[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi - l'Évangile | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | Centres d'intérêt ]

 

 

 

Le  Livre  du  Prophète  ÉZÉCHIEL

 

Accès direct aux chapitres d’Ézéchiel : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48

 

Chapitre 1

1 Et il arriva en la trentième année,* au quatrième [mois], le cinquième [jour] du mois, comme j’étais au milieu des captifs**, près du fleuve Kebar, que les cieux furent ouverts, et je vis des visions de Dieu.

2 Le cinquième [jour] du mois (c’était la cinquième année de la transportation du roi Jehoïakin),

3 la parole de l’Éternel vint expressément à Ézéchiel, le sacrificateur, fils de Buzi, dans le pays des Chaldéens, près du fleuve Kebar ; et la main de l’Éternel fut là sur lui.

— v. 1* : date : A.C. 595. — v. 1** : ailleurs : [ceux de] la transportation.

4 Et je vis, et voici, un vent de tempête venait du nord, une grosse nuée, et un feu qui s’entortillait* ; et il y avait une splendeur tout autour, et de son milieu, du milieu du feu, [brillait] comme l’apparence de l’airain luisant** ;

5 et, du milieu, la ressemblance de quatre animaux ; et voici leur aspect : ils avaient la ressemblance d’un homme ;

6 et chacun d’eux avait quatre faces, et chacun avait quatre ailes ;

7 et leurs pieds étaient des pieds droits, et la plante de leurs pieds était comme la plante du pied d’un veau ; et ils étincelaient comme l’apparence de l’airain poli ;

8 et il y avait des mains d’homme sous leurs ailes sur leurs quatre côtés ; et ils avaient, les quatre, leurs faces et leurs ailes ;

9 leurs ailes étaient jointes l’une à l’autre ; ils ne se tournaient pas quand ils allaient : ils allaient chacun droit devant soi.

10 Et la ressemblance de leurs faces était la face d’un homme ; et, les quatre, ils avaient la face d’un lion, à droite ; et, les quatre, ils avaient la face d’un bœuf, à gauche ; et, les quatre, ils avaient la face d’un aigle ;

11 et leurs faces et leurs ailes étaient séparées par le haut : chacun avait deux [ailes] jointes l’une à l’autre, et deux qui couvraient leur corps.

12 Et ils allaient chacun droit devant soi : là où l’Esprit devait aller, ils allaient ; ils ne se tournaient point lorsqu’ils allaient.

— v. 4* : ou : qui s’entremêlait ; comparer Exode 9:24. — v. 4** : substance inconnue ; peut-être un alliage d’or et d’argent.

13 Et quant à la ressemblance des animaux, leur aspect était comme des charbons de feu brûlants, comme l’aspect de torches ; le [feu] courait entre les animaux ; et le feu avait de l’éclat, et du feu sortaient des éclairs.

14 Et les animaux couraient et retournaient, comme l’aspect du sillon de l’éclair.

 

15 Et je regardais les animaux, et voici, une roue sur la terre, à côté des animaux, vers leurs quatre faces.

16 L’aspect et la structure des roues étaient comme l’apparence d’un chrysolithe ; et il y avait une même ressemblance pour les quatre, et leur aspect et leur structure étaient comme si une roue eût été au milieu d’une roue.

17 En allant, elles allaient sur leurs quatre côtés ; elles ne se tournaient point quand elles allaient.

18 Et quant à leurs jantes, elles étaient hautes et terribles, — et leurs jantes, à toutes les quatre, étaient pleines d’yeux tout autour.

19 Et quand les animaux allaient, les roues allaient à côté d’eux ; et quand les animaux s’élevaient de dessus la terre, les roues s’élevaient.

20 Là où l’Esprit devait aller, là ils allaient, là [leur] esprit tendait à aller ; et les roues s’élevaient auprès d’eux, car l’esprit de l’animal était dans les roues.

21 Quand ils allaient, elles allaient ; et quand ils s’arrêtaient, elles s’arrêtaient ; et quand ils s’élevaient de dessus la terre, les roues s’élevaient auprès d’eux, car l’esprit de l’animal était dans les roues.

 

22 Et au-dessus des têtes de l’animal, il y avait la ressemblance d’une étendue, comme l’apparence d’un cristal terrible étendu sur leurs têtes, en haut.

23 Et au-dessous de l’étendue, leurs ailes se tenaient droites, l’une vers l’autre : chacun en avait deux, qui couvraient [leur corps], d’un côté, et chacun en avait deux, qui couvraient leur corps, de l’autre côté.

24 Et j’entendis le bruit de leurs ailes quand ils volaient*, comme le bruit de grandes eaux, comme la voix** du Tout-puissant, un bruit tumultueux comme le bruit d’une armée. Quand ils s’arrêtaient, ils abaissaient leurs ailes ;

25 et il y avait une voix au-dessus de l’étendue qui était sur leurs têtes : quand ils s’arrêtaient, ils abaissaient leurs ailes.

— v. 24* : hébreu : allaient. — v. 24** : ou : bruit.

26 Et au-dessus de l’étendue qui était sur leurs têtes, il y avait comme l’aspect d’une pierre de saphir, la ressemblance d’un trône ; et, sur la ressemblance du trône, une ressemblance comme l’aspect d’un homme, dessus, en haut.

27 Et je vis comme l’apparence de l’airain luisant*, comme l’aspect du feu, au dedans, tout autour : depuis l’aspect de ses reins vers le haut et depuis l’aspect de ses reins vers le bas, je vis comme l’aspect du feu ; et il y avait une splendeur tout autour.

28 Comme l’aspect de l’arc qui est dans la nuée en un jour de pluie, tel était l’aspect de la splendeur tout autour.

— v. 27 : substance inconnue ; peut-être un alliage d’or et d’argent.

C’était là l’aspect de la ressemblance de la gloire de l’Éternel. Et je vis, et je tombai sur ma face, et j’entendis une voix qui parlait.

Chapitre 2

1 Et il me dit : Fils d’homme, tiens-toi debout sur tes pieds, et je parlerai avec toi.

2 Et comme il me parlait, l’Esprit entra en moi, et me fit tenir sur mes pieds, et j’entendis celui qui me parlait.

 

3 Et il me dit : Fils d’homme, je t’envoie vers les fils d’Israël, vers les nations, les rebelles qui se sont rebellés contre moi ; eux et leurs pères m’ont désobéi jusqu’à ce jour même.

4 Et ce sont des fils à la face impudente et au cœur obstiné ; je t’envoie vers eux, et tu leur diras : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel.

5 Et eux, soit qu’ils écoutent, soit qu’ils n’en fassent rien, car ils sont une maison rebelle, ils sauront qu’il y a eu un prophète au milieu d’eux.

6 Et toi, fils d’homme, ne les crains pas, et ne crains pas leurs paroles ; car tu as près de toi des ronces et des épines, et tu demeures parmi des scorpions : ne crains point leurs paroles et ne sois point effrayé de leurs visages*, car ils sont une maison rebelle.

7 Et tu leur diras mes paroles, soit qu’ils écoutent, soit qu’ils n’en fassent rien ; car ils sont rebelles.

8 Et toi, fils d’homme, écoute ce que je te dis ; ne sois pas rebelle, comme cette maison rebelle ; ouvre ta bouche, et mange ce que je te donne.

— v. 6 : ou : d’eux.

9 Et je regardai, et voici, une main étendue vers moi, et voici, il y avait en elle un rouleau de livre.

10 Et il le déploya devant moi ; et il était écrit devant et derrière ; et des lamentations, et des plaintes, et des gémissements y étaient écrits.

Chapitre 3

1 Et il me dit : Fils d’homme, mange ce que tu trouves ; mange ce rouleau, et va, parle à la maison d’Israël.

2 Et j’ouvris ma bouche, et il me donna à manger ce rouleau.

3 Et il me dit : Fils d’homme, nourris ton ventre et remplis tes entrailles de ce rouleau que je te donne. Et je le mangeai, et il fut dans ma bouche doux comme du miel.

4 Et il me dit : Va, fils d’homme, va vers la maison d’Israël, et tu leur parleras avec mes paroles.

5 Car ce n’est pas vers un peuple à langage obscur ou à langue incompréhensible que tu es envoyé ; c’est vers la maison d’Israël ;

6 ce n’est pas vers beaucoup de peuples à langage obscur ou à langue incompréhensible, dont tu ne puisses entendre les paroles : si tu étais envoyé vers eux, ne t’écouteraient-ils pas ?

7 Mais la maison d’Israël ne voudra pas t’écouter, car aucun d’eux ne veut m’écouter ; car toute la maison d’Israël a le front dur et le cœur obstiné.

8 Voici, j’ai rendu ta face dure contre leurs faces, et ton front dur contre leur front ;

9 j’ai rendu ton front comme un diamant, plus dur que le roc. Ne les crains pas, et ne sois point effrayé d’eux, car ils sont une maison rebelle.

