NoŽl

 

Bien que NoŽl soit à l'origine une fête païenne (solstice d'hiver) christianisée, et qu'il n'y ait aucune indication que la naissance du Seigneur ait eu lieu à cette date, il vaut la peine de rappeler certains aspects géographiques de cet événement.

Les mages sont venus DE L'ORIENT pour rendre hommage à Christ. L'orient..., la direction vers laquelle Caïn s'est enfui après avoir commis son meurtre, — l'orient..., la direction vers laquelle se trouvait la porte d'entrée du tabernacle, Dieu dans sa grâce attendant le retour du pécheur vers Sa maison, — l'orient..., de là vient la vraie lumière, l'Orient d'en haut qui a nous visités alors que nous étions dans les ténèbres (Luc 1:78-79), — l'orient... de là sont venus les mages, des grands de la terre pour rendre hommage à Celui qui est seul digne de toute gloire, dans le temps où on l'oubliait volontairement.

Bethléhem... Nazareth. Rappelons que Bethléhem est une ville du sud du pays d'Israël et Nazareth une ville du Nord. Marie habitait au Nord (Nazareth) et est venue accoucher au Sud (Bethléhem), dans un temps où les moyens de transport étaient limités, et encore plus pour les pauvres !!! Pourquoi cette anomalie et comment a-t-elle pu se faire ?

Nazareth est en Galilée au nord, une région méprisée (même un homme pieux comme Nathanaël pouvait dire : peut-il venir quelque chose de bon de Nazareth ? Jean 2:46-47), éloignée de Jérusalem. Mais c'est de là que devait venir la grande lumière pour le peuple assis dans les ténèbres (selon la prophétie d'Ésaïe 9:2-6), car la grâce de Dieu commence par les pauvres.

Bethléhem est au sud. Appelée ville de David (Luc 2:4), il fallait que le Seigneur y naisse, car l'Écriture l'avait ainsi annoncé (Matthieu 2:4-6) et parce que le Seigneur était le Roi, de la descendance royale de David.

Pour que Marie habitant le nord aille accoucher au sud, il a fallu un décret de l'empereur romain imposant un recensement de toute la population et imposant d'aller se faire enregistrer dans la ville dont on était originaire. C'est Luc qui nous le dit (2:1-4). Cela marque que la grande puissance dominatrice de l'époque était l'empire romain (César Auguste de Luc 2:1). C'est donc l'autorité de cet empire romain qui est à l'origine de la naissance de Jésus à Bethléhem. — Mais c'est aussi l'autorité de ce même empire qui amena la condamnation à mort de Jésus, et c'est ce même empire qui est annoncé comme dominant à la fin des temps (Daniel 7:7) et tombant sous les châtiments de Dieu (Daniel 7:11; Apocalypse 19).

Retenons de ces détails la toute puissance de notre Dieu qui est au dessus de tout et qui manifeste Sa grâce et Sa grandeur dans les choses humbles — Lui seul est digne de toute gloire — tandis que toute la grandeur de l'homme et son orgueil accomplissent la Parole de Dieu sans s'en rendre compte, tout en portant la responsabilité d'utiliser sa puissance contre le Créateur; ils tomberont sous Son châtiment.