[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | Centres d'intérêt ]

 

DANIEL ET LE LIVRE DES PETITS PROPHÈTES

 

 

Jean Muller

 

Tables des matières condensée :

1     Quelques pensées générales sur la prophétie

2     Thèmes généraux des prophètes

2.1      Ésaïe

2.2      Jérémie

2.3      Ézéchiel

2.4      Daniel

2.5      Osée

2.6      Joël

2.7      Amos

2.8      Abdias

2.9      Jonas

2.10      Michée

2.11      Nahum

2.12      Habakuk

2.13      Sophonie

2.14      Aggée

2.15      Zacharie

2.16      Malachie

3     Analogie synoptique entre les prophètes

4     Sommaire et plan des prophètes

4.1      Le prophète Daniel

4.2      Osée

4.3      Joël

4.4      Amos

4.5      Abdias

4.6      Jonas

4.7      Michée

4.8      Nahum

4.9      Habakuk

4.10      Sophonie

4.11      Aggée

4.12      Zacharie

4.13      Malachie

5     Christ, le Germe

5.1      Christ, vrai grain de blé

5.2      Christ, le Germe

5.3      Christ, le Germe, se lève, meurt et ressuscite en puissance

6     Les trois périodes de l’histoire d’Israël

Table des matières détaillée :