10 Et il me dit : Fils d’homme, toutes mes paroles que je te dirai, reçois-les dans ton cœur, et écoute-les de tes oreilles ;

11 et va, va vers ceux de la transportation, vers les fils de ton peuple, et tu leur parleras et tu leur diras : Ainsi dit le Seigneur l’Éternel, — soit qu’ils écoutent, soit qu’ils n’en fassent rien.

 

12 Et l’Esprit m’enleva* ; et j’entendis derrière moi le bruit d’une grande commotion, [disant] : Bénie soit de son lieu la gloire de l’Éternel ! —

13 et le bruit des ailes des animaux qui s’entre-touchaient l’une l’autre, et le bruit des roues auprès d’eux, et le bruit d’une grande commotion.

14 Et l’Esprit m’enleva, et me prit ; et je m’en allai plein d’amertume dans l’ardeur de mon esprit ; et la main de l’Éternel était forte sur moi.

15 Et je vins à Thel-Abib vers ceux de la transportation qui demeuraient auprès du fleuve Kebar ; et là où ils étaient assis, je m’assis stupéfait, là au milieu d’eux, sept jours.

— v. 12 : ailleurs : porter, élever.

16 Et il arriva, au bout de sept jours, que la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

17 Fils d’homme, je t’ai établi sentinelle pour la maison d’Israël ; et tu entendras la parole de ma bouche, et tu les avertiras de ma part.

18 Quand je dirai au méchant : Tu mourras certainement, et que tu ne l’avertiras pas, et que tu ne parleras pas pour avertir le méchant [de se détourner] de sa méchante voie, afin qu’il vive, — lui, le méchant, mourra dans son iniquité, mais je redemanderai son sang de ta main.

19 Et si tu avertis le méchant, et qu’il ne se détourne pas de sa méchanceté ni de sa méchante voie, il mourra, lui, dans son iniquité ; mais toi, tu as délivré ton âme.

20 Et si le juste se détourne de sa justice et commet l’iniquité, et que je mette une pierre d’achoppement devant lui, il mourra ; parce que tu ne l’as point averti, il mourra dans son péché, et ses actes justes qu’il a faits ne viendront pas en mémoire ; mais je redemanderai son sang de ta main.

21 Et si tu avertis le juste de ne pas pécher, et que le juste ne pèche pas, il vivra certainement, car il s’est tenu pour averti ; et toi tu as délivré ton âme.

 

22 Et la main de l’Éternel fut là sur moi, et il me dit : Lève-toi, sors dans la vallée*, et là je parlerai avec toi.

23 Et je me levai, et je sortis dans la vallée ; et voici, la gloire de l’Éternel se tenait là, selon la gloire que j’avais vue près du fleuve Kebar ; et je tombai sur ma face.

24 Et l’Esprit entra en moi et me fit tenir sur mes pieds ; et il me parla, et me dit : Va, enferme-toi dans ta maison.

25 Et toi, fils d’homme, voici, on mettra sur toi des cordes, et on t’en liera ; et tu ne sortiras pas parmi eux.

26 Et je collerai ta langue à ton palais, et tu seras muet, et tu ne seras pas pour eux un homme qui les reprenne ; car ils sont une maison rebelle.

27 Et quand je parlerai avec toi, j’ouvrirai ta bouche, et tu leur diras : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Que celui qui écoute, écoute ; et que celui qui n’en fait rien, n’en fasse rien ; car ils sont une maison rebelle.

— v. 22 : ou : plaine ; voir la note à Josué 11:8.

Chapitre 4

1 Et toi, fils d’homme, prends une brique et mets-la devant toi, et trace sur elle une ville, Jérusalem.

2 Et mets le siège contre elle, et bâtis contre elle des tours, et élève contre elle une terrasse, et pose des camps contre elle, et place contre elle des béliers tout autour.

3 Et toi, prends une plaque de fer, et mets-la comme un mur de fer entre toi et la ville ; et dresse ta face contre elle, et elle sera assiégée*, et tu l’assiégeras : ce sera un signe pour la maison d’Israël.

— v. 3 : litt.: en siège.

4 Et toi, couche-toi sur ton côté gauche, et mets sur lui l’iniquité de la maison d’Israël : le nombre des jours que tu coucheras sur ce côté, tu porteras leur iniquité.

5 Et moi, je t’ai assigné les années de leur iniquité selon le nombre des jours, trois cent quatre-vingt-dix jours, et tu porteras l’iniquité de la maison d’Israël.

6 Et quand tu auras accompli ceux-là, tu te coucheras une seconde fois sur ton côté droit, et tu porteras l’iniquité de la maison de Juda, quarante jours ; je t’ai assigné un jour pour chaque année.

7 Et tu dresseras ta face vers le siège de Jérusalem ; et ton bras sera découvert, et tu prophétiseras contre elle.

8 Et voici, j’ai mis sur toi des cordes, et tu ne te tourneras point de l’un de tes côtés sur l’autre, jusqu’à ce que tu aies accompli les jours de ton siège.

 

9 Et toi, prends du froment, et de l’orge, et des fèves, et des lentilles, et du millet, et de l’épeautre ; et tu les mettras dans un même vase, et tu t’en feras du pain selon le nombre des jours que tu te coucheras sur ton côté : tu en mangeras trois cent quatre-vingt-dix jours.

10 Et ton manger que tu mangeras sera au poids, vingt sicles par jour ; tu le mangeras de temps en temps.

11 Et l’eau, tu la boiras à la mesure, un sixième de hin* ; tu la boiras de temps en temps.

12 Et tu mangeras cela [préparé comme] un gâteau d’orge, et tu le cuiras sous leurs yeux avec des excréments sortis de l’homme.

13 Et l’Éternel dit : Les fils d’Israël mangeront ainsi leur pain impur parmi les nations où je les chasserai.

— v. 11 : un hin égal 3 litres 35 centilitres

14 Et je dis : Ah, Seigneur Éternel ! voici, mon âme ne s’est pas rendue impure, et, depuis ma jeunesse jusqu’à maintenant, je n’ai mangé de rien de ce qui est mort de soi-même ou qui a été déchiré, et aucune chair impure n’est entrée dans ma bouche.

15 Et il me dit : Regarde, je t’ai donné la fiente du bétail au lieu des excréments de l’homme, et tu cuiras ton pain sur elle.

16 Et il me dit : Fils d’homme, voici, je brise le bâton du pain dans Jérusalem ; et ils mangeront le pain au poids et avec inquiétude, et ils boiront l’eau à la mesure et avec stupeur,

17 parce que le pain et l’eau manqueront ; et ils seront dans la stupeur, les uns et les autres, et ils se consumeront dans leur iniquité.

Chapitre 5

1 Et toi, fils d’homme, prends un couteau tranchant (tu prendras un rasoir de barbier), et tu le feras passer sur ta tête et sur ta barbe ; et tu prendras une balance à peser, et tu partageras les [cheveux].

2 Tu en brûleras un tiers dans le feu*, au milieu de la ville, lorsque les jours du siège seront accomplis ; et tu en prendras un tiers, [et] tu les frapperas avec le couteau tout autour ; et un tiers, tu le disperseras au vent, et je tirerai l’épée après eux.

3 Et tu en prendras un petit nombre, et tu les serreras dans les pans de ta robe ;

4 et de ceux-ci, tu en prendras encore, et tu les jetteras au milieu du feu, et tu les brûleras au feu : il en sortira un feu contre toute la maison d’Israël.

— v. 2 : litt.: lumière.

5 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : C’est ici Jérusalem ! Je l’ai posée au milieu des nations, et autour d’elle, des pays ;

6 et, dans sa méchanceté, elle a été rebelle à mes jugements* plus que les nations, et à mes statuts, plus que les pays qui sont autour d’elle ; car ils ont rejeté mes jugements* et n’ont point marché dans mes statuts.

7 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Parce que votre turbulence a été plus grande que celle des nations qui sont autour de vous, parce que vous n’avez point marché dans mes statuts et n’avez point pratiqué mes ordonnances*, et que vous n’avez pas [même] agi selon les droits établis des nations qui sont autour de vous, —

8 à cause de cela, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’en veux à toi, moi aussi, et j’exécuterai au milieu de toi des jugements aux yeux des nations ;

9 et je ferai en toi ce que je n’ai pas fait et ne ferai plus semblablement, à cause de toutes tes abominations.

10 C’est pourquoi les pères mangeront les fils au milieu de toi, et les fils mangeront les pères ; et j’exécuterai des jugements sur toi, et je disperserai à tout vent tous tes restes.

— v. 6, 7 : jugements ou ordonnances, justes jugements ; au verset 7 : droits établis.

11 C’est pourquoi, je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel ! parce que tu as rendu impur mon sanctuaire par toutes tes choses exécrables et par toutes tes abominations, moi aussi, je retirerai mon œil et il n’aura plus compassion, et moi aussi je ne t’épargnerai pas.

