[ page principale | nouveautés | La Bible | la foi | sujets | études AT | études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | centres d'intérêt ]

 

ORDRE  des  TRIBUS  d’Israël

 

 

dans la Parole de Dieu

 

 

par Henri Rossier

 

Note Bibliquest :

1.                  Ce document est un Appendice aux Méditations sur le Premier Livre des Chroniques, ch. 2 [voir site Bibliquest, Études bibliques sur l’Ancien Testament]

2.                  Les insertions dans le texte plus loin, en petits caractères rouges italiques, sont de Bibliquest

3.                  nous comprenons qu’on trouve dans la Parole encore 3 autres listes :

 

·                  Josué 21:4-8 où l’ordre des tribus hébergeant les villes des lévites est différent de celui donné ci-dessous pour Josué 15 à 21 : Juda, Siméon, Benjamin [pour les fils d’Aaron] / Éphraïm, Dan, demi-tribu de Manassé [pour les autres fils de Kéhath] / Issacar, Aser, Nephtali, demi-tribu de Manassé [pour les fils de Guershon] / Ruben, Gad, Zabulon [pour les fils de Merari]

·                  Josué 21:9-40 où l’ordre des tribus hébergeant les villes des lévites est différent de celui donné ci-dessous pour Josué 15 à 21 : Juda, Siméon, Benjamin [pour les fils d’Aaron] / Éphraïm, Dan, demi-tribu de Manassé [pour les autres fils de Kéhath] / demi-tribu de Manassé, Issacar, Aser, Nephtali [pour les fils de Guershon] / Zabulon , Ruben, Gad [pour les fils de Merari]

·                  Ézéchiel 48:28-30 : portes du Nord : Ruben, Juda, Lévi — portes de l’orient : Joseph, Benjamin, Dan — portes du midi : Siméon, Issacar, Zabulon — portes de l’occident : Gad, Aser, Nephtali

 

TABLE DES MATIÈRES

 

1     Genèse  29:30    Ordre naturel des fils de Jacob selon leur naissance.

2     Genèse  35:23    Ordre des fils de Jacob demeurant en Canaan.

3     Genèse  46:8-25    Ordre des fils de Jacob à leur entrée en Égypte.

4     Genèse  49    Ordre typique et prophétique des fils de Jacob.

5     Exode  1:2-5    Ordre des fils d’Israël en rapport avec leur séjour en Égypte.

6     Nombres  1:5-16    Les tribus représentées par leurs princes qui assistent au dénombrement.

7     Nombres  1:20-56    Ordre du dénombrement pour le combat.

8     Nombres  2    Ordre du campement des tribus

9     Nombres  7    Ordre des princes des tribus lors de la dédicace de l’autel.

10      Nombres  10:11-28    Ordre de marche des tribus.

11      Nombres  13:5-17    Ordre des chefs des tribus pour reconnaître le pays

12      Nombres  26    Dénombrement après la plaie.

13      Nombres  34:18-29    Ordre des princes des tribus pour le partage du pays.

14          Deutéronome  27 :12-13    Les tribus sur Garizim et sur Ébal.

15          Deutéronome  33    Ordre prophétique des tribus.

16      Josué 15 à 21    Ordre des tribus entrant en possession du pays.

17      1 Chroniques  2:1-2

18      1 Chroniques  2:3  à  8:34    Ordre généalogique des tribus en rapport avec la royauté.

19      1 Chroniques  12:23-27    Ordre selon lequel les tribus viennent faire leur soumission à David roi.

20      1 Chroniques  27:16-22    Ordre des tribus selon leurs princes.

21          Apocalypse  7    Ordre des tribus scellées selon la grâce

22      Ézéchiel 48    Ordre des tribus établies dans la terre millénaire.

 

 

1            Genèse  29:30    Ordre naturel des fils de Jacob selon leur naissance.

Cet ordre nous parle des plans de l’homme qui agit selon ses propres pensées en dehors des pensées de Dieu. On voit ces plans chez Laban donnant ses filles à Jacob, chez Rachel et Léa lui donnant leurs servantes. L’ordre indiqué ici est donc le suivant :

 

4                   fils de Léa : Ruben, Siméon, Lévi, Juda.

