[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | Centres d'intérêt ]

 

Tabernacle, sa constitution et ses ustensiles

 

Quelques variantes possibles selon l’Écriture

 

Bibliquest

 

Table des matières :

 

1     Autel d’or

2     Chandelier

3     Table des pains de proposition

4     Tapis ou couvertures

4.1      Ganses-Agrafes

4.2      Recouvrement du Tabernacle

4.3      Dessins sur les tapis ou couvertures

5     Traverses de bois pour joindre les ais (planches)

6     Piliers, bases

 

Le livre de l’Exode donne de nombreuses caractéristiques du Tabernacle, de sa constitution et des divers ustensiles et objets servant au service divin. Toutefois, il n’y a pas là une description complète de ce qu’était le tabernacle, car l’Éternel avait fait voir à Moïse un modèle des choses elles-même (Ex. 25:40 ; Héb. 8:5), et Moïse a pu les voir, donner les ordres pour leur reproduction, sans pour autant en transcrire tous les détails. Bien des aspects du Tabernacle ne peuvent donc pas être déterminés selon l’Écriture.

 

Il existe des livres et des sites Internet, issus de la tradition judaïque (talmud), qui donnent beaucoup de détails sur le tabernacle. Mais cette tradition, comme toutes les traditions, non seulement ajoute à l’Écriture, mais la contredit éventuellement, comme l’a dit notre Seigneur (Matt. 15).

 

Bibliquest a publié par ailleurs diverses illustrations du Tabernacle et de ses ustensiles et éléments constituants. Certains détails méritent rectification, d’autres manquent. Ce qui suit a pour but de suggérer soit des variantes soit des précisions, en tentant de suivre l’Écriture [selon la traduction JND] au plus près, et en montrant, par des illustrations spécifiques, d’autres arrangements possibles.

La signification spirituelle n’est pas abordée dans cet article ; le lecteur pourra méditer et choisir entre telle ou telle disposition selon le sens spirituel.

 

1                    Autel d’or

 

L’autel d’or, ou autel de l’encens comporte deux barres parallèles pour le porter.

Nous donnons deux représentations différentes,

·                  l’une avec quatre anneaux et des barres parallèles aux côtés de l’autel

·                  l’autre avec seulement deux anneaux situés à deux angles opposés de l’autel carré ; les barres sont parallèles à une diagonale de l’autel.

 

La deuxième représentation paraît plus exacte selon Exode 30:4

 

 


 

 

 

 

 

2                    Chandelier

 

Les calices en forme de fleurs peuvent être

·                  totalement extérieurs aux branches du chandelier

·                  intégrés dans la branche.

 

Nous ne sommes pas en mesure de choisir selon l’Écriture.

 

 


 


 


Dans les précédentes représentations, les branches du chandelier sont courbes. Certains les voient droites :

 

 

 


 

 

 

 


3                    Table des pains de proposition

 

Les pains peuvent être

·                  à plat les uns à côté des autres, ou

·                  empilés les uns sur les autres.

 

Lév. 24:6 parle de rangées. La disposition en pile, outre ce passage du Lévitique, ôte la pensée du couronnement et du rebord maintenant les pains en place.

 

 

Un autre système est proposé par la tradition juive, avec une contention propre à chaque pain. Nous n’y voyons pas le couronnement et le rebord tout autour :

 

 

 

 

4                    Tapis ou couvertures

4.1   Ganses-Agrafes

Un système possible de jonction des tapis par des ganses et des agrafes (Exode 26:1-6) est le suivant (les êtres vivants ailés correspondent aux chérubins du v. 1) :

 

 

 

 

 

4.2   Recouvrement du Tabernacle

Dans la représentation suivante, les tapis recouvrent tous les ais (planches) au même degré. Cela n’est pas exact car les tapis de poils de chèvre (appelés la tente Exode 26:7) avaient 30 coudées de long, contre 28 pour les tapis de fin coton retors (appelés le tabernacle Exode 26:6).

 

 

 

La tente recouvrait le tabernacle (Exode 26:13) selon l’illustration suivante. Par contre, dans cette dernière représentation, nous ne voyons pas de justification pour la tension des deux couvertures extérieurs en s’écartant des ais.

Il ne semble pas que les tapis, même ceux de trente coudées, touchassent le sol vu l’épaisseur des ais (planches)

 

 

 

 

4.3   Dessins sur les tapis ou couvertures

La Parole distingue :

·                  l’ouvrage d’art (Exode 26:31) pour le voile entre le lieu saint et le lieu très saint, et pour les dix tapis de fin coton retors (Ex. 26:1) ; ce sont aussi les seuls sur lesquels on trouve des chérubins (Exode 26:1, 31).

·                  l’ouvrage de brodeur pour le rideau de l’entrée du parvis (Exode 27:16) et pour le rideau de l’entrée de la tente (Exode 26:36).

 

La Parole ne parle d’aucun dessin particulier, géométrique ou non, selon les illustrations données au point précédent 4.2.

 

 

5                    Traverses de bois pour joindre les ais (planches)

Il y avait des traverses pour assurer la cohésion des ais entre eux, cinq pour chacun des trois côtés (Exode 26:26-27). L’une des cinq était au milieu des ais (autrement dit, dans l’épaisseur des ais), courant d’un bout à l’autre (Exode 26:28). Pour les quatre autres traverses, il n’est rien dit de plus, en sorte que :

·                  les uns (représentation suivante, à gauche) les voient limitées à la moitié de la longueur ; on note effectivement que l’expression «courant d’un bout à l’autre» n’est donnée que pour la traverse du milieu.

·                  d’autres (représentation suivante, à droite) les voient courant toutes sur toute la longueur.

 

 

 

 

 

 

6                    Piliers, bases

 

Les bases des ais étaient en argent dans lesquels se mettaient les tenons (Exode 26:19), leurs anneaux tenant les traverses étaient d’or (représentation suivante à gauche).

 

 

 

 

 

 

Pour l’entrée de la tente (représentation précédente à droite), les bases étaient d’airain, les crochets d’or (Exode 26:37), les chapiteaux et les baguettes d’attache plaqués d’or (Exode 36:38).

 

 

Pour le parvis, les bases des piliers étaient d’airain, et les crochets et baguettes d’attache étaient en argent, les chapiteaux plaqués d’argent (Exode 38:17, 28). Deux représentations sont données ici ; la deuxième est plus précise, mais les crochets devraient être de la même couleur que les chapiteaux.