12 Un tiers d’entre vous mourra par la peste et sera consumé par la famine au milieu de toi ; et un tiers tombera par l’épée autour de toi ; et j’en disperserai un tiers à tout vent, et je tirerai l’épée après eux.

13 Et ma colère s’accomplira, et je satisferai ma fureur sur eux, et je me consolerai ; et ils sauront que moi, l’Éternel, j’ai parlé dans ma jalousie, quand j’aurai accompli ma fureur sur eux.

14 Et je ferai de toi un désert et un opprobre parmi les nations qui sont autour de toi, aux yeux de tout passant.

15 Et l’opprobre et l’insulte seront une* instruction et un étonnement pour les nations qui sont autour de toi, quand j’exécuterai sur toi des jugements, avec colère, et avec fureur, et par des châtiments de fureur. Moi, l’Éternel, j’ai parlé.

16 Quand j’enverrai parmi eux les flèches funestes de la famine qui seront pour la destruction, lesquelles j’enverrai pour vous détruire, j’augmenterai sur vous la famine, et je briserai pour vous le bâton du pain ;

17 et j’enverrai sur vous la famine et les bêtes mauvaises qui te priveront d’enfants, et la peste et le sang passeront sur toi, et je ferai venir l’épée sur toi. Moi, l’Éternel, j’ai parlé.

— v. 15 : ou : Et ce sera un opprobre et une insulte, une….

Chapitre 6

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, tourne ta face contre les montagnes d’Israël, et prophétise contre elles, et dis :

3 Montagnes d’Israël, écoutez la parole du Seigneur, l’Éternel : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel, aux montagnes et aux collines, aux ravins et aux vallées : Voici, moi je fais venir sur vous l’épée, et je détruirai vos hauts lieux.

4 Et vos autels seront dévastés, et vos colonnes consacrées au soleil seront brisées ; et je ferai tomber vos blessés à mort devant vos idoles* ;

5 et je mettrai les cadavres des fils d’Israël devant leurs idoles, et je disperserai vos ossements autour de vos autels.

6 Dans toutes vos demeures les villes seront réduites en solitudes et les hauts lieux seront désolés, afin que vos autels soient délaissés et désolés, et que vos idoles soient brisées et ne soient plus, et que vos colonnes consacrées au soleil soient abattues, et vos ouvrages anéantis.

7 Et les blessés à mort tomberont au milieu de vous ; et vous saurez que je suis l’Éternel.

8 Mais je laisserai un reste, en ce que vous aurez des réchappés de l’épée parmi les nations, quand vous serez dispersés dans les pays.

9 Et vos réchappés se souviendront de moi parmi les nations où ils auront été emmenés captifs, quand j’aurai brisé leur cœur prostitué qui s’est détourné de moi, et* leurs yeux qui se prostituent après leurs idoles ; et ils auront horreur d’eux-mêmes à cause des iniquités qu’ils ont commises par toutes leurs abominations ;

10 et ils sauront que moi, l’Éternel, je n’ai pas* dit en vain que je leur ferais ce mal.

— v. 4 : le mot hébreu pour idole est toujours, dans Ézéchiel, un terme de mépris ; voir Lév. 26:30. — v. 9 : ou : parce que je suis brisé par leur cœur…, et par. — v. 10 : ou : que je suis l’Éternel ; je n’ai point.

11 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Bats de tes mains, et frappe de ton pied, et dis : Hélas, pour toutes les abominations des iniquités de la maison d’Israël ! car ils tomberont par l’épée, par la famine et par la peste.

12 Celui qui est loin mourra par la peste, et celui qui est près tombera par l’épée ; et celui qui est demeuré de reste, et qui est assiégé, mourra par la famine ; et je consommerai ma fureur sur eux.

13 Et vous saurez que je suis l’Éternel, quand leurs blessés à mort seront au milieu de leurs idoles, autour de leurs autels, sur toute haute colline, sur tous les sommets des montagnes, et sous tout arbre vert, et sous tout térébinthe touffu, dans les lieux où ils offraient à toutes leurs idoles des parfums agréables.

14 Et j’étendrai ma main sur eux, et je ferai du pays une désolation et il sera plus désolé que le désert de Dibla, dans toutes leurs demeures ; et ils sauront que je suis l’Éternel.

Chapitre 7

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Et toi, fils d’homme ! Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel, à la terre d’Israël : Une fin !… la fin vient sur les quatre coins du pays.

3 Maintenant la fin [vient] sur toi, et j’enverrai sur toi ma colère, et je te jugerai selon tes voies, et je mettrai sur toi toutes tes abominations.

4 Et mon œil n’aura point compassion de toi, et je n’épargnerai pas ; mais je mettrai tes voies sur toi, et tes abominations seront au milieu de toi ; et vous saurez que je suis l’Éternel.

 

5 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Un mal, un mal unique ! Voici, il est venu !

6 La fin est venue, la fin est venue ! Elle se réveille contre toi ; voici, elle vient !

7 Ton destin* est venu sur toi, habitant du pays ; le temps est venu, le jour est proche, — le trouble, et non le cri joyeux des montagnes.

8 Maintenant, bientôt, je verserai sur toi ma fureur, et je consommerai ma colère contre toi, et je te jugerai selon tes voies, et je mettrai sur toi toutes tes abominations.

9 Et mon œil n’aura point compassion, et je ne t’épargnerai pas ; je te rendrai selon tes voies, et tes abominations seront au milieu de toi ; et vous saurez que c’est moi, l’Éternel, qui frappe.

— v. 7 : litt.: Le cercle.

10 Voici le jour, voici, il est arrivé ! Le destin a germé*, la verge a fleuri, la fierté s’est épanouie.

11 La violence s’élève pour être une verge de méchanceté. [Il ne reste] rien d’eux, ni de leur foule bruyante, ni de leur abondance de biens, ni de la magnificence au milieu d’eux*.

12 Le temps est venu, le jour s’est approché ; que celui qui achète ne se réjouisse pas, et que celui qui vend ne mène pas deuil ; car il y a une ardente colère sur toute sa foule bruyante.

13 Car celui qui vend ne rentrera pas en possession de ce qui a été vendu, fût-il même encore en vie parmi les vivants ; car la vision est touchant toute sa foule bruyante, elle ne sera* point révoquée, et personne par son iniquité ne fortifiera** sa vie.

14 Ils ont sonné de la trompette et ont tout préparé ; mais personne ne marche au combat, parce que l’ardeur de ma colère est sur toute sa foule bruyante.

15 L’épée est au dehors, et la peste et la famine sont au dedans : celui qui est aux champs mourra par l’épée ; et celui qui est dans la ville, la famine et la peste le dévoreront.

16 Et leurs réchappés échapperont, et seront sur les montagnes comme les colombes des vallées, tous gémissant, chacun pour* son iniquité.

17 Toutes les mains deviendront lâches, et tous les genoux se fondront en eau.

18 Ils se ceindront de sacs, et le frisson les couvrira ; la honte sera sur tous les visages, et toutes leurs têtes seront chauves.

19 Ils jetteront leur argent dans les rues, et leur or sera [rejeté] comme une impureté ; leur argent ni leur or ne pourra les délivrer au jour de la fureur de l’Éternel ; ils ne rassasieront pas leurs âmes, et ne rempliront pas leurs entrailles, car c’est ce qui a été la pierre d’achoppement de leur iniquité.

— v. 10 : litt.: est sorti. — v. 11 : selon quelques-uns : et on ne se lamentera pas sur eux. — v. 13* : ou : la vision touchant toute sa foule bruyante ne sera. — v. 13** : ou : n’affermira. — v. 16 : ou : dans.

20 Et de la beauté de son ornement il a fait sa gloire ; mais ils y ont fait* des images de leurs abominations [et] de leurs choses exécrables. C’est pourquoi j’en ai fait pour eux une impureté abjecte ;

21 et je l’ai livrée en pillage aux mains des étrangers, et pour butin aux méchants de la terre, et ils la profaneront.

22 Et je détournerai d’eux ma face ; et ils profaneront mon lieu secret ; et les violents y entreront et le profaneront.

— v. 20 : ou : il (le peuple) a fait son orgueil, et ils en ont fait.

23 Fabrique la chaîne ; car le pays est plein de coulpe de sang, et la ville est pleine de violence.

24 Et je ferai venir les iniques des nations, et ils posséderont leurs maisons ; et je ferai cesser l’orgueil des forts, et leurs sanctuaires seront profanés*.

25 La destruction vient ; et ils chercheront la paix, mais il n’y en aura point.

26 Il viendra calamité sur calamité, et il y aura rumeur sur rumeur, et ils chercheront [quelque] vision de la part d’un prophète ; mais la loi est périe de chez le sacrificateur, et le conseil, de chez les anciens.

27 Le roi mènera deuil, et les princes seront vêtus de stupeur, et les mains du peuple du pays trembleront : je leur ferai selon leur voie, et je les jugerai par leurs propres jugements ; et ils sauront que je suis l’Éternel.

