[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | Centres d'intérêt ]

 

Tabous

7 10 2003

En notre époque de communication, on se dit fier de lever tous les tabous, c’est-à-dire d’aborder tous les sujets, spécialement ceux qu’on estimait jusqu’ici préférable de cacher. Crier qu’on a levé un tabou est aussi le meilleur moyen d’augmenter le nombre de lecteurs ou d’auditeurs.

On parle de tout, et spécialement de toutes les formes de péchés et d’interdits de la loi divine. Si quelqu’un se plaint de ce que cela viole le peu de conscience qui reste dans ce monde, il suffit, pour se justifier, de dire qu’on a levé un tabou ! On se croit par là libre de tout, libéré, — les tabous représentant les dernières contraintes anti-liberté.

Or le problème n’est pas récent, il est même vieux comme le péché du monde : Satan faisait déjà miroiter à Ève en Eden : « vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal » (Genèse 3:5) en lui suggérant que Dieu le lui cachait à tort.

Il est vrai que, pour le croyant, les directives divines ne vont guère dans le sens des modes actuelles. Il lui est recommandé de ne pas parler de certaines choses, voire même ne pas les nommer (Éphésiens 5:3), et il vaut mieux occuper son esprit de toutes les choses bonnes et de bonne renommée (Philippiens 4:8-9).

On croit donc gagner à tout dire et à tout savoir. Mais au fait, a-t-on vraiment le désir de pouvoir tout dire et tout savoir dans la société d’aujourd’hui ? C’est bien là le drame des tabous : En réalité, plus on en ôte, plus on en met d'autres, et des bien pires :

C’est ainsi que dans le jour actuel,

Alors, où sont les tabous aujourd'hui, et les tabous lourds de conséquences ?

On se croit affranchi des tabous, et on constitue de nouveaux tabous avec d’autres questions bien plus importantes.

Que nous puissions revenir à Jésus, Celui qui a dit : « Moi je suis le chemin, la vérité et la vie » — « la vérité vous affranchira » — « quiconque pratique le péché est esclave du péché » — « si vous persévérez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira » (Jean 14:6 ; 8:34, 31, 32).