[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi - l'Évangile | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | Centres d'intérêt ]

 

Correspondance à propos du Texte Reçu

 

1                        Interlocuteur de Bibliquest

Chers Amis en Christ,

Votre article sur le Texte Reçu est intéressant, mais vous abordez le problème avec une certaine légèreté, non pas comme il convient de le faire s’agissant de la Parole de Dieu.Vous ne vous attardez que peu sur l’absence de morale chrétienne de Westcott et Hort et vous acceptez comme un fait accompli que le choix du texte de J.N. Darby est sans faille. Avez-vous vraiment lu, en bas de page, la note du traducteur mentionnant : « le texte de l’Apocalypse est trop corrompu pour en tenir compte »? Vous dites bien que la Parole a été divinement préservée au travers des siècles, mais vous supposez d’emblée que le texte minoritaire, (et cela veut dire ce que cela veut dire c’est-à-dire moins nombreux), est le texte sans faute, alors qu’il retranche plus de 65000 mots par rapport au texte reçu. Auriez vous peur de vous remettre en cause ? que pensez vous de Apoc. 22:19 ? Pensez vous vraiment que des scribes respectueux de la Parole auraient pris la liberté de rajouter tout cela à la Bible?

2                        Réponse de Bibliquest

Cher ami,

Juste quelques pensées, si vous permettez, sachant que nous ne pourrons pas vous convaincre, pas plus qu’aucun « KJV only ».

*

Nous connaissons Apoc. 22:19 et nous nous en remettons au Seigneur qui sait toutes choses et qui connaît les cœurs. Mais le verset s’applique tout autant au Texte Reçu dont nous sommes convaincu qu’il ne représente pas ce que Dieu a donné.

*

J.N. Darby n’a pas suivi aveuglément Westcott et Hort. On voit bien dans ses écrits qu’il a reconsidéré lui-même, pour chaque cas, le pour et le contre de telle ou telle variante. Que J.N. Darby soit un homme et ait été faillible, nous n’en doutons pas ; néanmoins la qualité de ses écrits donne confiance quant à sa spiritualité

*

Il y a bien des cas où le Texte Reçu n’est pas soutenable. Je ne retiendrai que 1 Jean 5:6 où aucun manuscrit grec ne supporte les trois témoins dans le ciel ! Nous avons lu les contre-arguments des KJV only sur ce sujet : ils sont affligeants.

*

Ayant enfin passé en revue les différents cas où le Texte Reçu diverge de JND, on s’aperçoit que le Texte Reçu a procédé systématiquement à une homogénéisation des textes parallèles, gommant ainsi les variantes entre les évangiles ou entre les épîtres. Pour ceux qui sont convaincus que le Saint Esprit a sciemment donné un texte à tel ou tel évangéliste ou apôtre, et que chacun présente un aspect particulier de la vérité qui ne ressort pas chez l’autre, ils comprennent tout de suite la gravité de ce qu’ont fait les instruments humains (scribes) en « redressant » les variantes entre les évangiles et entre les épîtres. Non seulement ils tombent sous le coup de Apoc. 22:19, mais en outre ils font disparaître une partie de la vérité de Dieu.

*

Nous sommes bien conscients de 2 Cor. 5:10-11. Voyez aussi :  2 Tim. 2:15