— v. 24 : ou : ils hériteront leurs sanctuaires.

*

Chapitre 8

1 Et il arriva, en la sixième année,* au sixième [mois], le cinquième [jour] du mois, qu’étant assis dans ma maison, et les anciens de Juda étant assis devant moi, la main du Seigneur, l’Éternel, tomba là sur moi.

— v. 1 : date : A.C. 594.

2 Et je vis, et voici une ressemblance comme l’aspect d’un feu : depuis l’aspect de ses reins vers le bas, c’était du feu ; et depuis ses reins vers le haut, c’était comme l’aspect d’une splendeur, comme l’apparence de l’airain luisant*.

3 Et il étendit la forme d’une main, et me prit par les boucles de ma tête ; et l’Esprit m’éleva entre la terre et les cieux, et m’emmena à Jérusalem, dans les visions de Dieu, à l’entrée de la porte intérieure qui regarde vers le nord, où était le siège de l’idole de jalousie qui provoque à la jalousie.

4 Et voici, là était la gloire du Dieu d’Israël, selon la vision que j’avais vue dans la vallée*.

— v. 2 : voir note à 1:4. — v. 4 : ou : plaine.

5 Et il me dit : Fils d’homme, lève tes yeux vers le nord. Et je levai mes yeux vers le nord ; et voici, au nord de la porte de l’autel, cette idole de jalousie, à l’entrée.

6 Et il me dit : Fils d’homme, vois-tu ce qu’ils font, les grandes abominations que la maison d’Israël commet ici, pour m’éloigner de mon sanctuaire ? Et tu verras encore de grandes abominations.

 

7 Et il me mena à l’entrée du parvis ; et je regardai, et voici, un trou dans le mur.

8 Et il me dit : Fils d’homme, perce le mur. Et je perçai le mur, et voici, une porte.

9 Et il me dit : Entre, et regarde les mauvaises abominations qu’ils commettent ici.

10 Et j’entrai, et je regardai ; et voici toute [sorte] de figures de reptiles, et de bêtes exécrables, et toutes les idoles de la maison d’Israël tracées sur le mur, tout autour ;

11 et soixante-dix hommes d’entre les anciens de la maison d’Israël se tenaient devant elles, et au milieu d’eux se tenait Jaazania, fils de Shaphan : chacun avait son encensoir dans sa main, et il montait une épaisse nuée d’encens.

12 Et il me dit : As-tu vu, fils d’homme, ce que les anciens de la maison d’Israël font dans les ténèbres, chacun dans leurs cabinets d’images ? Car ils disent : L’Éternel ne nous voit pas, l’Éternel a abandonné le pays*.

13 Et il me dit : Tu verras encore de grandes abominations qu’ils commettent.

— v. 12 : ou : la terre.

14 Puis il me mena à l’entrée de la porte de la maison de l’Éternel, qui est vers le nord ; et voici des femmes assises là, pleurant Thammuz.

15 Et il me dit : As-tu vu, fils d’homme ? Tu verras encore des abominations plus grandes que celles-là.

 

16 Puis il me fit entrer au parvis intérieur de la maison de l’Éternel ; et voici, à l’entrée du temple de l’Éternel, entre le portique et l’autel, environ vingt-cinq hommes, le dos tourné vers le temple de l’Éternel, et leurs faces vers l’orient ; et ils se prosternaient vers l’orient devant le soleil.

 

17 Et il me dit : As-tu vu, fils d’homme ? Est-ce une chose légère à la maison de Juda de commettre les abominations qu’ils commettent ici, pour qu’ils remplissent encore le pays de violence, et qu’ils me provoquent à colère [toujours] de nouveau ? Et voici, ils mettent le rameau à leur nez !

18 Et moi aussi, j’agirai avec fureur ; mon œil n’aura point compassion, et je n’épargnerai pas ; et quand ils crieront à mes oreilles à haute voix, je ne les écouterai point.

Chapitre 9

1 Et il cria à mes oreilles à haute voix, disant : Approchez, vous qui avez la charge de la ville, et chacun avec son instrument de destruction dans sa main.

2 Et voici six hommes qui venaient du chemin de la porte supérieure qui est tournée vers le nord, et chacun avec son instrument de mort dans sa main ; et il y avait au milieu d’eux un homme vêtu de lin, avec un encrier d’écrivain à ses reins ; et ils entrèrent, et se tinrent à côté de l’autel d’airain.

3 Et la gloire du Dieu d’Israël s’éleva de dessus le chérubin sur lequel elle était, [et vint] sur le seuil de la maison ; et il cria à l’homme vêtu de lin, qui avait l’encrier d’écrivain à ses reins ;

4 et l’Éternel lui dit : Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais* une marque** sur les fronts des hommes qui soupirent et gémissent à cause de toutes les abominations qui se commettent au dedans d’elle.

5 Et à ceux-là il dit, à mes oreilles : Passez par la ville après lui, et frappez ; que votre œil n’ait point compassion, et n’épargnez pas.

6 Tuez, détruisez vieillards, jeunes hommes, et vierges, et petits enfants, et femmes ; mais n’approchez d’aucun de ceux qui ont sur eux la marque, et commencez par mon sanctuaire. Et ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison.

7 Et il leur dit : Rendez impure la maison, et remplissez les parvis de tués ; sortez ! Et ils sortirent et frappèrent dans la ville.

— v. 4* : litt.: marque. — v. 4** : hébreu : Thau, nom hébreu de la lettre T.

 

8 Et il arriva que, comme ils frappaient et que moi je demeurais de reste, je tombai sur ma face, et je criai et dis : Ah, Seigneur Éternel ! veux-tu détruire tout le reste d’Israël en versant ta fureur sur Jérusalem ?

9 Et il me dit : L’iniquité de la maison d’Israël et de Juda est excessivement grande, et le pays est rempli de sang, et la ville est remplie d’injustices ; car ils ont dit : L’Éternel a abandonné le pays*, et l’Éternel ne voit pas.

10 Et moi aussi, — mon œil n’aura point compassion, et je n’épargnerai pas ; je ferai retomber* leur voie sur leur tête.

11 Et voici, l’homme vêtu de lin, qui avait l’encrier à ses reins, rapporta, disant : J’ai fait comme tu m’as commandé.

— v. 9 : ou : la terre. — v. 10 : litt.: je mettrai, comme aussi 22:31, et 1 Rois 8:32.

Chapitre 10

1 Et je regardai, et voici, sur* l’étendue, qui était au-dessus de la tête des chérubins, parut comme une pierre de saphir, comme l’aspect de la ressemblance d’un trône, au-dessus d’eux.

2 Et il parla à l’homme vêtu de lin, et dit : Viens entre les roues, au-dessous du chérubin, et remplis le creux de tes mains de charbons de feu pris d’entre les chérubins, et répands-les sur la ville. Et il entra, devant mes yeux.

3 Et les chérubins se tenaient à droite de la maison lorsque l’homme entra, et la nuée remplissait le parvis intérieur.

4 Et la gloire de l’Éternel s’éleva de dessus le chérubin, [et vint] sur le seuil de la maison ; et la maison fut remplie de la nuée, et le parvis fut rempli de la splendeur de la gloire de l’Éternel.

5 Et le bruit des ailes des chérubins s’entendit jusqu’au parvis extérieur, comme la voix du *Dieu Tout-puissant* quand il parle.

6 Et il arriva que, lorsqu’il eut commandé à l’homme vêtu de lin, disant : Prends du feu d’entre les roues, d’entre les chérubins, il entra et se tint à côté de la roue.

7 Et le chérubin étendit sa main entre les chérubins, vers le feu qui était entre les chérubins, et il [en] prit, et le mit dans le creux des mains de l’[homme] vêtu de lin ; et il le prit et sortit.

— v. 1 : litt.: à, dans. — v. 5 : hébreu : El-Shaddaï ; voir Genèse 17:1.

8 Et on voyait aux chérubins la figure d’une main d’homme sous leurs ailes.

9 Et je regardai, et voici, quatre roues à côté des chérubins, une roue à côté d’un chérubin, et une roue à côté d’un chérubin, et l’aspect des roues était comme l’apparence d’une pierre de chrysolithe.

10 Et quant à leur aspect, elles avaient les quatre une seule ressemblance, comme si une roue était au milieu d’une roue.

11 Quand elles allaient, elles allaient sur leurs quatre côtés ; elles ne se tournaient pas, quand elles allaient ; mais, vers le lieu où la tête regardait, elles allaient après elle : elles ne se tournaient pas quand elles allaient.

12 Et tout leur corps*, et leur dos, et leurs mains, et leurs ailes, et les roues, étaient pleins d’yeux tout autour, — à eux quatre, leurs roues.

13 Quant aux roues, on leur cria, moi l’entendant : Roue ! *

14 Et chacun avait quatre faces : la première face était la face d’un chérubin, et la seconde face était la face d’un homme, et la troisième était la face d’un lion, et la quatrième, la face d’un aigle.