1     Quelques pensées générales sur la prophétie

2     Thèmes généraux des prophètes

2.1      Ésaïe

2.2      Jérémie

2.3      Ézéchiel

2.4      Daniel

2.5      Osée

2.6      Joël

2.7      Amos

2.8      Abdias

2.9      Jonas

2.10      Michée

2.11      Nahum

2.12      Habakuk

2.13      Sophonie

2.14      Aggée

2.15      Zacharie

2.16      Malachie

3     Analogie synoptique entre les prophètes

4     Sommaire et plan des prophètes

4.1      Le prophète Daniel

4.1.1      Introduction. Les caractères du résidu à Babylone : ch. 1

4.1.1.1    Introduction historique : v. 1, 2

4.1.1.2    Les quatre jeunes hébreux : v. 3-7

4.1.1.3    L’épreuve de la foi : v. 8-17

4.1.1.4    Position à la cour de Babylone : v. 18-21

4.1.2      Les temps des nations et leurs caractères moraux : ch. 2-6

4.1.2.1    Le songe de Nebucadnetsar et la succession des empires : ch. 2

4.1.2.2    La statue d’or et l’idolâtrie. La fournaise de feu : ch. 3

4.1.2.3    Le chef de l’empire devient une bête : ch. 4

4.1.2.4    Le festin de Belshatsar et l’impiété : ch. 5

4.1.2.5    L’exaltation de l’homme et l’apostasie. La fosse aux lions : ch. 6

4.1.3      L’histoire prophétique des quatre monarchies : ch. 7-11

4.1.3.1    L’histoire des quatre bêtes(la puissance occidentale) : ch. 7

4.1.3.2    Les deux premières bêtes et Israël (la puissance orientale) : ch. 8

4.1.3.3    Prière et confession de Daniel. Réponse divine et révélations sur Rome :ch. 9

4.1.3.4    Préparation morale de Daniel aux communications divines : ch. 10

4.1.3.5    Prophéties relatives aux rois du Nord et du Midi : ch. 11

4.1.4      Conclusion. La grande tribulation et la fin des temps des nations : ch. 12

4.1.4.1    La grande tribulation juive : v. 1-4

4.1.4.2    La vision des deux anges au bord du Tigre : v. 5-7

4.1.4.3    Conclusion La fin des temps des nations. La promesse à Daniel du repos et de la bénédiction : v. 8-10

4.2      Osée

4.2.1      Introduction

4.2.2      Les desseins de Dieu envers Israël : ch. 1-3

4.2.3      Le débat de l’Éternel avec Israël : ch. 4-10

4.2.4      Les jugements et l’espérance : ch. 11-13

4.2.5      Repentance et relèvement d’Israël : ch. 14

4.3      Joël

4.3.1      Introduction

4.3.2      L’avant-garde du jour de l’Éternel : ch. 1

4.3.3      Le jour de l’Éternel : ch. 2:1-27

4.3.4      L’effusion de l’Esprit : ch. 2:28-32

4.3.5      Le jugement des nations : ch. 3

4.4      Amos

4.4.1      Introduction. L’Éternel rugit en Sion : ch. 1:1, 2

4.4.2      Ainsi dit l’Éternel : ch. 1:3 à 2:16

4.4.2.1    Damas (Syrie) : 1:3-5

4.4.2.2    Gaza (Philistins) : 1:6-8

4.4.2.3    Tyr (Syro-Phénicie) : 1:9, 10

4.4.2.4    Édom (Ésaü, frère jumeau de Jacob) : 1:11, 12

4.4.2.5    Fils d’Ammon (descendants de Lot) : 1:13-15

4.4.2.6    Moab (descendants de Lot aussi) : 2:1-3

4.4.2.7    Juda : 2:4, 5

4.4.2.8    Israël : 2:6-16

4.4.3      Écoutez cette parole de l Éternel : ch. 3:1 à 5:17

4.4.3.1    Appel à la nation entière : ch. 3

4.4.3.2    Appel aux dix tribus (la montagne de Samarie) : ch. 4

4.4.3.3    Complainte sur la maison d’Israël : ch. 5:1-17

4.4.4      Les deux malheurs : ch. 5:18 à 6:14

4.4.4.1    Malheur aux idolâtres : ch. 5:18-27

4.4.4.2    Malheur à ceux qui sont à l’aise dans le monde : ch. 6:1-14

4.4.5      Les visions : ch. 7:1 à 9:6

4.4.5.1    Les sauterelles, le feu et le fil à plomb : ch. 7:1-9

4.4.5.2    Amos et Amatsia, sacrificateur de Béthel devant Jéroboam : 7:10-17

4.4.5.3    La vision des fruits d’été : ch. 8:1-14

4.4.5.4    Le Seigneur debout sur l’autel : ch. 9:1-6

4.4.6      Le relèvement final d’Israël : ch. 9:7-15

4.5      Abdias

4.5.1      Résumé de l’histoire d’Édom (Ésaü)

4.5.2      Mais tu n’aurais pas dû : v. 10-14

4.5.2.1    Regarder le jour de ton frère,

4.5.2.2    Te réjouir au sujet des fils de Juda, au jour de leur destruction,

4.5.2.3    Ouvrir ta bouche toute grande au jour de la détresse,

4.5.2.4    Entrer dans la porte de mon peuple, au jour de leur calamité

4.5.2.5    Porter la main sur ses richesses

4.5.2.6    Te tenir au carrefour pour exterminer ses réchappés,

4.5.2.7    Livrer ceux des siens qui étaient demeurés de reste

4.5.3      Le jour de l’Éternel

4.5.4      Conclusion

4.6      Jonas

4.6.1      Introduction : ch. 1:1, 2

4.6.2      Jonas, prophète infidèle : ch. 1:3-16

4.6.3      La prière de Jonas : ch. 2

4.6.4      Jonas, témoin fidèle : ch. 3

4.6.5      Jonas, étranger à la grâce de Dieu : ch. 4

4.7      Michée

4.7.1      Introduction : ch. 1:1

4.7.2      Le jugement d’Israël par l’Assyrie : ch. 1:2 à 2:13

4.7.2.1    Le jugement de Samarie et de Juda par l’Assyrien : ch. 1

4.7.2.2    Le premier malheur : ch. 2

4.7.3      La ruine actuelle et le royaume futur : ch. 3:1 à 4:8

4.7.3.1    La ruine morale des chefs et des princes : 3:1-4

4.7.3.2    Le jugement des prophètes infidèles : 3:5-12

4.7.3.3    Le rétablissement en gloire de Jérusalem : 4:1-8

4.7.4      Babylone et l’Assyrie. Le rétablissement d’Israël : ch. 4:9 à 5:15

4.7.4.1    Babylone et les nations : 4:9-13

4.7.4.2    L’Assyrien et le résidu d’Israël : 5:1-9

4.7.4.3    La parole de l’Éternel sur le jugement des apostats : 5:10-15

4.7.5      Le plaidoyer : ch. 6 et 7

4.7.5.1    L’appel de Dieu par le prophète : 6:1-5

4.7.5.2    La réponse des croyants : 6:6-8

4.7.5.3    Un nouvel appel de Dieu à la conscience : 6:9-16

4.7.5.4    Le deuxième malheur : 7:1-7

4.7.5.5    La confiance de la foi devant les ennemis : 7:8-10

4.7.5.6    Dieu parle à Jérusalem : 7:11-17

4.7.5.7    La réponse confiante du résidu : 7:18-20

4.8      Nahum

4.8.1      Introduction : ch. 1:1

4.8.2      La colère de Dieu contre l’Assyrie et la délivrance de Juda : ch. 1

4.8.3      Le jugement de Dieu décrété : ch. 2

4.8.3.1    Les hommes forts de l’Éternel contre Ninive : v. 1-7

4.8.3.2    Le pillage de la ville imprenable : v. 8-10

4.8.3.3    La puissance du lion anéantie : v. 11-13

4.8.4      La rétribution : ch. 3

4.8.4.1    Le malheur sur Ninive : v. 1-7

4.8.4.2    Comparaison avec Thèbes, capitale de la Haute-Égypte : v. 8-10

4.8.4.3    Le jugement final et ses raisons : v. 11-19

4.9      Habakuk

4.9.1      Introduction

4.9.2      Les voies de Dieu envers Israël et les nations : ch. 1

4.9.2.1    L’iniquité d’Israël et le jugement par les Chaldéens : v. 2-11

4.9.2.2    Dieu et son prophète en face d’Israël : v. 12, 13

4.9.2.3    La question du prophète à son Dieu : v. 13-17

4.9.3      La vision divine en réponse à la question du prophète : ch. 2

4.9.3.1    Le juste vivra par sa foi : v. 1-5

4.9.3.2    Le chant des cinq malheurs : v. 6-20

4.9.4      La prière d’ Habakuk : ch. 3

4.9.4.1    Dieu a parlé : v. 2

4.9.4.2    La délivrance d’Égypte : v. 3-6

4.9.4.3    L’image des délivrances futures : v. 7-15

4.9.4.4    La condition personnelle du prophète : v. 16

4.9.4.5    Conclusion. La foi du prophète : v. 17-19

4.10      Sophonie

4.10.1     Introduction :

4.10.2     Le grand jour de l’Éternel et les jugements : ch. 1 et 2

4.10.2.1     La création entière : 1:2, 3

4.10.2.2     Juda et Jérusalem : 1:4-13

4.10.2.3     Les vivants : 1:14-18

4.10.2.4     Un résidu épargné au milieu d’Israël apostat : 2:1-3

4.10.2.5     Les Philistins : 2:4-6

4.10.2.6     Moab, les Fils d’Ammon et l’Ethiopie : 2:8-12

4.10.2.7     Ninive et l’Assyrie : 2:13-15

4.10.3     Jugement et rétablissement : ch. 3

4.10.3.1     Malheur sur Jérusalem rebelle : v. 1-7

4.10.3.2     Le jugement des nations et l’attente du résidu : v. 8-13

4.10.3.3     Le rétablissement d’Israël sous le règne glorieux de Christ : v. 14-20

4.11      Aggée

4.11.1     Introduction : ch. 1:1

4.11.2     Première révélation (le 01. 06) : ch. 1

4.11.2.1     Le premier avertissement au peuple (contre l’égoïsme) : v. 2-11

4.11.2.2     L’effet moral sur le peuple : v. 12-15

4.11.3     Deuxième révélation (le 21. 07) : ch. 2:1-9

4.11.4     Troisième révélation (le 24. 09) : ch. 2:10-19

4.11.5     Quatrième révélation (le 24. 09) : ch. 2:20-23

4.12      Zacharie

4.12.1     Introduction : ch. 1:1-6

4.12.2     Le livre des visions : ch. 1:7 à 6:15

4.12.2.1     L’ange de l’Éternel parmi les myrtes et les chevaux : 1:7-17

4.12.2.2     Les quatre cornes : 1:18-21

4.12.2.3     Le cordeau à mesurer. Délivrances et bénédictions : ch. 2

4.12.2.4     Joshua (Christ sacrificateur) : ch. 3

4.12.2.5     Zorobabel (Christ roi) : ch. 4

4.12.2.6     La vision du rouleau. Christ juge l’état moral : ch. 5:1-4

4.12.2.7     La vision de l’épha. Christ juge l’état religieux : ch. 5:5-11

4.12.2.8     La vision des quatre chars : ch. 6:1-8

4.12.2.9     Conclusion des visions : ch. 6:9-15

4.12.3     Le livre des oracles : ch. 7 à 14

4.12.3.1     Les jeûnes et le relèvement de Jérusalem : ch. 7, 8

4.12.3.2     Les bergers et le relèvement de Juda et d’Israël : ch. 9-11

4.12.3.3     Le dernier jour et la bénédiction du pays : ch. 12-14

4.13      Malachie

4.13.1     Introduction : ch. 1:1

4.13.2     L’appel aux sacrificateurs : ch. 1:2 à 2:10

4.13.2.1     Le mépris de l’amour de Dieu : 1:2-5

4.13.2.2     La condition morale de la sacrificature : 1:6 à 2:9

4.13.2.3     La déclaration du prophète : 2:10

4.13.3     L’appel au peuple : ch. 2:11 à 3:15

4.13.3.1     La condition morale de Juda : 2:11-17

4.13.3.2     La venue de Christ : 3:1-7

4.13.3.3     Dieu est frustré. La bénédiction pour celui qui écoute : 3:8-12

4.13.3.4     Le mépris de la charge confiée : 3:13-15

4.13.4     Le résidu fidèle et le livre de souvenir : ch. 3:16-18

4.13.5     Le jour du jugement et de la délivrance : ch. 4

4.13.5.1     Le jugement des orgueilleux et des méchants : 4:1

4.13.5.2     La bénédiction de ceux qui craignent l’Éternel : 4:2, 3

4.13.5.3     Le ministère d’Élie : 4:4-6

4.13.6     Les neuf questions posées par le prophète Malachie

4.13.6.1     «En quoi nous as-tu aimés ?» (1:2).

4.13.6.2     «En quoi avons-nous méprisé ton nom ?» (1:6)

4.13.6.3     «En quoi t’avons-nous profané ?» (1:7)

4.13.6.4     «La table du Seigneur est souillée ; et ce qu’elle fournit, sa nourriture, est méprisable» (1:12)

4.13.6.5     «Et vous dites : Pourquoi ?» (2:14)

4.13.6.6     «En quoi l’avons-nous fatigué ?... Où est le Dieu de jugement ?» (2:17)

4.13.6.7     «En quoi retournerons-nous ?» (3:7)

4.13.6.8     «En quoi te frustrons-nous ?» (3:8)

4.13.6.9     «Qu’avons-nous dit contre toi ?... Quel profit y a-t-il à ce que nous fassions l’acquit de la charge qu’il nous a confiée, et que nous marchions dans le deuil devant l’Éternel des armées ?» (3:13, 14)

5     Christ, le Germe

5.1      Christ, vrai grain de blé

5.2      Christ, le Germe

5.2.1      Le Germe. Roi et Messie (Matthieu)

5.2.2      Le Germe, Serviteur et Prophète (Marc)

5.2.3      Le Germe, Fils de l’homme (Luc)

5.2.4      Le Germe, Fils de Dieu(Jean)

5.3      Christ, le Germe, se lève, meurt et ressuscite en puissance

6     Les trois périodes de l’histoire d’Israël

6.1.1      De la sortie d’Égypte à l’établissement de la royauté avec Salomon :

6.1.2      De Salomon à la déportation de Babylone :

6.1.3      Du retour de Babylone à l’instauration du règne millénaire de Christ :

6.1.4      Les trois périodes de l’histoire d’Israël et Christ

 

 

 

1                    Quelques pensées générales sur la prophétie

La prophétie présente les voies de Dieu à l’égard de Christ, le Messie, et de tous les hommes. Au premier plan, apparaît Israël, peuple terrestre de Dieu, et derrière lui, les nations. Christ est le centre de toute la prophétie, et l’Esprit de Christ parle de lui (1 Pier. 1:11). Le grand but de Dieu est de placer finalement toutes choses sous l’autorité de son Fils, selon «l’administration de la plénitude des temps» (Éph. 1:10).

La prophétie est aussi l’instrument divin pour maintenir ou rétablir les relations de Dieu avec son peuple terrestre. Le ministère prophétique devient ainsi d’autant plus important que le peuple s’éloigne plus de Dieu.

Deux circonstances essentielles ont marqué le peuple de Dieu pendant les quinze siècles de son histoire : (1) la brèche entre Juda et Israël après le règne de Salomon (2) la déportation à Babylone à la fin de la royauté en Juda. Le trône de Dieu a été retiré de Jérusalem, tandis que le gouvernement du monde était confié aux nations. Ce sont «les temps des nations» qui durent encore.

Les prophéties de l’A. T. se placent donc (1) soit avant la prise de Jérusalem, (2) soit pendant ou après la déportation.

Avant la déportation, elles s’adressent à la conscience du peuple, pour le ramener à Dieu. Les prophètes ont surtout exercé leur ministère au milieu d’Israël infidèle (Élie ou Élisée par exemple), alors que Juda était resté plus fidèle. Les prophètes suivants se rattachent à cette période : Ésaïe, Jérémie et Ézéchiel d’une part ; Osée, Joël, Amos, Michée, Habakuk et Sophonie, d’autre part.

