[ page principale | nouveautés | La Bible | la foi | sujets | études AT | études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | centres d'intérêt ]

 

Que dit l’ÉCRITURE ? (Rom. 4:3)

 

 

Réponse à 150 questions touchant divers sujets bibliques ou de la vie chrétienne, posées par les lecteurs du périodique «le Salut de Dieu» entre 1873 et 1917 (par W.J.Lowe puis Élie Périer)

 

 

 «Sondez les Écritures, car vous, vous estimez avoir en elles la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi» Jean 5:39

 

«Toute écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et parfaitement accompli pour toute bonne œuvre» 2 Timothée 3:16, 17

 

«Et ils reçurent la parole avec toute bonne volonté, examinant chaque jour les Écritures pour voir si les choses étaient ainsi» Actes 17:11

 

 

137.     Puisque le Seigneur est mort pour tous les hommes, comme le prouvent maints passages de la Bible, peut-on dire qu’il a porté les péchés des incrédules ?

Il convient de se garder d’affirmer ce que les Écritures n’affirment pas. Une chose est d’ôter «le péché du monde» (Jean 1:29), de l’abolir de devant Dieu, afin qu’il y ait «de nouveaux cieux et une nouvelle terre, dans lesquels la justice habite» (Hébreux 9:26 ; 2 Pierre 3:13), — autre chose est de porter «nos péchés» (1 Pierre 2:24). Cette dernière expression s’applique aux croyants, et nous donne l’assurance que nous avons été une fois et pour toujours purifiés de tous nos péchés, délivrés de la colère qui vient et rendus propres pour la présence de Dieu, «capables de participer au lot des saints dans la lumière». Ce sont les deux parties de l’oeuvre du souverain sacrificateur au jour des expiations (Lévitique 16:11-19, et 20-22 ; Psaume 130:3, 4).

Le Seigneur est mort pour tous (2 Corinthiens 5:14), il s’est donné en rançon pour tous (1 Timothée 2:6) ; mais ceux qui sont au bénéfice de son oeuvre rédemptrice, ce sont ceux qui croient (Galates 3:22). La justice de Dieu, par la foi dans le Christ Jésus, est envers tous (Romains 3:22 ; 5:17, 18) ; mais elle est sur tous ceux qui croient, et qui sont appelés plusieurs (Romains 5:19 ; Hébreux 9:28). Cette distinction doit être soigneusement maintenue.