[ page principale | nouveautés | La Bible | la foi | sujets | études AT | études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | centres d'intérêt ]

 

Voyeurisme et franchise

 

Le voyeurisme est beaucoup discuté aujourd’hui (mai 2001).

 

Le voyeurisme a toujours existé, mais il était considéré comme une conduite particulièrement méprisable à cause de son manque de franchise, ou à cause de ce qu’il démontre que l’individu est incapable de satisfaire ses réels désirs. On estimait qu’ils s’agissait d’une sous-catégorie de personnes, catégorie restreinte et constituée surtout d’individus vieillissants.

 

Le fait nouveau est qu’il a été démontré publiquement par les medias, que les voyeuristes se comptent par millions ou par dizaine(s) de pourcents de la population francophone, incluant beaucoup de jeunes.

 

Que s’est-il passé ? la moralité des gens s’est-elle récemment ou subitement dégradée ?

Y a-t-il un point de vue chrétien sur la question ?

 

Quelques versets de la Bible vont nous renseigner :

 

Matthieu ch. 5 v. 27-28 :  Vous avez ouï qu’il a été dit : «Tu ne commettras pas adultère». Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter, a déjà commis adultère avec elle dans son coeur.

Matthieu ch. 15 v. 19-20 : Car du coeur viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les fornications, les vols, les faux témoignages, les injures : ce sont ces choses qui souillent l’homme.

Jérémie ch. 17 v. 9-10 Le coeur est trompeur par-dessus tout, et incurable ; qui le connaît ? Moi, l’Éternel, je sonde le coeur, j’éprouve les reins ; et cela pour rendre à chacun selon ses voies, selon le fruit de ses actions.

 

1° épître de Jean ch. 2 v. 15-17 :  N’aimez pas le monde, ni les choses qui sont dans le monde : si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est pas en lui ; parce que tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, et la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, n’est pas du Père, mais est du monde ; et le monde s’en va et sa convoitise, mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement.

 

Ce qu’on appelle voyeurisme aujourd’hui correspond à ce que la Bible appelle «convoitise des yeux» ou «mauvaises pensées venant du coeur».

 

Dira-t-on qu’il faut bien vivre avec son temps, et que le monde fait partie de notre entourage normal ? et qu’il y a beaucoup trop de gens concernés pour que ça puisse être grave ?

 

Dire ceci ne fait que confirmer les déclarations de la Parole de Dieu :

 

Romains ch. 3 v. 10 à 23

«Il n’y a point de juste, non pas même un seul ; il n’y a personne qui ait de l’intelligence, il n’y a personne qui recherche Dieu ; ils se sont tous détournés, ils se sont tous ensemble rendus inutiles ; il n’y en a aucun qui exerce la bonté, il n’y en a pas même un seul» .... «il n’y a point de crainte de Dieu devant leurs yeux» .... car il n’y a pas de différence, car tous ont péché et n’atteignent pas à la gloire de Dieu,

 

Autrement dit, nous sommes tous pécheurs, coupables devant Dieu, et avons tous besoin d’être sauvés, car Dieu, contrairement aux tribunaux humains, offre son pardon à tous les coupables, pourvu qu’ils se repentent. À saisir maintenant, si non, il sera bientôt trop tard !

 

Dira-t-on que ce ne sont pas de mauvaises pensées ? que ceux qui agissent avec franchise ont le mérite d’être honnêtes ?

 

La Parole de Dieu répond :

 

Sophonie ch. 3 v. 5 : l’inique ne connaît pas la honte.

Jérémie ch. 3 v. 3 : mais tu as un front de femme prostituée, tu refuses d’avoir honte.

Proverbes ch. 30 v. 20 : Tel est le chemin de la femme adultère : elle mange et s’essuie la bouche, et dit : Je n’ai point commis d’iniquité.

 

Dira-t-on que ça va bientôt passer de mode et que les gens arrêteront quand ils en auront assez ?

 

Genèse ch. 19 v. 4 : ... Ils n’étaient pas encore couchés que les hommes de la ville, les hommes de Sodome, entourèrent la maison, depuis le jeune homme jusqu’au vieillard, tout le peuple de tous les bouts de la ville...

Ézéchiel ch. 16 v. 29 : Et tu as multiplié tes prostitutions ... et même avec cela tu n’as pas été rassasiée.

 

Ne nous faisons pas illusion sur l’état du monde. Il n’est que trop démontré / constaté que l’on repousse en permanence l’extrême de ce qui était considéré comme inacceptable il n’y a pas longtemps. Les excès de Sodome deviennent petit à petit, ou à grands pas, la banalité.

 

Dira-t-on que de toute façon le monde suit son cours et que Dieu n’intervient pas ? alors pourquoi s’en soucier ?

 

Genèse ch. 19 v. 20-21 : Et l’Éternel dit : Parce que le cri de Sodome et de Gomorrhe est grand, et que leur péché est très aggravé, eh bien, je descendrai, et je verrai s’ils ont fait entièrement selon le cri qui en est venu jusqu’à moi ; et sinon, je le saurai.

2° épître de Pierre ch. 3 v. 5-9 : Car ils ignorent volontairement ceci, que, par la parole de Dieu, des cieux subsistaient jadis, et une terre tirée des eaux et subsistant au milieu des eaux, par lesquelles le monde d’alors fut détruit, étant submergé par de l’eau [le déluge; Genèse 7 et 8]. Mais les cieux et la terre de maintenant sont réservés par sa parole pour le feu, gardés pour le jour du jugement et de la destruction des hommes impies  ...  Le Seigneur ne tarde pas pour ce qui concerne la promesse, comme quelques-uns estiment qu’il y a du retardement ; mais il est patient envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais que tous viennent à la repentance.

 

Autrement dit : Dieu est patient et prend soin de bien constater l’état d’avancement du mal avant de mettre en oeuvre ses jugements ; il attend la repentance

 

Dira-t-on qu’il n’y a rien à faire entre temps ?

 

Actes ch. 17 v. 30-31 : Dieu donc, ayant passé par-dessus les temps de l'ignorance, ordonne maintenant aux hommes que tous, en tous lieux, ils se repentent ; parce qu'il a établi un jour auquel il doit juger en justice la terre habitée, par l'homme qu'il a destiné à cela, de quoi il a donné une preuve certaine à tous, l'ayant ressuscité d'entre les morts.

 

Et les croyants [qui ont cru en Jésus Christ comme leur Sauveur personnel], devant tout ça ?

 

2° épître de Pierre ch. 3 v. 11, 14 : Toutes ces choses devant donc se dissoudre, quelles gens devriez-vous être en sainte conduite et en piété, ... C’est pourquoi, bien-aimés, en attendant ces choses, étudiez-vous à être trouvés sans tache et irréprochables devant lui, en paix ;