2                   fils de Bilha, servante de Rachel : Dan, Nephthali.

2                   fils de Zilpa, servante de Léa : Gad, Aser.

2                   fils de Léa : Issacar, Zabulon.

2                   fils de Rachel : Joseph, Benjamin.

 

2            Genèse  35:23    Ordre des fils de Jacob demeurant en Canaan.

Les trois premiers fils de Jacob s’étant révélés comme meurtriers, incestueux, leur seule sauvegarde à leur entrée en Canaan est dans la promesse faite à Abraham et dans la libre élection de grâce. Nous trouvons ici, les trois coupables en tête :

 

6                   fils de Léa.

2                   fils de Rachel auxquels sont annexés, pour ainsi dire les 2 fils de Bilha, servante de Rachel, et les 2 fils de Zilpa, servante de Léa.

 

De cette manière Léa et Rachel sont égales en nombre et possèdent les mêmes privilèges selon l’élection de grâce.

 

3            Genèse  46:8-25    Ordre des fils de Jacob à leur entrée en Égypte.

Nous retrouvons ici l’ordre de nature, mais selon les épouses. Dieu a la haute main dans tout ce qui concerne la famille de la promesse, mais Léa et Rachel récoltent chacune, en même temps, les fruits de leur propre volonté. L’ordre est le suivant :

 

6                   fils de Léa.

2                   fils de Zilpa.

2                   fils de Rachel.

2                   fils de Bilha.

 

4            Genèse  49    Ordre typique et prophétique des fils de Jacob.

Nous n’entrerons pas dans ce sujet, d’un si profond intérêt, déjà traité autre part (*). Notons simplement ceci :

Parmi les 6 fils de Léa, Zabulon et Issacar sont transposés. Issacar représentant l’asservissement d’Israël aux gentils avant l’apparition de Dan, l’Antichrist.

Dan lui-même, fils de Bilha, est entièrement hors de place. Il représente l’Antichrist et après lui nous trouvons l’histoire prophétique de la restauration d’Israël. Nephthali, second fils de Bilha, est de nouveau hors de place et ne vient qu’après Gad et Aser, fils de Zilpa, parce qu’il représente la joyeuse liberté finale d’Israël restauré.

Joseph et Benjamin, fils de Rachel, couronnent d’une manière merveilleuse toute cette prophétie, comme types de Christ.

(*) Voyez : Jacob ou la discipline (dernier chapitre) par H. Rossier [site Bibliquest : voir index par auteurs ou par ouvrages], mais avant tout : Études sur la Parole, par J. N. Darby sur Genèse (ch. 49) [site Bibliquest : voir Études bibliques sur l’Ancien Testament - Genèse]

 

5            Exode  1:2-5    Ordre des fils d’Israël en rapport avec leur séjour en Égypte.

[6 fils de Léa, puis Benjamin, puis les fils de Bilha, puis les fils de Zilpa]

Cet ordre diffère de celui des n° 2 et 3.

Joseph, type de Christ, qui reçoit ses frères, est entièrement séparé d’eux.

Gad et Aser, fils de Zilpa, sont mis au dernier rang (*).

(*) En Ex. 28:11, 17-21 les noms des tribus sont gravés sur les deux pierres d’Onyx, «selon leur naissance» (28:10) et sur les douze pierres du pectoral. Ici l’ordre n’est pas mentionné et, par conséquent, incertain. Cette même incertitude subsiste en Apoc. 21:19, 20.

 

6            Nombres  1:5-16    Les tribus représentées par leurs princes qui assistent au dénombrement.

Lévi est omis entre Siméon et Juda, comme ne devant pas être dénombré. Aser et Gad sont transposés. Éphraïm et Manassé remplacent Joseph. Éphraïm a, selon la prophétie de Jacob (Gen. 48:14-22) la prééminence sur Manassé.