15 Et les chérubins s’élevèrent. C’était là l’animal que j’avais vu près du fleuve Kebar.

16 Et quand les chérubins allaient, les roues allaient à côté d’eux ; et quand les chérubins levaient leurs ailes pour s’élever de dessus terre, les roues aussi ne se détournaient point d’à côté d’eux ;

17 quand ils s’arrêtaient, elles s’arrêtaient, et quand ils s’élevaient, elles s’élevaient avec eux, car l’esprit de l’animal était en elles.

— v. 12 : litt.: chair. — v. 13 : quelques-uns : Tourbillon !

18 Et la gloire de l’Éternel sortit de dessus le seuil de la maison, et se tint au-dessus des chérubins.

19 Et les chérubins haussèrent leurs ailes et s’élevèrent de terre à mes yeux, quand ils sortirent ; et les roues étaient auprès d’eux. Et ils s’arrêtèrent* à l’entrée de la porte orientale de la maison de l’Éternel ; et la gloire du Dieu d’Israël était au-dessus d’eux, en haut.

20 C’était là l’animal que j’avais vu au-dessous du Dieu d’Israël, près du fleuve Kebar ; et je connus que c’étaient des chérubins.

21 Chacun avait quatre faces, et chacun, quatre ailes, et il y avait une ressemblance de mains d’homme sous leurs ailes.

22 Et quant à la ressemblance de leurs faces, c’étaient les faces que j’avais vues près du fleuve Kebar, leur aspect, et eux-mêmes ; ils allaient chacun droit devant soi.

— v. 19 : litt.: il s’arrêta.

Chapitre 11

1 Et l’Esprit m’éleva et me transporta à la porte orientale de la maison de l’Éternel qui regarde vers l’orient ; et voici, à l’entrée de la porte, vingt-cinq hommes ; et je vis au milieu d’eux Jaazania, fils d’Azzur, et Pelatia, fils de Benaïa, princes du peuple.

2 Et il me dit : Fils d’homme, ce sont ici les hommes qui méditent l’iniquité et qui donnent de mauvais conseils dans cette ville, qui disent :

3 Ce n’est pas le moment de bâtir des maisons* ; elle** est la marmite, et nous sommes la chair.

4 C’est pourquoi prophétise contre eux, prophétise, fils d’homme !

5 Et l’Esprit de l’Éternel tomba sur moi et me dit : Parle : Ainsi dit l’Éternel : Vous dites ainsi, maison d’Israël ; et je connais ce qui monte dans votre esprit.

6 Vous avez multiplié le nombre de vos tués dans cette ville, et vous avez rempli ses rues de tués.

7 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Vos tués, que vous avez mis au milieu d’elle, c’est la chair, et elle, c’est la marmite ; mais vous, je vous ferai sortir du milieu d’elle.

8 Vous avez eu peur de l’épée ; et je ferai venir l’épée sur vous, dit le Seigneur, l’Éternel.

9 Et je vous ferai sortir du milieu d’elle, et je vous livrerai en la main des étrangers, et j’exécuterai des jugements contre vous :

10 vous tomberez par l’épée ; dans les confins d’Israël je vous jugerai, et vous saurez que je suis l’Éternel.

11 Elle ne sera pas pour vous une marmite, et vous ne serez pas la chair au milieu d’elle ; je vous jugerai dans les confins d’Israël ;

12 et vous saurez que je suis l’Éternel, dans les statuts duquel vous n’avez point marché, et dont vous n’avez point pratiqué les ordonnances ; mais vous avez agi selon les droits établis des nations qui sont autour de vous.

13 Et il arriva, comme je prophétisais, que Pelatia, fils de Benaïa, mourut ; et je tombai sur ma face, et je criai à haute voix, et je dis : Ah, Seigneur Éternel ! veux-tu détruire entièrement* le reste d’Israël ?

— v. 3* : comparer Jér. 29:5. — v. 3** : la ville. — v. 13 : ou : veux-tu en finir avec, comme Néh. 9:31.

14 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

15 Fils d’homme, tes frères, tes frères, les hommes de ta parenté, et toute la maison d’Israël, eux tous, sont ceux auxquels les habitants de Jérusalem disent : Éloignez-vous de l’Éternel, ce pays nous est donné en possession.

16 C’est pourquoi dis : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Bien que je les aie éloignés parmi les nations, et bien que je les aie dispersés par les pays, toutefois je leur serai comme un petit sanctuaire dans les pays où ils sont venus.

17 C’est pourquoi dis : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Aussi je vous rassemblerai d’entre les peuples, et je vous recueillerai des pays où vous êtes dispersés, et je vous donnerai la terre d’Israël.

18 Et là ils viendront, et ils en ôteront toutes ses choses exécrables et toutes ses abominations.

19 Et je leur donnerai un seul cœur, et je mettrai au dedans de vous un esprit nouveau ; et j’ôterai de leur chair le cœur de pierre, et je leur donnerai un cœur de chair, —

20 afin qu’ils marchent dans mes statuts, et qu’ils gardent mes ordonnances et les pratiquent ; et ils seront mon peuple, et moi je serai leur Dieu*.

21 Mais quant à ceux dont le cœur marche au gré de leurs choses exécrables et de leurs abominations, je ferai retomber* leur voie sur leur tête, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 20 : litt.: pour peuple pour moi, et moi, je leur serai pour Dieu. — v. 21 : comme 9:10.

22 Et les chérubins levèrent leurs ailes, et les roues étaient auprès d’eux ; et la gloire du Dieu d’Israël était au-dessus d’eux, en haut.

23 Et la gloire de l’Éternel monta du milieu de la ville, et se tint sur la montagne qui est à l’orient de la ville.

24 Et l’Esprit m’éleva et me transporta en Chaldée, vers ceux de la transportation, en vision, par l’Esprit de Dieu ; et la vision que j’avais vue monta d’auprès de moi.

25 Et je dis à ceux de la transportation toutes les choses que l’Éternel m’avait fait voir.

* *

Chapitre 12

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, tu demeures au milieu d’une maison rebelle ; ils ont des yeux pour voir, et ne voient pas ; ils ont des oreilles pour entendre, et n’entendent pas ; car ils sont une maison rebelle.

3 Et toi, fils d’homme, fais-toi un bagage de transporté, et va captif, de jour, sous leurs yeux ; va captif, de ton lieu vers un autre lieu, sous leurs yeux ; peut-être verront-ils, car ils sont une maison rebelle.

4 Et, de jour, tu mettras dehors ton bagage, comme un bagage de transporté, sous leurs yeux ; et toi, tu sortiras sur le soir, devant leurs yeux, comme ceux qui s’en vont en captivité.

5 Perce le mur sous leurs yeux, et mets dehors par là [ton bagage] ;

6 tu le porteras sur l’épaule, sous leurs yeux ; tu le mettras dehors dans l’obscurité ; tu couvriras ta face, et tu ne verras pas le pays, car je t’ai donné pour signe* à la maison d’Israël.

7 Et je fis comme il m’avait été commandé : je sortis de jour mon bagage, comme un bagage de transporté, et, sur le soir, je perçai le mur avec la main : je le mis dehors dans l’obscurité, je le portai sur l’épaule, sous leurs yeux.

— v. 6 : ailleurs : miracle, prodige.

8 Et la parole de l’Éternel vint à moi, le matin, disant :

9 Fils d’homme, la maison d’Israël, la maison rebelle, ne t’a-t-elle pas dit : Que fais-tu ?

10 Dis-leur : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Cet oracle [concerne] le prince qui est dans Jérusalem, et toute la maison d’Israël qui est au milieu d’eux.

11 Dis : Je suis pour vous un signe* ; comme j’ai fait, ainsi il leur sera fait : ils iront en exil [et] en captivité.

12 Et le prince qui est au milieu d’eux portera [son bagage] sur l’épaule, dans l’obscurité, et sortira ; on percera le mur pour le faire sortir par là ; il couvrira sa face, afin qu’il ne voie pas de ses yeux le pays.

13 Et j’étendrai sur lui mon filet, et il sera pris dans mon piège ; et je l’amènerai à Babylone, dans le pays des Chaldéens ; mais il ne le verra point, et là il mourra.

14 Et tout ce qui l’entoure, son secours, et toutes ses troupes, je les disperserai à tout vent ; et je tirerai l’épée après eux.

15 Et ils sauront que je suis l’Éternel, quand je les aurai dispersés parmi les nations et que je les aurai disséminés dans les pays.

16 Et je laisserai de reste d’entre eux quelque peu de gens [sauvés] de l’épée, de la famine et de la peste, afin qu’ils racontent toutes leurs abominations parmi les nations où ils seront venus. Et ils sauront que je suis l’Éternel.

— v. 11 : ailleurs : miracle, prodige.