Pendant ou après la déportation, les prophéties concernent les nations (Babylone et les monarchies successives). Cependant, Dieu avait fait remonter à Jérusalem un faible résidu qui sera présent, cinq siècles plus tard, pour recevoir le Messie. Les révélations prophétiques sont encore données à Juda, mais ne le concernent pas directement, puisqu’il n’est plus reconnu de Dieu comme son peuple. Toutefois, la prophétie parle toujours à la conscience et au coeur du résidu. Les prophètes suivants ont prophétisé pendant ou après la déportation : Daniel, d’une part ; Aggée, Zacharie et Malachie, d’autre part.

Trois prophètes sont à part et concernent essentiellement les nations : Abdias, Jonas et Nahum.

 

2                    Thèmes généraux des prophètes

2.1   Ésaïe

Sa prophétie, la plus longue et la plus complète, forme la base de toutes les autres.

Plan des voies de Dieu envers Juda (ch. 1-35).

La partie historique (ch. 36-39) présente en figure la résurrection du peuple et sa délivrance finale de L’Assyrien.

La fin du livre (ch. 40-66) contient la controverse de Dieu avec son peuple au sujet des idoles et du rejet du Messie, pour annoncer la bénédiction finale après les jugements.

 

Le centre moral de tout le livre : «Et l’Éternel a fait tomber sur lui (Christ) l’iniquité de nous tous» (53:6).

2.2   Jérémie

Les voies de Dieu envers les Juifs rebelles qui iront en captivité. La grâce de Dieu introduira une nouvelle alliance de bénédiction pour Israël, après le jugement des nations.

Les Lamentations expriment les sympathies de l’Esprit de Christ pour les souffrances du résidu.

2.3   Ézéchiel

Jérusalem infidèle est jugé, alors que la gloire de l’Éternel quitte le temple, la ville et le pays (ch. 1-9). Mais les nations aussi sont jugées. Prophétiquement, la gloire reviendra ; alors Juda et Israël seront réunis dans la même bénédiction, après la destruction de l’Assyrien. Jérusalem s’appellera Jéhovah-Shamma (l’Éternel est là).

2.4   Daniel

Les temps des nations et leurs caractères moraux (ch. 1-6). L’histoire prophétique des quatre monarchies en rapport avec le résidu juif (ch. 7-12). Dieu révèle ses secrets à Daniel, homme bien-aimé (10:11). La prophétie s’arrête à l’introduction du millénium.

2.5   Osée

Israël et Juda sont rejetés pour un temps, afin que les nations puissent entrer dans la bénédiction (Rom. 11:26). Par la repentance, Israël revient à Dieu qui voulait le bénir.

2.6   Joël

La désolation laissée par une plaie de sauterelles figure l’attaque de l’Assyrien contre le peuple de Dieu aux derniers jours. Le jour de l’Éternel (le jour du Seigneur du N.T.) est celui du jugement des ennemis et de la délivrance du peuple élu. La promesse de l’effusion du Saint-Esprit est donnée (avec celle du salut) à ceux qui invoquent le nom de l’Éternel.

2.7   Amos

Les nations entourant la terre d’Emmanuel sont toutes jugées, avec Juda et Israël. Le jugement est inévitable, mais le résidu fidèle sera sauvé pour être planté sur sa terre, lorsque Dieu relèvera le tabernacle de David.

2.8   Abdias

Le jugement sur Édom (descendants d’Ésaü, frère jumeau de Jacob) est décrété à cause de sa haine contre Israël, son frère. Édom disparaîtra pour toujours, alors qu’Israël sera béni et que le royaume sera à l’Éternel.

2.9   Jonas

Envoyé pour annoncer le jugement sur Ninive (capitale de l’Assyrie), le prophète s’enfuit pour être finalement jeté à la mer.

Dans le ventre du poisson, il devient le signe du Fils de l’homme (celui de sa mort et sa résurrection).

Alors, sa prédication devant Ninive et son roi produit la repentance, et le jugement de la ville est reporté de cent ans. Toutefois, le prophète ne peut s’élever à la hauteur de la miséricorde de Dieu.

2.10                   Michée

L’état du peuple d’Israël et de Juda (Samarie et Jérusalem) avait souillé et ruiné le pays tout entier. Chefs, princes et prophètes sont jugés. La venue du Messie à Bethléhem est annoncée. Par lui, Dieu accomplira plus tard ses pensées et le résidu d’Israël sera béni. Dieu plaide avec son peuple, en lui déclarant ce qui est bon (6:8).

2.11                   Nahum

Prophétie de jugement sur Ninive et l’Assyrien, figure historique de l’ennemi de la fin. Mais la venue du Messie délivre son peuple et introduit la paix.

2.12                   Habakuk

Entretien intime entre le prophète et son Dieu. Israël est livré aux ennemis à cause de ses iniquités, mais Dieu voit toutes choses du haut du palais de sa sainteté. Le juste doit se confier en Lui (le juste vivra par sa foi), et le prophète se prosterne dans la prière.

2.13                   Sophonie

Le grand jour de l’Éternel est celui du jugement d’Israël infidèle et de toutes les nations. Mais Dieu se conserve un résidu fidèle, pour sa joie, dans le repos de son amour (3:17).

2.14                   Aggée

Le résidu remonté de Babylone est invité à bâtir la maison de Dieu, en comptant sur les ressources de Dieu (Sa présence, Sa parole et Son Esprit). La dernière gloire de la maison de Dieu sera plus grande que la première. Christ (le vrai Zorobabel) sera établi par l’Éternel comme l’Homme élu.

2.15                   Zacharie

La prophétie s’occupe surtout de Jérusalem. Le livre des (huit) visions (ch. 1 à 6) présente Christ comme gouvernant la terre, puis comme sacrificateur, roi et juge. Vrai Germe (de la vie), Il bâtit finalement le temple de l’Éternel.

Le livre des oracles (ch. 7 à 14) annonce le relèvement de Jérusalem. Christ, roi et Messie a été retranché. Mais Christ, vrai berger d’Israël (ce troupeau sans berger) a été aussi frappé par Dieu lui-même. Le peuple, dans la repentance, regardera à celui qu’ils ont percé, et jouira finalement du repos millénaire (préfiguré par la fête des tabernacles).

2.16                   Malachie

La ruine morale du peuple de Juda et des sacrificateurs est constatée. Toutefois, un résidu est conservé dans la crainte de Dieu et le souvenir de son Nom. Pour lui, se lèvera le soleil de justice. La première venue (en grâce) de Christ est annoncée par celle de Jean le Baptiseur, tandis que sa seconde venue (en jugement) est introduite par le ministère d’Élie.

3                    Analogie synoptique entre les prophètes

Les douze petits prophètes se divisent en quatre groupes (de trois prophètes chacun) qui présentent une analogie avec l’un des grands prophètes, soit par son thème, soit par la période de sa prophétie.

 

 

Grand Prophète

Petit prophète

Analogie

1

Ésaïe

Osée

Prophéties sur Juda et Israël avant la déportation

Amos

Michée

2

Jérémie

Joël

Plaidoyer moral entre Dieu et Juda

Habakuk

Sophonie

3

Ézéchiel

Abdias

Prophéties sur les nations

Jonas

Nahum

4

Daniel

Aggée

Pendant et après la captivité

Zacharie

Malachie

 

Certaines analogies sont très nettes (1 et 4 par exemple). D’autres le sont moins (association d’Ézéchiel avec les prophètes des nations).

Dans la bible hébraïque, les douze petits prophètes étaient regroupés en un seul livre.

 

4                    Sommaire et plan des prophètes

4.1   Le prophète Daniel

4.1.1       Introduction. Les caractères du résidu à Babylone : ch. 1

4.1.1.1              Introduction historique : v. 1, 2

4.1.1.2              Les quatre jeunes hébreux : v. 3-7

(1) Obéissance à la Parole (*)

(*) Les six caractères moraux du résidu fidèle a Babylone.

4.1.1.3              L’épreuve de la foi : v. 8-17

(2) Douceur - (3) Foi en Dieu - (4) Séparation du monde.