 

7            Nombres  1:20-56    Ordre du dénombrement pour le combat.

Gad, dont le rôle est plus d’une fois de combler les vides, remplace Lévi, absent du dénombrement.

 

8            Nombres  2    Ordre du campement des tribus

Elles sont rangées sous 4 chefs : Juda, Ruben, Éphraïm, Dan. Lévi est au centre, entourant le tabernacle.

 

9            Nombres  7    Ordre des princes des tribus lors de la dédicace de l’autel.

Le même ordre que celui de campement, sauf, naturellement, que Lévi a disparu.

 

10       Nombres  10:11-28    Ordre de marche des tribus.

Le tabernacle, démonté, marche entre Juda et Ruben, conduit par Guershom et Merari, deux familles des Lévites. Le sanctuaire, porté par Kehath, troisième famille des Lévites, marche entre Ruben et Éphraïm. L’arche, va seule en avant, le chemin de trois jours, chercher au peuple un lieu de repos.

 

11       Nombres  13:5-17    Ordre des chefs des tribus pour reconnaître le pays

Quand il s’agit de reconnaître le pays, toutes les tribus sont, à dessein, mêlées et confondues.

 

12       Nombres  26    Dénombrement après la plaie.

Il est pareil au dénombrement pour le combat, sauf qu’ici Manassé retrouve, vis-à-vis d’Éphraïm, sa place selon l’ordre de naissance, tandis que, pour le combat Éphraïm a sa place selon l’élection de grâce. Ce fait a de l’importance : c’est comme si Dieu recommençait de nouveau, sous le régime de la souveraine sacrificature en grâce (voyez chap. 17), l’histoire du peuple responsable à travers le désert, afin de pouvoir le faire entrer en Canaan.

 

13       Nombres  34:18-29    Ordre des princes des tribus pour le partage du pays.

Ici l’ordre est absolument en dehors de la nature. Ruben, Gad et la demi tribu de Manassé, ayant choisi leur part en deçà du Jourdain, sont omis. Moïse, seul en vue auparavant, comme conducteur du peuple, a fait place à Éléazar (la sacrificature), et à Josué (Christ en Esprit) conduisant le peuple et déterminant son héritage.

 

14       Deutéronome  27 :12-13    Les tribus sur Garizim et sur Ébal.

Sur Garizim pour bénir : Siméon, Lévi, Juda, Issacar, Joseph, Benjamin.

Tous sont fils des épouses légitimes. Cette liste contient en outre les noms de ceux qui sont des types de Christ : Lévi, Juda, Joseph, Benjamin.

Sur Ébal pour maudire : Ruben, Gad, Aser, Zabulon, Dan, Nephthali.

Ici, sauf Ruben et Zabulon, ce sont les fils des servantes. Ruben et Zabulon sont le premier-né et le dernier-né de Léa ; ils encadrent les fils de Zilpa. C’est comme si la malédiction était prononcée par les représentants de toute la race de la première épouse et par tout ce qui est né de la chair.

 

15       Deutéronome  33    Ordre prophétique des tribus.

Ordre prophétique des tribus, non pas selon l’aspect présenté par la prophétie de Jacob, mais selon les bénédictions apportées par le gouvernement de Dieu en grâce (*), et d’après leur fidélité dans le pays et celle de Moïse, type du Roi futur. Siméon est omis, car l’histoire d’Israël comme peuple dans la chair, est close dès le début avec Ruben (cf. Gen. 49:3-7). Après Ruben paraît alors Juda, le Législateur, Christ. Lévi occupe une place de séparation parmi les tribus ; sa fidélité a produit des fruits : l’intelligence, la consécration, l’enseignement, l’intercession, la louange. Joseph, séparé aussi de ses frères, a une double portion en la personne d’Éphraïm et de Manassé. Éphraïm reprend, selon l’élection de grâce, la prééminence sur son frère. Juda, Lévi, (**) Joseph sont des types de Christ. Les tribus qui viennent ensuite sont l’image des bénédictions du siècle à venir : Activité [Zabulon] et Repos [Issacar], Vertu [Gad], Force [Dan], Richesse [Nephtali], Bénédictions spirituelles [Aser], Repos éternel [Aser].