17 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

18 Fils d’homme, mange ton pain dans le trouble, et bois ton eau avec tremblement et dans l’inquiétude ;

19 et dis au peuple du pays : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel, touchant les habitants de Jérusalem, sur la terre d’Israël : Ils mangeront leur pain avec inquiétude et ils boiront leur eau avec stupeur, parce que leur pays sera désolé, [vide] de tout ce qu’il contient, à cause de la violence de tous ceux qui l’habitent ;

20 et les villes habitées seront rendues désertes, et le pays sera une désolation ; et vous saurez que je suis l’Éternel.

 

21 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

22 Fils d’homme, quel est ce proverbe que vous avez dans la terre d’Israël, disant : Les jours seront prolongés, et toute vision a péri ?

23 C’est pourquoi dis-leur : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Je ferai cesser ce proverbe, et on ne s’en servira plus comme proverbe en Israël ; mais dis-leur : Les jours se sont approchés, et l’accomplissement de chaque vision ;

24 car il n’y aura plus aucune vision vaine, ni divination flatteuse, au milieu de la maison d’Israël.

25 Car moi, je suis l’Éternel ; je parlerai, et la parole que j’aurai dite sera exécutée, elle ne sera plus différée ; car en vos jours, maison rebelle, je dirai une parole et je l’exécuterai, dit le Seigneur, l’Éternel.

 

26 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

27 Fils d’homme, voici, la maison d’Israël dit : La vision que celui-ci voit est pour des jours lointains, et il prophétise pour des temps éloignés.

28 C’est pourquoi dis-leur : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Aucune de mes paroles ne sera plus différée ; la parole que j’aurai dite sera exécutée, dit le Seigneur, l’Éternel.

*

Chapitre 13

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, prophétise contre les prophètes d’Israël qui prophétisent, et dis à ceux qui prophétisent d’après leur propre cœur : Écoutez la parole de l’Éternel !

3 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Malheur aux prophètes insensés qui suivent leur propre esprit et n’ont rien vu !

4 Israël, tes prophètes ont été comme des renards dans les lieux déserts.

5 Vous n’êtes point montés aux brèches, et vous n’avez pas fermé l’enceinte pour la maison d’Israël, afin de tenir ferme dans la bataille, au jour de l’Éternel.

6 Ils ont eu des visions de vanité et de divination de mensonge, ceux qui disent : L’Éternel a dit ! et l’Éternel ne les a pas envoyés ; et ils font espérer que la parole dite sera accomplie !

7 N’avez-vous pas vu des visions de vanité et prononcé des divinations de mensonge, quand vous dites : L’Éternel a dit ! — et je n’ai point parlé ?

 

8 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : À cause que vous dites des choses vaines, et que vous avez eu des visions de mensonge, à cause de cela, voici, je suis contre vous, dit le Seigneur, l’Éternel.

9 Et ma main sera sur les prophètes qui ont des visions de vanité et qui devinent le mensonge : ils ne seront pas dans l’assemblée* de mon peuple, et ils ne seront pas écrits dans le registre de la maison d’Israël, et ils n’entreront pas dans la terre d’Israël ; et vous saurez que je suis le Seigneur, l’Éternel.

10 À cause, oui, à cause qu’ils égarent mon peuple, disant : Paix ! et il n’y a point de paix ; et que, si celui-ci bâtit un mur, ceux-là l’enduisent de mauvais mortier,

11 dis à ceux qui enduisent le mur de mauvais mortier, qu’il s’écroulera : il y aura une pluie torrentielle ; et vous, pierres de grêle, vous tomberez, et un vent de tempête éclatera.

12 Et voici, quand le mur s’écroulera, ne vous sera-t-il pas dit : Où est l’enduit dont vous l’avez enduit ?

13 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Je ferai éclater, dans ma fureur, un vent de tempête ; et, dans ma colère, il y aura une pluie torrentielle, et, dans ma fureur, des pierres de grêle, pour détruire entièrement.

14 Et je renverserai le mur que vous avez enduit de mauvais mortier, et je le jetterai par terre, et ses fondements seront découverts, et il croulera, et vous périrez au milieu de ses ruines* ; et vous saurez que je suis l’Éternel.

15 Et je consommerai ma fureur contre ce mur et contre ceux qui l’enduisent de mauvais mortier ; et je vous dirai : Le mur n’est plus, ni ceux qui l’enduisaient,

16 les prophètes d’Israël qui prophétisent touchant Jérusalem, et qui voient pour elle une vision de paix, et il n’y a point de paix, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 9 : ailleurs : conseil secret. — v. 14 : litt.: au milieu de lui.

17 Et toi, fils d’homme, tourne ta face contre les filles de ton peuple qui prophétisent d’après leur propre cœur, et prophétise contre elles, et dis :

18 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Malheur à celles qui cousent des coussinets pour toutes les jointures des mains*, et qui font des voiles** pour la tête [des gens] de toute taille, afin de prendre au piège des âmes ! Voulez-vous prendre au piège les âmes de mon peuple et vous conserver la vie à vous-mêmes ?

19 Et me profaneriez-vous auprès de mon peuple pour des poignées d’orge et pour des morceaux de pain, afin de faire mourir les âmes qui ne devaient pas mourir, et pour faire vivre les âmes qui ne devaient pas vivre, en mentant à mon peuple qui écoute le mensonge ?

20 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’en veux à vos coussinets pour que les âmes, que par eux vous prenez au piège, s’envolent ; et je les arracherai de dessus vos bras, et je ferai échapper les âmes que vous prenez au piège, les âmes,… afin qu’elles s’envolent ;

21 et je déchirerai vos voiles, et je délivrerai mon peuple de vos mains, et ils ne seront plus en vos mains pour les prendre au piège ; et vous saurez que je suis l’Éternel.

22 Parce que vous avez chagriné par la fausseté le cœur du juste, que moi je n’ai pas attristé, et parce que vous avez fortifié les mains du méchant, pour qu’il ne se détournât pas de ses mauvaises voies afin de sauver sa vie,

23 à cause de cela, vous n’aurez plus de visions de vanité et vous ne pratiquerez plus la divination ; et je délivrerai mon peuple de vos mains, et vous saurez que je suis l’Éternel.

— v. 18* : selon quelques-uns : les aisselles des bras. — v. 18** : selon quelques-uns : oreillers.

*

Chapitre 14

1 Et des hommes d’entre les anciens d’Israël vinrent vers moi, et s’assirent devant moi.

2 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

3 Fils d’homme, ces hommes ont élevé leurs idoles dans leurs cœurs et ont placé devant leur face la pierre d’achoppement de leur iniquité. Serais-je consulté par eux ?

4 C’est pourquoi parle-leur, et dis-leur : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Quiconque, de la maison d’Israël, aura élevé ses idoles dans son cœur et aura placé devant sa face la pierre d’achoppement de son iniquité, et viendra vers le prophète, — moi, l’Éternel, je lui répondrai selon ceci, selon la multitude de ses idoles ;

5 afin de prendre la maison d’Israël par leur propre cœur, car ils se sont tous séparés de moi par leurs idoles.

6 C’est pourquoi, dis à la maison d’Israël : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Revenez, détournez-vous de vos idoles, et détournez vos faces de toutes vos abominations.

7 Car quiconque, de la maison d’Israël ou des étrangers qui séjournent en Israël, se sépare de moi, et élève ses idoles dans son cœur et place la pierre d’achoppement de son iniquité devant sa face, et viendra vers le prophète pour me consulter par lui, — moi, l’Éternel, je lui répondrai par moi-même ;

8 et je mettrai ma face contre cet homme et je le rendrai désolé de telle sorte qu’il sera en signe et en proverbe, et je le retrancherai du milieu de mon peuple ; et vous saurez que je suis l’Éternel.

9 Et si le prophète est séduit, et qu’il profère une parole, moi l’Éternel, j’ai séduit ce prophète ; et j’étendrai ma main sur lui, et je le détruirai du milieu de mon peuple Israël.

10 Et ils porteront leur iniquité : la peine de l’iniquité du prophète sera comme la peine de l’iniquité de celui qui consulte,

11 afin que la maison d’Israël ne s’égare plus d’auprès de moi, et qu’ils ne se rendent plus impurs par toutes leurs transgressions. Et ils seront mon peuple, et moi je serai leur Dieu*, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 11 : voir note 11:20.

*

12 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

13 Fils d’homme, si un pays pèche contre moi en commettant une infidélité, et que j’étende ma main sur lui, et que je lui brise le bâton du pain, et y envoie la famine, et retranche du milieu de lui les hommes et les bêtes,

14 et que ces trois hommes, Noé, Daniel et Job, fussent au milieu de lui, ceux-ci délivreraient leurs âmes par leur justice, dit le Seigneur, l’Éternel.

15 Si je fais passer les bêtes mauvaises par le pays, et qu’elles le dépeuplent, et qu’il soit devenu une désolation en sorte que personne n’y passe à cause de ces bêtes, —

16 ces trois hommes fussent-ils au milieu de lui, je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel, s’ils délivraient fils ou filles ! eux seuls seraient délivrés, et le pays sera une désolation.