4.1.1.4              Position à la cour de Babylone : v. 18-21

(5) Intelligence spirituelle - (6) Témoins devant le monde (fidélité dans la souffrance)

4.1.2       Les temps des nations et leurs caractères moraux : ch. 2-6

(Révélations faites aux chefs des empires et interprétées par Daniel)

4.1.2.1              Le songe de Nebucadnetsar et la succession des empires : ch. 2

·       Le songe et les menaces du roi : v. 1-16

·       La prière de Daniel et les actions de grâces : v. 17-23

·       La source et l’objet de la révélation du secret : v. 24-30

·       La description du songe de la statue : v. 31-35

·       Son interprétation au roi par Daniel : v. 36-45

·       Conclusion. Dieu est reconnu par Nebucadnetsar

 

4.1.2.2              La statue d’or et l’idolâtrie. La fournaise de feu : ch. 3

·       La statue d’or. Outrage aux droits de Dieu : v. 1-7

·       L’oppression des consciences : v. 8-12

·       La persécution des trois fidèles hébreux : v. 13-23

·       La délivrance divine : v. 24-27

·       Conclusion. Le roi bénit Dieu et honore ses témoins : v. 28-30

 

4.1.2.3              Le chef de l’empire devient une bête : ch. 4

(perte de la relation consciente avec Dieu)

·       L’avertissement du Dieu Très-Haut au roi dans un songe : v. 1-8

·       L’exposé du songe à Daniel : v. 9-18

·       L’interprétation du songe par Daniel : v. 19-27

·       La réalisation du jugement : v. 28-33

·       Nebucadnetsar reconnaît Dieu comme le Roi des cieux : v. 34-37

 

4.1.2.4              Le festin de Belshatsar et l’impiété : ch. 5

·       Profanation des ustensiles du sanctuaire. L’écriture sur la muraille v. 1-6

·       Appel aux sages. Entrée de la reine-mère et de Daniel : v. 7-16

·       Déclaration de Daniel et interprétation de l’écriture : v. 17-28

·       Conclusion. Jugement du roi impie cette nuit-là : v. 29-31

 

4.1.2.5              L’exaltation de l’homme et l’apostasie. La fosse aux lions : ch. 6

·       Daniel à la cour de Darius : v. 1-3

·       Complot contre Daniel. Écrit du roi qui se fait Dieu : v. 4-9

·       Daniel en prière condamné et jeté dans la fosse : v. 10-18

·       La délivrance divine : v. 19-23

·       Conclusion. Le jugement des ennemis. La puissance et le royaume de Dieu reconnus par Darius : v. 24-28

 

4.1.3       L’histoire prophétique des quatre monarchies : ch. 7-11

(Révélations faites directement à Daniel)

4.1.3.1              L’histoire des quatre bêtes(la puissance occidentale) : ch. 7

·       La vision générale des quatre bêtes. Le détail des trois premières bêtes (*) : v. 1-6

(*) Le lion avec des ailes d’aigle (la Chaldée) ; l’ours (les Mèdes et les Perses) ; le léopard ailé (les Grecs sous Alexandre).

·       La quatrième bête (Rome) : v. 7-12

·       Le royaume du Fils de l’homme (CHRIST) : v. 13, 14

·       L’interprétation des visions : v. 15-27

 

(L’original est en araméen de 2:4 à 7:27. Le texte hébreu recommence en 8:1)

 

4.1.3.2              Les deux premières bêtes et Israël (la puissance orientale) : ch. 8

·       La vision (*) présentée à Daniel à Suse : v. 1-14

(*) Le bélier (les Mèdes et les Perses) et le bouc (la Grèce).

·       Apparition céleste à Daniel : v. 15-17

·       Interprétation de la vision par l’ange Gabriel à Daniel : v. 18-26

·       Conclusion : v. 27

 

4.1.3.3              Prière et confession de Daniel. Réponse divine et révélations sur Rome :ch. 9

·       L’occasion de la prière, la fin de la captivité : v. 1, 2

·       La confession par Daniel des péchés du peuple : v. 3-6

·       Les justes voies de Dieu envers son peuple : v. 7-14

·       Le pressant appel à la miséricorde de Dieu : v. 15-19

·       La vision de Gabriel et la réponse divine. La dernière phase de l’histoire d’Israël en relation avec Rome : v. 20-27

 

4.1.3.4              Préparation morale de Daniel aux communications divines : ch. 10

·       Préparation morale du prophète : v. 1-3

·       La vision de l’homme vêtu de lin (Christ) au bord du Tigre. Le conflit des puissances spirituelle dans le monde invisible : v. 4-14

·       Daniel, objet des consolations et promesses divines : v. 15-19

·       Introduction aux révélations qui vont suivre : v. 20, 21

 

4.1.3.5              Prophéties relatives aux rois du Nord et du Midi : ch. 11

·       Les rois de Perse et Alexandre le Grand : v. 2-4

·       Les rois du Nord (Seleucus en Syrie) et du Midi (Ptolémée en Égypte) de (-305) à (-175)

·       Antiochus Épiphane de (-175) à (-165) et le peuple de Dieu : v. 21-35

·       Événements à venir. L’Antichrist : v. 36-39

·       Événements à venir. Le roi du Nord (l’Assyrien) : v. 40-45

 

4.1.4       Conclusion. La grande tribulation et la fin des temps des nations : ch. 12

4.1.4.1              La grande tribulation juive : v. 1-4

4.1.4.2              La vision des deux anges au bord du Tigre : v. 5-7

4.1.4.3              Conclusion La fin des temps des nations. La promesse à Daniel du repos et de la bénédiction : v. 8-10

 

4.2   Osée

4.2.1       Introduction

Osée, dont le nom signifie «il sauve» est contemporain d’Ésaïe, de Michée, et du roi d’Israël Jéroboam. Son message est résumé dans le nom de ses trois enfants (Jizreël, Lo-Rukhama et Lo-Ammi).

4.2.2       Les desseins de Dieu envers Israël : ch. 1-3

·       Dieu rejette Israël et reçoit les nations : ch. 1 — «Jizreël» (Dieu sèmera), «Lo-Ammi» (pas mon peuple) et «Lo-Rukhama» (pas de miséricorde)

·       La promesse des bénédictions millénaires : ch. 2 — «La vallée d’Acor pour une porte d’espérance» (v. 15)

·       Christ, le vrai Roi et son épouse terrestre : ch. 3

 

4.2.3       Le débat de l’Éternel avec Israël : ch. 4-10

·       L’état moral d’Éphraïm : ch. 4 — «Éphraïm s’est attaché aux idoles : laisse-le faire «(v. 17)

·       L’état moral de Juda et de Benjamin. L’espérance : ch. 5:1 à 6:3 — «Dans leur détresse, ils me chercheront dès le matin» (5:15)

·       L’appel à Israël et à Juda : ch. 6:3 à 7:16 — «Des étrangers ont consumé sa force, et il ne le sait pas» (6:8, 9)

·       Les conséquences des fautes du peuple : ch. 8-10 — «Israël...porte du fruit pour lui-même» (10:1)

 

4.2.4       Les jugements et l’espérance : ch. 11-13

·       La miséricorde après les jugements : ch. 11 — «Toutes ensemble, mes compassions se sont émues» (v. 8)

·       Menaces et promesses : ch. 12 — «Et toi, retourne à ton Dieu...» (v. 7)

·       L’aube de la délivrance : ch. 13 — «Ô mort, où sont tes pestes ? Ô shéol, où est ta destruction ?» (v. 14)

 

4.2.5       Repentance et relèvement d’Israël : ch. 14

Éphraïm

Qu’ai-je plus à faire avec les idoles ?

Dieu

Moi, je lui répondrai, et je le regarderai.

Éphraïm

Moi, je suis comme un cyprès vert.

Dieu

De moi provient ton fruit.

 

4.3   Joël

 

4.3.1       Introduction

Prophète de Juda et de Jérusalem. Il annonce la venue du jour de l’Éternel (*), et le jugement de l’Assyrien.

(*) Mentionné cinq fois : 1:15 ; 2:1, 11, 31 ; 3:14

4.3.2       L’avant-garde du jour de l’Éternel : ch. 1

L’invasion (symbolique) des sauterelles. — «Hélas, quel jour ! car le jour de l’Éternel est proche, et il viendra comme une destruction du Tout-puissant» (v. 15)

4.3.3       Le jour de l’Éternel : ch. 2:1-27

«Le jour de l’Éternel vient» (v. 1)

4.3.4       L’effusion de l’Esprit : ch. 2:28-32

«Je répandrai mon Esprit sur toute chair»

«Quiconque invoquera le nom de l’Éternel sera sauvé» (v. 28, 32) — La prophétie a été accomplie en grâce pour l’assemblée chrétienne (Act. 2:17-21), au jour de la Pentecôte. Les jugements du jour de l’Éternel seront exercés après l’enlèvement de l’église au ciel pour être avec Christ.

4.3.5       Le jugement des nations : ch. 3

·       Le jugement guerrier des nations ayant opprimé le peuple de Dieu : v. 1-16. — «Je rassemblerai toutes les nations, et je les ferai descendre dans la vallée de Josaphat, et là j’entrerai en jugement avec elles» (v. 2)

·       Les bénédictions de la nouvelle alliance : v. 17-21 — «Une source sortira de la maison de l’Éternel, et arrosera la vallée de Sittim» (v. 18)

 

4.4   Amos

4.4.1       Introduction. L’Éternel rugit en Sion : ch. 1:1, 2

Amos berger de Thekoa.

4.4.2       Ainsi dit l’Éternel : ch. 1:3 à 2:16

Le jugement des nations autour de la terre d’Emmanuel, puis de Juda et d’Israël (les trois et les quatre transgressions).

