[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | Centres d'intérêt ]

 

Parenthèse de l’Église

 

Table des matières :

1     Idée générale

2     Citations diverses

 

 

1                        Idée générale

La pensée de parenthèse de l’Église exprime le fait suivant :

Les prophéties de l’Ancien Testament présentent une continuité depuis le temps où la prophétie était prononcée jusqu’au temps où la prophétie devait s’accomplir. Aucune discontinuité n’était annoncée entre le temps du prophète et l’établissement du royaume de Dieu.

 

Exemples :

·        les 70 semaines de Daniel 9 distinguent bien 69 semaines et une 70° semaine, mais sans suggérer aucun espace entre deux

·        Matthieu 10 :5-7, 23 montre une continuité entre la prédication des disciples à Israël au temps du Seigneur, et la génération présente lors de la venue ou apparition future du Seigneur.

 

Or l’introduction de l’Église a introduit un ordre de choses totalement nouveau, la rupture avec le judaïsme étant ouvertement annoncée (Actes 15 ; épîtres aux Galates et aux Hébreux). Pourtant les prophéties de l’Ancien Testament, relatives à la terre et à Israël ne sont pas annulées.

 

La cohérence se trouve justement en considérant que le christianisme est juste une parenthèse dans le déroulement du temps relatif aux choses terrestres. Les promesses quant à l’Église sont avant tout célestes, celles concernant Israël sont purement terrestres. Tout ce qui concerne la terre forme une continuité jusqu’au royaume futur de Christ sur la terre.

 

2                        Citations diverses

 

Voir W. Kelly à propos de Matthieu 10:23 et 24 et 25 (2 paragraphes dans 233 Ko).

Voir W. Kelly à propos de Matthieu 24:22, 23 (2 paragraphes dans 233 Ko).