17 Ou, [si] je fais venir l’épée sur ce pays-là, et que je dise : Épée, passe par le pays ; et que je retranche du milieu de lui les hommes et les bêtes, —

18 ces trois hommes fussent-ils au milieu de lui, je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel, ils ne délivreraient ni fils ni filles ! mais eux seuls seraient délivrés.

19 Ou, [si] j’envoie la peste sur ce pays-là, et que je verse ma fureur sur lui en [faisant couler le] sang, pour retrancher du milieu de lui les hommes et les bêtes, —

20 Noé, Daniel et Job, fussent-ils au milieu de lui, je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel, s’ils délivraient fils ou filles ! eux [seulement], par leur justice, délivreraient leurs âmes.

21 Car ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Combien plus si j’envoie mes quatre jugements désastreux, l’épée, et la famine, et les bêtes mauvaises, et la peste, contre Jérusalem, pour en retrancher les hommes et les bêtes !

 

22 Mais voici, il y aura en elle un reste réchappé de gens qui en sortiront, des fils et des filles ; voici, ils sortiront vers vous, et vous verrez leur voie et leurs actions, et vous vous consolerez du mal que j’ai fait venir sur Jérusalem, de tout ce que j’ai fait venir sur elle.

23 Et ils vous consoleront, car vous verrez leur voie et leurs actions ; et vous saurez que ce n’est pas sans raison que j’ai fait tout ce que j’ai fait en elle, dit le Seigneur, l’Éternel.

*

Chapitre 15

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, le bois de la vigne, que vaut-il plus que tout [autre] bois, le sarment qui est parmi les arbres de la forêt ?

3 En prendra-t-on du bois pour en faire quelque ouvrage, ou en prendra-t-on une cheville pour y suspendre quelque ustensile ?

4 Voici, on le met au feu pour être consumé ; le feu en consume les deux bouts, et le milieu est brûlé. Serait-il propre à un ouvrage ?

5 Voici, quand il était entier, on n’en a fait aucun ouvrage ; combien moins, quand le feu l’aura consumé et qu’il sera brûlé, en fera-t-on encore un ouvrage.

 

6 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Comme le bois de la vigne parmi les arbres de la forêt, que j’ai livré au feu pour être consumé, ainsi je livrerai les habitants de Jérusalem, et je mettrai ma face contre eux :

7 ils sortiront d’un feu, et un [autre] feu les consumera ; et vous saurez que je suis l’Éternel, quand j’aurai mis ma face contre eux.

8 Et je ferai du pays une désolation, parce qu’ils ont commis le péché*, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 8 : ailleurs : infidélité ; comparer 18:24.

*

Chapitre 16

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, fais connaître à Jérusalem ses abominations, et dis :

3 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel, à Jérusalem : Ton origine et ta naissance sont du pays des Cananéens ; ton père était un Amoréen, et ta mère une Héthienne.

4 Et, quant à ta naissance, le jour où tu naquis ton nombril ne fut pas coupé ; et tu ne fus pas lavée dans l’eau pour être nettoyée ; et tu ne fus pas frottée avec du sel, et tu ne fus pas emmaillottée.

5 Aucun œil n’eut pitié de toi pour te faire une seule de ces choses, pour avoir compassion de toi ; mais tu fus jetée sur la face des champs, à cause de l’horreur qu’on avait de toi, le jour que tu naquis.

 

6 Et je passai près de toi, et je te vis gisante* dans ton sang, et je te dis, dans ton sang : Vis ! et je te dis, dans ton sang : Vis !

7 Je t’ai multipliée* comme le germe des champs ; et tu pris ta croissance, et tu devins grande, et tu parvins au comble de la beauté** ; tes seins se formèrent, et ta chevelure se développa ; mais tu étais nue et découverte.

8 Et je passai près de toi, et je te vis, et voici, ton âge était l’âge des amours ; et j’étendis sur toi le pan de ma robe, et je couvris ta nudité ; et je te jurai, et j’entrai en alliance avec toi, dit le Seigneur, l’Éternel ; et tu fus à moi.

9 Et je te lavai dans l’eau, et je lavai à grande eau ton sang de dessus toi, et je t’oignis d’huile ;

10 et je te vêtis de broderie, et je te chaussai de [peau de] taisson, et je te ceignis de lin blanc*, et je te couvris de soie ;

11 et je te parai d’ornements, et je mis des bracelets à tes mains et un collier à ton cou ;

12 et je mis un anneau à ton nez et des pendants à tes oreilles, et une couronne de beauté sur ta tête.

13 Et tu fus parée d’or et d’argent, et ton vêtement était de lin blanc*, et de soie, et de broderie. Tu mangeas de la fleur de farine, et du miel, et de l’huile. Et tu devins extrêmement belle, et tu prospéras jusqu’à être un royaume.

14 Et ta renommée se répandit parmi les nations à cause de ta beauté, car elle était parfaite par ma magnificence que j’avais mise sur toi, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 6 : litt.: foulée (ou : exposée à être foulée) aux pieds. — v. 7* : ou : J’ai fait de toi des myriades. — v. 7** : litt.: à l’ornement des ornements. — v. 10, 13 : ou : coton blanc.

15 Mais tu te confias en ta beauté, et tu te prostituas à cause de ta renommée, et tu prodiguas tes prostitutions à tout passant : c’était pour lui.

16 Et tu pris de tes vêtements, et tu te fis des hauts lieux de diverses couleurs, et tu t’y prostituas, ce qui n’était jamais arrivé, et ne sera plus.

17 Et tu pris tes objets de parure, [faits] de mon or et de mon argent que je t’avais donnés, et tu t’en fis des images d’un mâle, et tu te prostituas avec elles ;

18 et tu pris tes vêtements de broderie, et tu les en couvris, et tu mis devant elles mon huile et mon encens ;

19 et mon pain que je t’avais donné, la fleur de farine, et l’huile, et le miel, dont je te nourrissais, tu les mis devant elles, en odeur agréable. Il en a été ainsi, dit le Seigneur, l’Éternel.

20 Et tu pris tes fils et tes filles que tu m’avais enfantés, et tu les leur offris en sacrifice pour qu’ils les dévorassent. Était-ce trop peu que ta prostitution ?

21 Tu égorgeas mes fils, et tu les livras, en les leur consacrant*.

22 Et avec toutes tes abominations et tes prostitutions, tu ne t’es pas souvenue des jours de ta jeunesse, quand tu étais nue et découverte, gisante* dans ton sang.

— v. 21 : ou : en les leur faisant passer [par le feu]. — v. 22 : litt.: foulée (ou : exposée à être foulée) aux pieds.

23 Et il arriva, après toutes tes iniquités, — malheur, malheur à toi, dit le Seigneur, l’Éternel, —

24 que tu t’es bâti un lieu de débauche* et que tu t’es fait un haut lieu dans toutes les places :

25 au bout de chaque chemin tu as bâti ton haut lieu, et tu as rendu ta beauté abominable, et tu t’es découverte à tout passant, et tu as multiplié tes prostitutions.

26 Et tu as commis fornication avec les fils de l’Égypte, tes voisins, au corps vigoureux ; et tu as multiplié tes prostitutions pour me provoquer à colère.

27 Et voici, j’ai étendu ma main sur toi, et j’ai diminué ce qui t’était assigné, et je t’ai livrée à la volonté de celles qui te haïssent, les filles des Philistins, qui ont honte de tes voies d’infamie.

28 Et tu as commis fornication avec les fils d’Assur*, parce que tu ne pouvais être rassasiée ; tu as commis fornication avec eux, et même tu n’as pas été rassasiée.

29 Et tu as multiplié tes prostitutions avec un pays de marchands*, la Chaldée, et même avec cela tu n’as pas été rassasiée.

— v. 24 : litt.: voûte, ici, et versets 31, 39. — v. 28 : Assyrie. — v. 29 : hébreu : Canaan.

30 Oh ! que ton cœur est faible, dit le Seigneur, l’Éternel, que tu aies fait toutes ces choses, l’œuvre d’une prostituée éhontée,

31 te bâtissant ton lieu de débauche au bout de chaque chemin ; et tu as établi ton haut lieu dans toutes les places. Et tu n’es pas comme une prostituée, en ce que tu dédaignes le salaire*:

32 femme qui commets l’adultère, tu prends des étrangers à la place de ton mari.

33 On fait des cadeaux à toutes les prostituées ; mais toi, tu fais tes cadeaux à tous tes amants, et tu les engages par des présents à venir vers toi de tous côtés, pour tes prostitutions.

34 Et il arrive chez toi, dans tes prostitutions, le contraire de [ce qui se voit] chez les femmes : on ne te suit pas pour commettre fornication ; et, en ce que tu donnes des présents et qu’on ne te donne pas de présents, tu fais* le contraire.

— v. 31 : ailleurs : don, présent. — v. 34 : litt.: tu es.