4.4.2.1              Damas (Syrie) : 1:3-5

4.4.2.2              Gaza (Philistins) : 1:6-8

4.4.2.3              Tyr (Syro-Phénicie) : 1:9, 10

4.4.2.4              Édom (Ésaü, frère jumeau de Jacob) : 1:11, 12

4.4.2.5              Fils d’Ammon (descendants de Lot) : 1:13-15

4.4.2.6              Moab (descendants de Lot aussi) : 2:1-3

4.4.2.7              Juda : 2:4, 5

4.4.2.8              Israël : 2:6-16

4.4.3       Écoutez cette parole de l Éternel : ch. 3:1 à 5:17

4.4.3.1              Appel à la nation entière : ch. 3

«Je vous ai connu, vous seuls, de toutes les familles de la terre» (v. 2)

«Le Seigneur, l’Éternel, ne fera rien qu’il ne révèle son secret à ses serviteurs les prophètes» (v. 7)

4.4.3.2              Appel aux dix tribus (la montagne de Samarie) : ch. 4

«Prépare-toi, Israël, à rencontrer ton Dieu» (v. 12)

4.4.3.3              Complainte sur la maison d’Israël : ch. 5:1-17

«Cherchez l’Éternel» (v. 5, 6, 14)

4.4.4       Les deux malheurs : ch. 5:18 à 6:14

4.4.4.1              Malheur aux idolâtres : ch. 5:18-27

«M’avez-vous offert des sacrifices et des offrandes dans le désert, pendant quarante ans, maison d’Israël ?» (v. 25-27 ; Act. 7:42, 43)

4.4.4.2              Malheur à ceux qui sont à l’aise dans le monde : ch. 6:1-14

 «Vous ne vous affligez pas de la brèche de Joseph» (v. 6).

«Silence, car nous ne pouvons faire mention du nom de l’Éternel» (v. 10).

4.4.5       Les visions : ch. 7:1 à 9:6

4.4.5.1              Les sauterelles, le feu et le fil à plomb : ch. 7:1-9

4.4.5.2              Amos et Amatsia, sacrificateur de Béthel devant Jéroboam : 7:10-17

«Ne prophétise plus à Béthel, car c’est le sanctuaire du roi et la maison du royaume» (v. 13)

4.4.5.3              La vision des fruits d’été : ch. 8:1-14

4.4.5.4              Le Seigneur debout sur l’autel : ch. 9:1-6

Dieu est omniprésent en jugement

4.4.6       Le relèvement final d’Israël : ch. 9:7-15

«En ce jour-là, je relèverai le tabernacle de David, qui est tombé» (v. 11)

«Je les planterai sur leur terre... dit l’Éternel, ton Dieu» (v. 15)

4.5   Abdias

4.5.1       Résumé de l’histoire d’Édom (Ésaü)

Ésaü, c’est Édom. Amalek est son descendant direct (Gen. 36:12)

Ésaü était frère jumeau (aîné) de Jacob. Profane (Héb. 12:16) ayant méprisé et vendu son droit d’aînesse. Une haine meurtrière contre son frère Jacob, la violence et la moquerie le caractérisent (És. 21:11, 12).

Demeure à Séhir (habitations troglodytes dans les gorges de Pétra dans la Jordanie actuelle — Jér. 49:16 ; Abd. 6).

Édom et Amalek ont été en conflit constant avec Israël, jusqu’à la déportation. Alors, ils s’associent avec Babylone dans leur haine contre Juda, avant d’être eux-mêmes écrasés par Nebucadnetsar.

L’histoire présente d’Édom disparaît dans d’épaisses ténèbres.

Dans l’avenir, Édom sera reconstitué comme nation. Il participera à la confédération des nations contre Israël (Ps. 83:6-8), avant d’être complètement détruit, pour toujours, (notamment par le Messie à Botsra ; És. 63:1), «sans reste» (Abd. 18).

Abdias annonce le jugement final d’Édom, comme Jérémie (Jér. 49:7-22).

4.5.2       Mais tu n’aurais pas dû : v. 10-14

4.5.2.1              Regarder le jour de ton frère,

4.5.2.2              Te réjouir au sujet des fils de Juda, au jour de leur destruction,

4.5.2.3              Ouvrir ta bouche toute grande au jour de la détresse,

4.5.2.4              Entrer dans la porte de mon peuple, au jour de leur calamité

4.5.2.5              Porter la main sur ses richesses

4.5.2.6              Te tenir au carrefour pour exterminer ses réchappés,

4.5.2.7              Livrer ceux des siens qui étaient demeurés de reste

4.5.3       Le jour de l’Éternel

La violence d’Édom à l’égard de son frère Jacob est la cause de son jugement

(Les événements historiques passés préfigurent l’avenir).

4.5.4       Conclusion

«Il n’y aura pas de reste de la maison d’Ésaü, car l’Éternel a parlé» (v. 18)

«Et le royaume sera à l’Éternel» (v. 21)

4.6   Jonas

4.6.1       Introduction : ch. 1:1, 2

·       Première prédication de Jonas (2 Rois 14:25-27).

·       Les instructions de Dieu à Jonas pour Ninive (sur le Tigre), capitale de l’Assyrie, patrie de Nimrod (Gen. 10:8, 10), le siège de l’orgueil de l’homme.

·       Le signe de Jonas (image de la mort de Christ et de sa résurrection) Matt. 12:39 ; 16:4 ; Luc 11:29

·       La prédication de Jonas (la repentance prêchée à Ninive) Matt. 12:41 ; Luc 11:32

 

4.6.2       Jonas, prophète infidèle : ch. 1:3-16

La fuite vers Tarsis (en Espagne).

La tempête, le cri des nations et leur délivrance quand Jonas est jeté à la mer.

4.6.3       La prière de Jonas : ch. 2

Son résumé et ses résultats : «J’ai crié à l’Éternel du fond de ma détresse, et il m’a répondu» (v. 3).

Les citations de l’Écriture Sainte de la prière de Jonas

·       David : Ps. 18:6 ; 31:22 ; 40:2 ; 69:1 ; 86:7, 13

·       Les fils de Coré : Ps. 42:7

·       Héman : Ps. 88:5-8

·       Asaph : Ps. 50:14, 23

·       Cantiques des degrés : Ps. 120:1 ; 130:1

·       Ézéchias : És. 38:17

·       Jérémie : Lam. 3:54-56

 

4.6.4       Jonas, témoin fidèle : ch. 3

La prédication à Ninive.

L’humiliation du roi et de son peuple.

Le report de la sentence de jugement (de cent ans et annoncée par Nahum).

4.6.5       Jonas, étranger à la grâce de Dieu : ch. 4

«Je savais que tu es un Dieu qui fais grâce et qui est miséricordieux» (v. 2 ; Ps. 86:15)

4.7   Michée

4.7.1       Introduction : ch. 1:1

Michée est contemporain d’Ésaïe. Son souvenir est conservé par Jérémie (Jér. 26:18, 19). Sa prophétie s’adresse essentiellement à Israël (et Samarie) et met en lumière, comme Osée et Amos, l’état moral du peuple.

4.7.2       Le jugement d’Israël par l’Assyrie : ch. 1:2 à 2:13

4.7.2.1              Le jugement de Samarie et de Juda par l’Assyrien : ch. 1

·       Dieu parle de son trône terrestre pour juger la terre entière : 1:2-7

·       L’invasion de Jérusalem par Sankhérib : 1:8-16

4.7.2.2              Le premier malheur : ch. 2

«Levez-vous et allez-vous en ! car ce n’est pas ici un lieu de repos» (v. 10)

4.7.3       La ruine actuelle et le royaume futur : ch. 3:1 à 4:8

4.7.3.1              La ruine morale des chefs et des princes : 3:1-4

4.7.3.2              Le jugement des prophètes infidèles : 3:5-12

4.7.3.3              Le rétablissement en gloire de Jérusalem : 4:1-8

«Nous, nous marcherons au nom de l’Éternel, notre Dieu, à toujours et à perpétuité» (v. 5)

4.7.4       Babylone et l’Assyrie. Le rétablissement d’Israël : ch. 4:9 à 5:15

4.7.4.1              Babylone et les nations : 4:9-13

4.7.4.2              L’Assyrien et le résidu d’Israël : 5:1-9

«Et toi, Bethléhem Éphrata, bien que tu sois petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi celui qui doit dominer en Israël, et duquel les origines ont été d’ancienneté, dès les jours d’éternité» (v. 2)

4.7.4.3              La parole de l’Éternel sur le jugement des apostats : 5:10-15

4.7.5       Le plaidoyer : ch. 6 et 7

4.7.5.1              L’appel de Dieu par le prophète : 6:1-5

«Mon peuple, que t’ai-je fait, et en quoi t’ai-je lassé ? Réponds-moi !» (v. 3)

4.7.5.2              La réponse des croyants : 6:6-8

4.7.5.3              Un nouvel appel de Dieu à la conscience : 6:9-16

4.7.5.4              Le deuxième malheur : 7:1-7

«L’homme pieux a disparu du pays» (v. 2)

4.7.5.5              La confiance de la foi devant les ennemis : 7:8-10

4.7.5.6              Dieu parle à Jérusalem : 7:11-17

4.7.5.7              La réponse confiante du résidu : 7:18-20

«Qui est un Dieu comme toi, pardonnant l’iniquité... ?» (v. 18)

La grâce et la miséricorde s’élèvent au-dessus du jugement.

