[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | Centres d'intérêt ]

 

Chaque Jour les Écritures — Livre du prophète  Abdias

 

 

 

Table des matières :

1     Abdias 1 à 11

2     Abdias 12 à 21

 

 

 

1                    Abdias 1 à 11

 

La courte prophétie d’Abdias est tout entière consacrée à Édom. Ce peuple était l’adversaire le plus acharné d’Israël tout en étant son plus proche parent. Ne descendait-il pas d’Ésaü, frère jumeau de Jacob ? Or ce lien de parenté aurait dû parler à la conscience d’Édom. L’Éternel le lui rappelle : c’est à son frère qu’il a fait violence (v. 10).

Dans son repaire rocheux de la montagne de Séhir, Édom vivait de brigandage. Se croyant à l’abri de toutes représailles, rien n’égalait son arrogance. «Je te ferai descendre de là, dit l’Éternel» (v. 4). Tôt ou tard l’orgueil humain se heurte à un veto du Tout-puissant, dans un effondrement spectaculaire (2 Cor. 10 v. 4, 5). Réveil brutal de ce vieux rêve de tout temps caressé par l’homme : atteindre jusqu’au ciel (Babel : Gen. 11 v. 4) et ainsi se faire égal à Dieu (Phil. 2 v. 6). Sous sa forme moderne, ce sont ses efforts colossaux pour explorer le cosmos, et «faire son nid parmi les étoiles». «Je te ferai descendre de là», répond le Seigneur.

Chers amis, ne nous laissons pas éblouir par la grandeur humaine ni par les succès de la science et de la technique. N’oublions pas que ce monde est jugé et que Dieu lui demandera compte de la place qu’il a donnée sur la croix au Seigneur Jésus.

 

2                    Abdias 12 à 21

 

«Tu n’aurais pas dû… et tu n’aurais pas dû… et tu n’aurais pas dû…». Par sept fois, la voix du Juge divin formule des accusations de plus en plus graves. Il ne s’agit d’abord que de regards coupables, d’une joie mauvaise assouvie par la souffrance et le désastre d’autrui. Les mêmes regards éhontés, cyniques se sont posés sur Jésus crucifié. «Ils me contemplent, ils me regardent» (Ps. 22 v. 17). Mais la malice d’Édom (et celle des ennemis de Jésus) s’est aussi traduite en paroles et en actes. «Ils ouvrent la bouche, ils hochent la tête» (Ps. 22 v. 7) ; comp. fin du v. 12. Y a-t-il pire lâcheté que d’insulter quelqu’un qui est dans le malheur ? Poussé par ses instincts pillards, Édom avait également profité de la calamité d’Israël pour faire main basse sur ses richesses ; il avait impitoyablement exterminé ses réchappés… Tous ces crimes ne resteront pas impunis. Le jour de l’Éternel amènera une revanche définitive et complète de «la montagne de Sion» sur «la montagne d’Ésaü». Alors qu’un résidu des autres nations vivra heureux sous le sceptre du Messie, Édom sera effacé de la carte du règne millénaire. Disparition solennelle de cette race d’Ésaü, qui jadis avait méprisé la bénédiction.