(*) [Note Bibliquest] 33:1-3

(**) [Note Bibliquest] ajouter Benjamin

16       Josué 15 à 21 (*)  Ordre des tribus entrant en possession du pays.

C’est un ordre spirituel. En premier lieu Juda, Joseph et Benjamin, types de Christ, seulement Joseph est représenté par Éphraïm, objet de l’élection de grâce, et par la demi tribu de Manassé qui exclut l’ordre selon la nature, l’autre demi-tribu étant restée en deçà du Jourdain. Siméon qui, selon l’ordre naturel, devait être au second rang (19:1) ne trouve sa place que lorsque l’ordre spirituel (15-18) est pour ainsi dire épuisé. Dan (19:40) occupe la dernière place.

(*) [Note Bibliquest] plutôt 15 à 19 ; Josué 21 a deux autres listes

17       1 Chroniques  2:1-2

Déjà cité au commencement de ce chapitre des Méditations (*). Au lieu de l’ordre, désordre apparent, tous étant également les objets des desseins de Dieu en grâce.

 

(*) Note Bibliquest : il s’agit du chapitre 2 des méditations sur le premier livre des Chroniques, par H. Rossier. Voir site Bibliquest à Études bibliques sur l’Ancien Testament

18       1 Chroniques  2:3  à  8:34    Ordre généalogique des tribus en rapport avec la royauté.

Nous trouvons ici l’ordre généalogique des tribus en rapport avec la royauté, cette dernière étant établie selon les conseils de Dieu, caractère qu’elle a toujours dans les Chroniques. Juda, d’où sort le Législateur, nous est donc présenté en premier lieu. Mais, c’est par pure grâce que Juda est choisi ; son histoire nous l’enseigne ici. Sa femme, une Cananéenne, lui donne un premier-né, «Er que Dieu fait mourir à cause de sa méchanceté». Nous trouvons donc ici, comme au chapitre 1, l’homme animal en premier lieu, l’homme, dont toute l’histoire commence par la chute et le jugement. Cependant, Dieu donne à Juda la prééminence, parce que, selon ses conseils, le Prince sort de lui (5:2) et non pour une autre cause. Aussi, dès le début de ce chapitre, nous voyons la descendance de Juda poursuivie jusqu’à David, le Bien-aimé (v. 13-17). Dans l’énumération des autres tribus, Lévi occupe une grande place (6) à cause du rôle prépondérant et indispensable qui lui est donné sous la royauté pour le culte et le service du temple.

Ruben, le premier-né, a perdu toute prépondérance, non seulement parce qu’elle est donnée à la race royale de Juda, mais à cause de son péché (5:1, 2) qui le fait reléguer même après Siméon, son frère (4:24). Il nous est dit en outre que Joseph eut la primogéniture, à part même des droits de Juda à la royauté (5:2). Il convenait que celui qui avait été rejeté de ses frères eût la première place, comme chef de la famille d’Israël. Les tribus de Dan et de Zabulon sont passées sous silence. Ce dernier trait nous montre que nous avons à faire dans les Chroniques à un ordre généalogique incomplet et même fragmentaire. Le chap. 2 le prouve en plus d’un endroit.

 

19       1 Chroniques  12:23-27    Ordre selon lequel les tribus viennent faire leur soumission à David roi.

Il dépend sans doute en partie de leur éloignement et de la plus ou moins grande facilité de leur marche pour rejoindre David à Hébron. C’est ainsi que les deux tribus et demie au delà du Jourdain arrivent les dernières. Cependant, Juda, la tribu royale, vient en premier lieu, amenant à sa suite Siméon et Lévi qui dépendent d’elle en grande partie, et Benjamin, inséparable de Juda et de Jérusalem. Benjamin est mentionné trois fois dans ce chapitre.

 

20       1 Chroniques  27:16-22    Ordre des tribus selon leurs princes.