4.8   Nahum

4.8.1       Introduction : ch. 1:1

Prophétie de jugement sur Ninive, la capitale de l’Assyrie. La chute historique de Ninive est la préfiguration de la destruction future de l’Assyrien, le dernier ennemi terrestre d’Israël.

4.8.2       La colère de Dieu contre l’Assyrie et la délivrance de Juda : ch. 1

·       L’Éternel est un Dieu jaloux et vengeur (v. 2)

·       L’Éternel est lent à la colère et grand en puissance (v. 3)

·       Son chemin est dans le tourbillon et dans la tempête (v. 3)

·       L’Éternel est bon, un lieu fort au jour de la détresse (v. 7)

 

L’Assyrien, le désolateur, «le fléau qui inonde» et qui déborde, sera à son tour débordé et détruit entièrement par une «consomption décrétée».

La venue du Messie délivre son peuple et introduit la paix : «Voici sur les montagnes les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, de celui qui annonce la paix !» (v. 15)

4.8.3       Le jugement de Dieu décrété : ch. 2

4.8.3.1              Les hommes forts de l’Éternel contre Ninive : v. 1-7

4.8.3.2              Le pillage de la ville imprenable : v. 8-10

4.8.3.3              La puissance du lion anéantie : v. 11-13

4.8.4       La rétribution : ch. 3

4.8.4.1              Le malheur sur Ninive : v. 1-7

4.8.4.2              Comparaison avec Thèbes, capitale de la Haute-Égypte : v. 8-10

4.8.4.3              Le jugement final et ses raisons : v. 11-19

«L’Éternel, le Dieu des rétributions, rend certainement ce qui est dû» (Jér. 51:56)

4.9   Habakuk

4.9.1       Introduction

Entretien intime entre le prophète et son Dieu, terminé par une prière.

4.9.2       Les voies de Dieu envers Israël et les nations : ch. 1

4.9.2.1              L’iniquité d’Israël et le jugement par les Chaldéens : v. 2-11

«Jusques à quand ?» : Le cri de la foi pour le résidu.

«Cette puissance qu’il a est devenue son dieu» (v. 11) : pour les Chaldéens.

4.9.2.2              Dieu et son prophète en face d’Israël : v. 12, 13

«Tu as les yeux trop purs pour voir le mal» (v. 13)

4.9.2.3              La question du prophète à son Dieu : v. 13-17

4.9.3       La vision divine en réponse à la question du prophète : ch. 2

4.9.3.1              Le juste vivra par sa foi : v. 1-5

La vision, c’est Christ (Héb. 10:37). Le juste (Rom. 1:17) vivra (Héb. 10:38) par la foi (Gal. 3:11).

4.9.3.2              Le chant des cinq malheurs : v. 6-20

·       Qui accumule ce qui n’est pas à lui (v. 6-8)

·       Qui bâtit sa maison sur le gain inique (v. 9-11)

·       Qui bâtit une ville (Babylone et Ninive) sur le sang (v. 12-14)

·       Qui marche dans la débauche (v. 15-17)

·       Les idolâtres (v. 18-20)

 

«L’Éternel est dans le palais de sa sainteté :... que toute la terre fasse silence devant lui !» (v. 20)

4.9.4       La prière d’ Habakuk : ch. 3

4.9.4.1              Dieu a parlé : v. 2

«Dans la colère, souviens-toi de la miséricorde» (v. 2)

4.9.4.2              La délivrance d’Égypte : v. 3-6

4.9.4.3              L’image des délivrances futures : v. 7-15

4.9.4.4              La condition personnelle du prophète : v. 16

4.9.4.5              Conclusion. La foi du prophète : v. 17-19

«Moi, je me réjouirai en l’Éternel ... l’Éternel , le Seigneur est ma force» (v. 18, 19)

4.10                   Sophonie

4.10.1    Introduction :

Sophonie, descendant du roi Ézéchias, a prophétisé au temps de Josias, pendant le dernier réveil au milieu de Juda, alors que la masse du peuple était infidèle (Jér. 3:6).

Les jugements du grand jour de l’Éternel (le jour du Seigneur du N.T.), atteignent Israël et les nations. Dieu sépare ainsi un résidu pour lui, qui devient le vrai Israël placé sous le sceptre de Christ.

4.10.2    Le grand jour de l’Éternel et les jugements : ch. 1 et 2

4.10.2.1           La création entière : 1:2, 3

4.10.2.2           Juda et Jérusalem : 1:4-13

4.10.2.3           Les vivants : 1:14-18

4.10.2.4           Un résidu épargné au milieu d’Israël apostat : 2:1-3

«Cherchez l’Éternel, vous, tous les débonnaires du pays» (v. 3)

4.10.2.5           Les Philistins : 2:4-6

4.10.2.6           Moab, les Fils d’Ammon et l’Ethiopie : 2:8-12

4.10.2.7           Ninive et l’Assyrie : 2:13-15

4.10.3    Jugement et rétablissement : ch. 3

4.10.3.1           Malheur sur Jérusalem rebelle : v. 1-7

«L’Éternel juste est au milieu d’elle ... l’inique ne connaît pas la honte» (v. 5)

4.10.3.2           Le jugement des nations et l’attente du résidu : v. 8-13

Je laisserai au milieu de toi un peuple affligé et abaissé, et ils se confieront au nom de l’Éternel» (v. 12)

4.10.3.3           Le rétablissement d’Israël sous le règne glorieux de Christ : v. 14-20

«L’Éternel, ton Dieu, au milieu de toi, est puissant ; il sauvera ; il se réjouira avec joie à ton sujet : il se reposera dans son amour, il s’égayera en toi avec chant de triomphe» (v. 16)

4.11                   Aggée

4.11.1    Introduction : ch. 1:1

Prophète au milieu de Juda après la déportation. Ses quatre prophéties se placent entre les ch. 4 et 5 du livre d’Esdras. Elles sont datées de la seconde année du règne de Darius (deux avertissements et deux encouragements).

4.11.2    Première révélation (le 01. 06) : ch. 1

4.11.2.1           Le premier avertissement au peuple (contre l’égoïsme) : v. 2-11

«Considérez bien vos voies» (mettez vos coeurs)

4.11.2.2           L’effet moral sur le peuple : v. 12-15

«Zorobabel... Joshua...et le reste du peuple, écoutèrent la voix de l’Éternel ... et le peuple craignit l’Éternel» (v. 12),

et la réponse de Dieu par Aggée : «Je suis avec vous, dit l’Éternel» (v. 13)

4.11.3    Deuxième révélation (le 21. 07) : ch. 2:1-9

Un premier encouragement à se fortifier pour construire la maison de l’Éternel : la présence de l’Éternel, la Parole et le Saint Esprit.

«La parole ... et mon Esprit, demeurent au milieu de vous ; ne craignez pas» (v. 5)

«La dernière gloire de cette maison sera plus grande que la première, dit l’Éternel des armées, et dans ce lieu, je donnerai la paix» (v. 9)

4.11.4    Troisième révélation (le 24. 09) : ch. 2:10-19

Le second avertissement au peuple est un appel à la sainteté :

·       Le contact avec les choses saintes (v. 12)

·       Le contact avec les choses souillées (v. 13)

·       Le peuple était profane (v. 14-18)

·       La bénédiction à ceux qui écoutent (v. 19)

 

4.11.5    Quatrième révélation (le 24. 09) : ch. 2:20-23

Le deuxième encouragement est une promesse finale de bénédiction, par le triomphe de la grâce de Dieu.

Zorobabel est le type de Christ (Serviteur de l’Éternel) et du résidu fidèle de la fin.

4.12                   Zacharie

4.12.1    Introduction : ch. 1:1-6

Zacharie est sacrificateur et prophète (Néh. 12:16). Il prophétise en Juda après la déportation.

4.12.2    Le livre des visions : ch. 1:7 à 6:15

Ces prophéties se placent entre les deuxième et troisième révélations d’Aggée.

4.12.2.1           L’ange de l’Éternel parmi les myrtes et les chevaux : 1:7-17

4.12.2.2           Les quatre cornes : 1:18-21

4.12.2.3           Le cordeau à mesurer. Délivrances et bénédictions : ch. 2

4.12.2.4           Joshua (Christ sacrificateur) : ch. 3

·       Figure du pécheur souillé puis pardonné (v. 1-5)

·       Joshua représentant le peuple (v. 6, 7)

«Si tu marches dans mes voies, et si tu fais l’acquit de la charge que je te confie, alors tu jugeras aussi ma maison» (v. 7)

·       Type de Christ, sacrificateur, le Germe de l’Éternel (v. 8-10) — voir plus bas «Christ, le Germe»

o      Le Roi (Matt.) : Jér. 23:5 ; 33:15.

o      Le Serviteur (Marc) : Zach. 3:8.

o      L’Homme (Luc) : Zach. 6:12.

o      Le Fils de Dieu (Jean) : És. 4:2 ; 11:1 ; 53:1.

o      Le Seigneur a surgi de Juda : Héb. 7:14.

