[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | Centres d'intérêt ]

 

Chaque Jour les Écritures — Troisième Épître de Jean

 

 

 

Table des matières :

1     3 Jean 1 à 15

 

 

 

1                    3 Jean 1 à 15

 

La 2º épître défendait de recevoir ceux qui n'apportaient pas «la doctrine du Christ». La 3º exhorte les croyants à recevoir et à aider ceux qui l'enseignent (comp. Jean 13 v. 20). Veiller au bien des serviteurs du Seigneur, c'est prendre part à l'Évangile (v. 8).

Plusieurs personnes nous sont présentées dans cette courte lettre. Gaïus, son destinataire, était un bien-aimé dont l'âme prospérait, qui marchait dans la vérité, qui agissait fidèlement et dont l'amour était publiquement reconnu. Démétrius, nommé plus loin, avait lui aussi un bon témoignage (1 Tim. 3 v. 7). Par contre, dans la même assemblée, Diotrèphe aimait à être le premier (1 Pier. 5 v. 3), débitait de méchantes paroles contre l'apôtre, ne recevait pas les frères et en chassait d'autres de l'Assemblée. Jean mentionne aussi des frères évangélistes qui étaient «sortis pour le Nom» (v. 7; voir Act. 5 v. 41). Le Nom par excellence est celui de Jésus; il leur suffisait comme message et ordre de mission (Act. 8 v. 35).

«N'imite pas le mal, mais le bien», recommande l'apôtre (v. 11; 1 Thess. 5 v. 15). Des exemples de bien comme de mal, nous en trouvons dans cette épître et autour de nous. Lesquels imitons-nous? Suivons avant tout le Seigneur Jésus, en qui ne s'est jamais trouvé que le bien (Marc 7 v. 37).