Ici encore, l’ordre dans lequel les tribus sont mentionnées est différent des autres. Aaron, le souverain sacrificateur, occupe une place à part dans la tribu de Lévi et Tsadok est le prince de la sacrificature. C’est lui qui «marche toujours devant l’Oint» et qui exerce la sacrificature, non seulement pendant le règne de Salomon, mais aussi pendant le règne millénaire de Christ. Joseph, type du fils rejeté et souffrant, a trois princes, un pour la tribu d’Éphraïm, un pour chaque demi tribu de Manassé. Dan vient en dernier lieu, pour la raison prophétique mentionnée plus haut, à propos du règne millénaire. Gad et Aser manquent. Cette omission semble trouver sa raison aux v. 23 et 24. On y voit que la pensée de David, lors de sa faute, était de dénombrer Israël, non pas seulement les hommes de guerre, mais aussi tout le peuple, depuis 20 ans et au-dessous. Désormais il ne le fait plus, car son acte de jadis était, sans qu’il s’en doutât, peut-être, un acte de défiance envers l’Éternel ; chose d’autant plus grave que toute sa vie il avait pu faire l’expérience que sa seule sauvegarde était de se confier en l’Éternel. Cette fois-ci il ne fait pas le dénombrement «parce que l’Éternel avait dit qu’il multiplierait Israël comme les étoiles des cieux» (v. 23). Il laisse même entièrement de côté Gad et Aser, comme jadis Joab n’avait pas voulu dénombrer Lévi et Benjamin.

 

21       Apocalypse  7    Ordre des tribus scellées selon la grâce

Dans ce tableau prophétique et symbolique, toute distinction est effacée, sauf que Juda occupe le premier rang, car il s’agit dans l’Apocalypse du gouvernement de Dieu et du règne millénaire de Christ. On ne trouve plus ici les demi-tribus de Manassé. Lévi est scellé comme les autres tribus. Joseph remplace Éphraïm. (*) Dan est entièrement omis ; il est jugé selon la prophétie de Jacob ; l’Antichrist et son peuple, représenté par Dan, ne peuvent être scellés.

(*) Note Bibliquest : ce qui suit, sur Dan, est déjà une tradition prévalant parmi les pères de l’Église selon Bible Treasury 20:80

22       Ézéchiel 48    Ordre des tribus établies dans la terre millénaire.

Ici le temple et la ville, les sacrificateurs, Lévi et le Prince forment le centre du pays et leur position détermine l’ordre des tribus. La situation de ces dernières part des deux côtés de ce centre, au nord et au midi. À remarquer que les fils des épouses légitimes sont le plus près du sanctuaire, ceux des servantes aux extrémités les plus éloignées. Juda et Benjamin, le «Législateur» et le «Fils de ma droite», occupent les places les plus rapprochées du sanctuaire, au nord et au midi ; parce qu’il s’agit ici du gouvernement dont ils sont les représentants. Suivent, d’un côté et de l’autre, Ruben et Siméon qui perdent ainsi leurs droits selon la nature. Lévi appartient au centre : il est en rapport avec le temple, comme «le Prince» est en rapport avec la ville. Issacar et Zabulon, fils de Léa, au midi, correspondent à Manassé et Éphraïm, fils de Rachel au Nord. Éphraïm est plus près du sanctuaire que Manassé (*). Ensuite viennent les fils des servantes. Gad, fils de Zilpa, au midi a, comme d’habitude, une place un peu à part (voyez n° 6). Il correspond à Nephthali, fils de Bilha, au nord. Dan, dernière tribu au nord, la plus éloignée possible du sanctuaire (**), reprend la place qu’il a toujours occupée dans la répartition du pays. Telle est peut-être la raison pour laquelle Aser qui, selon la symétrie devrait se trouver après Gad au midi, est ajouté au nord, accentuant ainsi la distance à laquelle Dan est relégué.

(*) Note Bibliquest : cf Gen. 48:20

(**) On trouve 7 tribus au nord du sanctuaire et 5 seulement au midi (voyez, pour ces détails, la carte figurant sur le site Bibliquest, en fin de la Page «Jérusalem» (on peut y accéder au moyen de l’index par sujets)