 

4.12.2.5           Zorobabel (Christ roi) : ch. 4

La vision du chandelier et des deux oliviers :

«Ni par force, ni par puissance, mais par mon Esprit, dit l’Éternel des armées» (v. 6)

4.12.2.6           La vision du rouleau. Christ juge l’état moral : ch. 5:1-4

4.12.2.7           La vision de l’épha. Christ juge l’état religieux : ch. 5:5-11

La méchanceté (les deux femmes portant l’épha) est établie dans le pays de Shinhar (à Babylone, siège de l’idolâtrie).

4.12.2.8           La vision des quatre chars : ch. 6:1-8

Les quatre empires des nations demeurent sous le contrôle divin.

4.12.2.9           Conclusion des visions : ch. 6:9-15

La sacrificature et la royauté sont réunies en Christ portant la gloire. «Il sera sacrificateur sur son trône» (v. 13).

4.12.3    Le livre des oracles : ch. 7 à 14

4.12.3.1           Les jeûnes et le relèvement de Jérusalem : ch. 7, 8

·       Les jeûnes : 7:1-7

Les quatre jeûnes institués par le peuple :

o      au dixième mois, le siège de Jérusalem

o      au quatrième mois, la prise de la ville

o      au cinquième mois, l’incendie du temple

o      au septième mois, le meurtre de Guédalia.

La question que Dieu pose : «Est-ce réellement pour moi que vous avez jeûné ?» (v. 5)

·       Le deuxième message de l’Éternel : 7:8-14

L’amour du prochain : «Prononcez des jugements de vérité, et usez de bonté et de miséricorde l’un envers l’autre» (v. 9)

·       Troisième message : 8:1-17

Dieu revient à Sion et à Jérusalem pour la bénédiction. «Parlez la vérité chacun à son prochain» (v. 16)

·       Quatrième message : 8:18-23

Les jeûnes sont remplacés par l’allégresse et la joie. Emmanuel, Dieu est avec nous (v. 23).

 

4.12.3.2           Les bergers et le relèvement de Juda et d’Israël : ch. 9-11

·       Christ, roi : ch. 9

La conquête d’Alexandre, l’entrée du Seigneur à Jérusalem et les victoires des Macchabées.

«Voici, ton roi vient à toi ; il est juste et ayant le salut, humble et monté sur un âne et sur un poulain, le petit d’une ânesse» (v. 9)

«Car combien grande est sa bonté ! et combien grande est sa beauté !» (v. 17)

·       Un troupeau sans berger : ch. 10

Christ , la pierre angulaire, est le vrai berger : «De lui est la pierre angulaire, de lui le clou» (v. 4)

·       Le jugement d’Israël et des mauvais bergers : ch. 11:1-3

·       Un nouveau berger : ch. 11:4-14

Les deux bâtons : Beauté (l’alliance de Shilo avec les peuples) et Liens (la fraternité entre Juda et Israël).

Le salaire de l’esclave volontaire : «Si cela est bon à vos yeux, donnez-moi mon salaire : sinon laissez-le. Et ils pesèrent mon salaire, trente pièces d’argent» (v. 12)

·       Le berger insensé (l’Antichrist) : ch. 11:15-17

«Malheur au pasteur de néant qui abandonne le troupeau» (v. 17)

4.12.3.3           Le dernier jour et la bénédiction du pays : ch. 12-14

·       Jérusalem, pierre pesante et coupe d’étourdissement : ch. 12:1-7

·       La repentance de Juda : ch. 12:8-14

Le jour des expiations se réalise pour Juda. «Je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplications ; et ils regarderont vers moi, celui qu’ils ont percé, et ils se lamenteront sur lui» (v. 10)

·       Le vrai berger frappé : ch. 13

«Et on lui dira : Quelles sont ces blessures à tes mains ? Et il dira : Celles dont j’ai été blessé dans la maison de mes amis. Épée, réveille-toi contre mon berger, contre l’homme qui est mon compagnon, dit l’Éternel des armées».

(v. 6, 7). L’épée qui frappera le pasteur de néant a dû frapper le vrai Pasteur.

·       Le premier siège (encore futur) de Jérusalem : ch. 14:1, 2

·       Le second siège et la venue glorieuse de Christ : ch. 14:3-7

·       La bénédiction (la lumière et les eaux de la vie) : ch. 14:6-11

«Au temps du soir, il y aura de la lumière» (v. 7)

«Des eaux vives sortiront de Jérusalem» (v. 8)

·       La fête des tabernacles (pour Israël et les nations) : ch. 14:12-19

·       Le caractère de ce jour-là : «Sainteté à l’Éternel» : ch. 14:20-21

 

4.13                   Malachie

4.13.1    Introduction : ch. 1:1

Malachie (le messager de l’Éternel), dernier prophète de l’A.T. avant la venue de Christ quatre siècles de silence plus tard.

4.13.2    L’appel aux sacrificateurs : ch. 1:2 à 2:10

4.13.2.1           Le mépris de l’amour de Dieu : 1:2-5

«Je vous ai aimés, dit l’Éternel ; et vous dites : En quoi nous as-tu aimés ?» (v. 2)

4.13.2.2           La condition morale de la sacrificature : 1:6 à 2:9

·       Le mépris des sacrifices : 1:6-10

·       Le nom de L’Éternel profané : 1:11-14

·       Un appel aux sacrificateurs : 2:1-9

Les caractères et la mission de Lévi, lié à Dieu par une alliance de paix :

o      La crainte de Dieu dans le cœur

o      La loi de vérité dans la bouche

o      La marche dans la paix et la droiture

o      Le ministère auprès du peuple pour le détourner de l’iniquité

o      Être le messager de l’Éternel (Malachie).

4.13.2.3           La déclaration du prophète : 2:10

Dieu est notre Père (notre créateur)

4.13.3    L’appel au peuple : ch. 2:11 à 3:15

4.13.3.1           La condition morale de Juda : 2:11-17

4.13.3.2           La venue de Christ : 3:1-7

·       Lévi est affiné (v. 3, 4)

·       Le peuple infidèle («vous») est jugé (v. 5-7)

 

4.13.3.3           Dieu est frustré. La bénédiction pour celui qui écoute : 3:8-12

4.13.3.4           Le mépris de la charge confiée : 3:13-15

4.13.4    Le résidu fidèle et le livre de souvenir : ch. 3:16-18

«Ceux qui craignent l’Éternel ont parlé l’un à l’autre... ceux qui pensent à son nom» (v. 16)

4.13.5    Le jour du jugement et de la délivrance : ch. 4

4.13.5.1           Le jugement des orgueilleux et des méchants : 4:1

4.13.5.2           La bénédiction de ceux qui craignent l’Éternel : 4:2, 3

«Pour vous qui craignez mon nom, se lèvera le soleil de justice ; et la guérison sera dans ses ailes» (v. 2)

4.13.5.3           Le ministère d’Élie : 4:4-6

«Et il fera retourner le coeur des pères vers les fils, et le coeur des fils vers leurs pères» (v. 6)

·       La première venue (en grâce) de Christ est annoncée par la venue de Jean le Baptiseur, tandis que,

·       Sa seconde venue (en jugement) est introduite par le ministère d’Élie.

 

4.13.6    Les neuf questions posées par le prophète Malachie

4.13.6.1           «En quoi nous as-tu aimés ?» (1:2).

Ignorance de l’amour de Dieu.

 

4.13.6.2           «En quoi avons-nous méprisé ton nom ?» (1:6)

Ignorance de ce qui est dû à Dieu.

 

4.13.6.3           «En quoi t’avons-nous profané ?» (1:7)

Ignorance du culte à lui rendre.

 

4.13.6.4           «La table du Seigneur est souillée ; et ce qu’elle fournit, sa nourriture, est méprisable» (1:12)

Le nom de l’Éternel est profané, dans l’ignorance de ce qu’est sa sainteté.

 

4.13.6.5           «Et vous dites : Pourquoi ?» (2:14)

Juda agit perfidement (v. 11) et ne veut pas le reconnaître.

 

4.13.6.6           «En quoi l’avons-nous fatigué ?... Où est le Dieu de jugement ?» (2:17)

Le peuple fatiguait l’Éternel en oubliant Sa justice.

 

4.13.6.7           «En quoi retournerons-nous ?» (3:7)

Revenir à Dieu (Zach. 1:3), c’est le signe d’une réelle conversion. Le peuple n’en avait aucune conscience.

 

4.13.6.8           «En quoi te frustrons-nous ?» (3:8)

La nation tout entière ne rendait pas à Dieu ce qui lui revenait.

 

4.13.6.9           «Qu’avons-nous dit contre toi ?... Quel profit y a-t-il à ce que nous fassions l’acquit de la charge qu’il nous a confiée, et que nous marchions dans le deuil devant l’Éternel des armées ?» (3:13, 14)

C’est la révolte ouverte contre Dieu.

 

5                    Christ, le Germe

5.1   Christ, vrai grain de blé

Il est aussi le rejeton (1*), la racine, la branche, le cep (2*), la plante et le provin (3*) de l’Éternel

(1*) Rejeton (ou rejet) : nouvelle pousse sur la souche ou la tige d’une plante.

