice de Dieu, l’aveuglement national atteindra ceux qui ont rejeté le Messie ; le Seigneur le leur disait : «Moi, je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; si un autre vient en son propre nom, celui-là vous le recevrez» (Jean 5:43). Mais Dieu saura se réserver, comme il l’a fait dans tous les temps, d’entre ce peuple «un résidu selon l’élection de la grâce», comme il est écrit : «Quand le nombre des fils d’Israël serait comme le sable de la mer, le résidu seul sera sauvé. Car il consomme et abrège l’affaire en justice, parce que le Seigneur fera une affaire abrégée sur la terre. Et comme Ésaïe a dit auparavant : Si le Seigneur Sabaoth ne nous avait laissé quelque semence, nous serions devenus comme Sodome et nous aurions été semblables à Gomorrhe» (Romains 9:27-29 ; 11:5 ; Ésaïe 1:9 ; 10:22, 23).

Après le retour du Seigneur, qui détruira l’Antichrist «par l’apparition de sa venue» (2 Thessaloniciens 2:8), Dieu opérera puissamment par son Esprit au milieu des dix tribus d’Israël actuellement perdues parmi les nations ; les Israélites seront ramenés dans leur terre, et ils connaîtront tous l’Éternel, depuis le plus petit d’entre eux jusqu’au plus grand. L’Esprit sera versé d’en haut sur eux (Ésaïe 32:15 ; Jérémie 31:33, 34 et 32:37-42). Beaucoup d’autres passages annoncent ce jour de bénédiction ; c’est l’un des grands sujets de la prophétie, car l’Éternel accomplira à la lettre les promesses qu’il a faites sans condition aux descendants d’Abraham selon la chair. Ils seront tous «enseignés de l’Éternel» ; leur paix sera grande. Juda et Israël ne formeront qu’une «seule nation dans le pays, sur les montagnes d’Israël : un seul roi sera leur roi à tous ; et ils ne seront plus deux nations, et ils ne seront plus divisés en deux royaumes» (Ésaïe 54:13 ; Ézéchiel 37:22).