(2*) Cep : pied de vigne. Jésus est le vrai cep (Jean 15:1).

(3*) Provin : rejeton d’un cep de vigne mis en terre pour prendre racine et former un nouveau cep.

«Et il sortira un rejeton du tronc d’Isaï, et une branche de ses racines fructifiera» (És. 11:1)

«Il montera devant lui (l’Éternel) comme un rejeton, et comme une racine sortant d’une terre aride» (És. 53:2)

«Ô Dieu des armées ! retourne, je te prie ; regarde des cieux et vois, et visite ce cep, et la plante que ta droite a plantée, et le provin que tu avais fortifié pour toi» (Ps. 80:14, 15)

 

5.2   Christ, le Germe

Christ, le Germe de l’Éternel, est présenté par la parole prophétique sous les quatre caractères de Roi, Serviteur, Homme et Fils de Dieu, ceux des quatre évangiles.

5.2.1       Le Germe. Roi et Messie (Matthieu)

«Voici, les jours viennent, dit l’Éternel, et je susciterai à David un Germe juste ; et il régnera en roi, et prospérera, et exercera le jugement et la justice dans le pays ... c’est ici le nom dont on l’appellera : l’Éternel notre justice» (Jér. 23:5, 6)

«En ces jours-là, et en ce temps-là, je ferai germer à David un Germe de justice, et il exercera le jugement et la justice dans le pays» (Jér. 33:15)

5.2.2       Le Germe, Serviteur et Prophète (Marc)

«Car voici, je ferai venir mon serviteur, le Germe» (Zach. 3:8)

5.2.3       Le Germe, Fils de l’homme (Luc)

Ainsi parle l’Éternel des armées, disant : Voici un homme dont le nom est Germe, et il germera de son propre lieu, et il bâtira le temple de l’Éternel» (Zach. 6:12)

5.2.4       Le Germe, Fils de Dieu(Jean)

«En ce jour-là, il y aura un germe de l’Éternel pour splendeur et pour gloire, et le fruit de la terre, pour magnificence et pour ornement, pour les réchappés d’Israël» (És. 4:2)

 

5.3   Christ, le Germe, se lève, meurt et ressuscite en puissance

Par la venue de Christ sur la terre, la lumière du ciel se lève : C’est «l’Orient d’en haut» (Luc 1:78).

Mais Christ doit mourir pour communiquer la vie : «À moins que le grain de blé, tombant en terre, ne meure, il demeure seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit» (Jean 12:24). À la croix, s’accomplit la prophétie : « La vérité germera de la terre, et la justice regardera des cieux» (Ps. 85:11)

Alors, Christ se lève en vie de résurrection, Souverain Sacrificateur pour l’éternité : «Notre Seigneur a surgi de Juda.... un autre sacrificateur se lève... dans la puissance d’une vie impérissable» (Héb. 7:14-16)

 

6                    Les trois périodes de l’histoire d’Israël

Les quinze siècles qui séparent Moïse de la première venue de Christ sur la terre sont partagés par la Parole en trois grandes périodes, de durées à peu près égales. Chacune d’elles, d’environ soixante-dix semaines d’années (soit 490 ans), présente des offres spéciales de bénédiction au peuple et s’achève sur la ruine du témoignage qui lui avait été confié.

6.1.1       De la sortie d’Égypte à l’établissement de la royauté avec Salomon :

Selon le témoignage de l’écriture, la durée de cette période s’établit comme suit :

 

Période

Passages de l’Écriture

Années

De la sortie d’Égypte à la fondation du temple

1 Rois 6:1

480

Construction du temple

1 Rois 6:38

7

Temps probable de l’aménagement du temple

 

3

 

Total :

490

 

La durée historique exacte de ces mêmes événements ne nous est pas connue avec précision. Peut-être est-elle différente de la durée ci-dessus. En tout état de cause, la Parole (le seul guide sûr) souligne sept périodes pendant lesquelles le peuple de Dieu a été asservi à ses ennemis par suite de son infidélité (pendant le temps des juges).

 

 

Ennemi asservissant

Passages de l’Écriture

Années

1

Cushan-Rishathaïm

Jug. 3:8

8

2

Églon, roi de Moab

Jug. 3:14

18

3

Jabin, roi de Canaan

Jug. 4:3

20

4

Madian

Jug. 6:1

7

5

Philistins et fils d’Ammon

Jug. 10:8

18

6

Philistins

Jug. 13:1

40

7

Philistins

1 Sam. 7:2

20

 

 

Total :

131 ans

 

À l’issue de cette phase, l’infidélité d’Israël avait entraîné la perte de l’arche et le jugement de : «I-Cabod, disant : La gloire s’en est allée d’Israël» (1 Sam. 4:21). Dieu répond alors en grâce en donnant à son peuple comme roi David et Salomon, tous deux précieux types de Christ.

 

6.1.2       De Salomon à la déportation de Babylone :

Cette deuxième période est celle de la royauté en Israël. L’infidélité de Salomon à la fin de son règne a entraîné le schisme entre Juda (les deux tribus de Juda et Benjamin) et Israël (les dix autres tribus). La continuité de l’histoire du peuple (et des voies de Dieu à son égard) est tracée par celle des vingt rois de Juda.

 

 

Rois

Durée (ans)

 

 

Rois

Durée (ans)

1

Roboam

17

 

11

Jotham

16

2

Abija

3

 

12

Achaz

16

3

Asa

41

 

13

Ézéchias

29

4

Josaphat

25

 

14

Manassé

55

5

Joram

8

 

15

Amon

2

6

Achazia

1

 

16

Josias

31

7

Athalie

6

 

17

Joakhaz

 

8

Joas

 

 

18

Jehoïakim

11

9

Amatsia

29

 

19

Jehoïakin

 

10

Ozias

52

 

20

Sédécias

11

 

 

 

 

 

Total :

393

 

Le recouvrement du règne de certains rois ne permet pas de déterminer exactement la durée de cette période. Elle se termine par la déportation de Juda à Babylone, pendant soixante-dix ans. Le pays se repose alors de ses sabbats (2 Chr. 36:21).

Les meilleurs éléments connus à ce jour permettent de situer la déportation entre les dates de (-605) et (- 536). La fin du règne de Sédécias serait en (- 586).

6.1.3       Du retour de Babylone à l’instauration du règne millénaire de Christ :

L’Écriture ne donne que très peu de détails sur cette troisième phase, sauf pour souligner la continuité du chemin de la foi dans les témoins de Christ (Héb. 11:35-38). Les jalons de l’histoire des nations pendant cette période se trouvent dans le livre de Daniel, en particulier pendant la période des Macchabées (Dan. 11:3-35). Quatre cents ans de silence s’écoulent entre la voix du dernier messager de l’Éternel, Malachie, et la venue de Christ sur la terre.

La parole prophétique compte le temps en semaines d’années (de sept ans). Cette troisième période dure soixante-dix semaines (Dan. 9:24), qui se décomposent comme suit :

 

Période

Passage de l’Écriture

Semaines d’années

Reconstruction de Jérusalem 

Neh. 1:1

7

Jusqu’à Christ et à sa mort
(le Messie est retranché) 

Dan. 9:25, 26

62

Interruption pendant la période de l’Église qui est hors du temps
(l’horloge prophétique est arrêtée)

Actes 1:7

 

Jugements de la fin

 

1

 

Total

70 semaines = 490 ans

 

La dernière semaine est divisée en deux périodes égales de trois ans et demi chacune, séparées par la chute de Satan sur la terre (Apoc. 12:10) et l’interruption des sacrifices dans le temple de Jérusalem (Dan. 9:27). La dernière demi-semaine est désignée par les expressions équivalentes suivantes, suivant l’enseignement moral qui s’y rattache :

·       Une demi-semaine

·       Un temps déterminé, des temps déterminés et une moitié de temps (Dan. 12:7)

·       Quarante deux mois (Apoc. 13:5)

·       Mille deux cent soixante jours (Apoc. 11:3 ; 12:6).

 

La purification du pays s’étendra sur une période plus longue ; la bénédiction millénaire est promise 30 ou 45 jours après l’achèvement de la dernière semaine d’années (Dan. 12:11, 12).

 

6.1.4       Les trois périodes de l’histoire d’Israël et Christ

Les trois phases précédentes sont signalées dans la généalogie de Christ, le Messie d’Israël (Matt. 1), avec quelques variantes mineures qui n’altèrent pas la pensée de Dieu de tout faire concourir à la gloire de son Fils :

(1) Abraham à David

(2) David à la déportation

(3) Depuis la déportation de Babylone jusqu’au Christ.

Pour que chaque période comprenne 14 générations, l’Esprit de Dieu omet à dessein plusieurs rois, notamment le fils d’Athalie.

Esdras lui-même, dans son inscription généalogique (Esd. 7:1-5) ne mentionne pas sept noms dans la chaîne continue de ses ascendants.