35 C’est pourquoi, prostituée, écoute la parole de l’Éternel :

36 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Parce que ton argent* a été dissipé**, et que ta nudité a été découverte à tes amants par tes prostitutions***, et à toutes les idoles de tes abominations, et à cause du sang de tes fils que tu leur as livrés ;

37 à cause de cela, voici, je rassemble tous tes amants avec lesquels tu te plaisais, et tous ceux que tu as aimés, avec tous ceux que tu as haïs ; et je les rassemblerai de toutes parts contre toi, et je leur découvrirai ta nudité, et ils verront toute ta nudité.

38 Et je te jugerai du jugement des femmes adultères et de celles qui versent le sang, et je te livrerai au sang* de la fureur et de la jalousie ;

39 et je te livrerai entre leurs mains, et ils abattront ton lieu de débauche et démoliront tes hauts lieux ; et ils te dépouilleront de tes vêtements, et prendront tes objets de parure, et te laisseront nue et découverte.

40 Et on fera monter contre toi un rassemblement [d’hommes], et ils te lapideront avec des pierres, et te transperceront avec leurs épées ;

41 et ils brûleront tes maisons par le feu, et exécuteront sur toi des jugements aux yeux de beaucoup de femmes. Et je te ferai cesser de commettre fornication, et, des présents aussi, tu n’en donneras plus.

42 Et je satisferai ma fureur sur toi, et ma jalousie se retirera de toi ; et je me tiendrai tranquille, et je ne me courroucerai plus.

43 Parce que tu ne t’es pas souvenue des jours de ta jeunesse, et que tu m’as irrité par toutes ces choses, voici, moi aussi je fais retomber* ta voie sur ta tête, dit le Seigneur, l’Éternel ; et tu ne commettras pas l’infamie par-dessus toutes tes abominations.

— v. 36* : hébreu : airain, cuivre. — v. 36** : selon quelques-uns : ta souillure a abondé. — v. 36*** : ou : découverte par tes prostitutions avec tes amants, et avec. — v. 38 : voir Nombres 35:19. — v. 43 : litt.: je mets ; comme 9:10.

44 Voici, tous ceux qui font des proverbes feront un proverbe sur toi, disant : Telle mère, telle fille !

45 Tu es la fille de ta mère qui avait en horreur son mari et ses enfants ; et tu es la sœur de tes sœurs qui avaient en horreur leurs maris et leurs enfants. Votre mère était une Héthienne, et votre père était un Amoréen.

46 Et ta sœur, l’aînée, c’est Samarie qui demeure à ta gauche, elle et ses filles ; et ta jeune sœur qui demeure à ta droite, c’est Sodome et ses filles.

47 Mais tu n’as pas marché dans leurs voies, et tu n’as pas fait selon leurs abominations ; mais, comme si c’était bien peu, tu t’es corrompue dans toutes tes voies plus qu’elles.

48 Je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel, que Sodome ta sœur, elle et ses filles, n’a pas fait comme tu as fait, toi et tes filles !

49 Voici, c’est ici l’iniquité de ta sœur Sodome : orgueil, abondance de pain et insouciant repos, elle les a possédés, elle et ses filles ; mais elle n’a pas fortifié la main de l’affligé et du pauvre.

50 Elles se sont élevées et ont commis des abominations devant moi ; et je les ai ôtées lorsque je l’ai vu.

51 Et Samarie n’a pas péché selon la moitié de tes péchés ; tu as multiplié plus qu’elles tes abominations, et tu as justifié tes sœurs par toutes tes abominations que tu as commises.

52 Toi aussi, toi qui as jugé tes sœurs, porte ta confusion à cause de tes péchés, par lesquels tu as agi plus abominablement* qu’elles ; elles sont plus justes que toi. Et toi aussi, sois honteuse et porte ta confusion, parce que tu as justifié tes sœurs.

— v. 52 : ou : tu t’es rendue plus abominable.

53 Et je tournerai [en délivrance] leur captivité, la captivité de Sodome et de ses filles, et la captivité de Samarie et de ses filles, et la captivité de tes captifs au milieu d’elles,

54 afin que tu portes ta confusion, et que tu sois confuse de tout ce que tu as fait, en ce que tu les consoles.

55 Et tes sœurs, Sodome et ses filles, retourneront à leur ancien état, et Samarie et ses filles retourneront à leur ancien état ; et toi et tes filles, vous retournerez à votre ancien état.

56 Et Sodome, ta sœur, n’a pas été mentionnée par* ta bouche, au jour de ton orgueil,

57 avant que ton iniquité fût découverte, comme au temps des outrages des filles d’Aram* et de toutes celles d’alentour, des filles des Philistins, qui te méprisaient de toutes parts.

58 Ton infamie et tes abominations, tu les portes, dit* l’Éternel.

59 Car ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Je te ferai comme tu as fait, toi qui as méprisé le serment* et rompu l’alliance.

— v. 56 : selon d’autres : n’a pas été un enseignement dans. — v. 57 : la Syrie. — v. 58 : quelques-uns ajoutent : le Seigneur. — v. 59 : serment d’exécration.

60 Mais je me souviendrai de mon alliance avec toi dans les jours de ta jeunesse, et j’établirai pour toi une alliance éternelle.

61 Et tu te souviendras de tes voies ; et tu seras confuse, quand tu recevras tes sœurs, tes aînées, avec celles qui sont plus jeunes que toi, et que je te les donnerai pour filles, mais non pas selon* ton alliance.

62 Et j’établirai mon alliance avec toi, et tu sauras que je suis l’Éternel ;

63 afin que tu te souviennes, et que tu sois honteuse, et que tu n’ouvres plus la bouche, à cause de ta confusion, quand je te pardonnerai* tout ce que tu as fait, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 61 : ou : par. — v. 63 : litt.: ferai propitiation pour toi pour ; comparer Deut. 21:8.

*

Chapitre 17

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, propose une énigme et présente une parabole à la maison d’Israël, et dis :

3 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Un grand aigle, à grandes ailes, à longues pennes, plein de plumes, qui était de couleurs variées, vint au Liban, et prit la cime d’un cèdre ;

4 il arracha la plus haute de ses jeunes pousses, et la transporta dans un pays de marchands* et la mit dans une ville de commerçants.

5 Et il prit de la semence du pays et la mit dans un champ où l’on sème ; il la transporta près de grandes eaux, il la planta comme un saule.

6 Et elle poussa et devint une vigne qui s’étendit, mais avait peu de hauteur, pour que ses branches se tournassent vers lui et que ses racines fussent sous lui ; et elle devint une vigne, et produisit des sarments, et poussa des feuilles.

7 Mais il y avait un [autre] grand aigle, à grandes ailes et à beaucoup de plumes ; et voici, des carrés de sa plantation, cette vigne tourna vers lui ses racines, et étendit ses branches vers lui, afin qu’il l’arrosât.

8 Elle était plantée dans un bon terrain, près de grandes eaux, afin de produire des sarments et de porter du fruit, afin d’être une vigne magnifique.

9 Dis : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Prospérera-t-elle ? N’arrachera-t-il pas ses racines, et ne coupera-t-il pas son fruit, en sorte qu’elle sèche ? Toutes les jeunes feuilles de ses pousses sécheront, et il ne sera pas besoin d’un grand bras et d’un peuple nombreux pour l’enlever de dessus ses racines.

10 Et voici, elle est plantée : prospérera-t-elle ? Quand le vent d’orient l’aura touchée, ne séchera-t-elle pas entièrement ? Elle séchera sur les carrés où elle a poussé.

— v. 4 : voir la note à 16:29.

11 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

12 Dis à la maison rebelle : Ne savez-vous pas ce que signifient ces choses ? Dis : Voici, le roi de Babylone est venu à Jérusalem, et il a pris son roi et ses princes, et les a emmenés avec lui à Babylone.

13 Et il en a pris un de la semence du royaume, et a fait alliance avec lui, et lui a fait prêter un serment [d’exécration], et il a pris les puissants du pays,

14 afin que le royaume fût bas et qu’il ne s’élevât point, afin qu’il gardât son alliance pour subsister.

15 Mais il s’est rebellé contre lui, envoyant ses messagers en Égypte, pour qu’on lui donnât des chevaux et un peuple nombreux. Prospérera-t-il, échappera-t-il, celui qui fait de telles choses ? Rompra-t-il l’alliance, et échappera-t-il ?

16 Je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel, si, dans le lieu [même] du roi qui l’a fait roi, dont il a méprisé le serment* et dont il a rompu l’alliance, près de lui, il ne meurt au milieu de Babylone !

17 Et le Pharaon, avec une grande armée et un grand rassemblement [d’hommes], ne fera rien pour lui dans la guerre, quand on élèvera des terrasses et qu’on bâtira des tours, pour exterminer beaucoup de gens.

18 Il a méprisé le serment* et rompu l’alliance ; et voici, il a donné sa main, et il a fait toutes ces choses : il n’échappera pas.

19 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Je suis vivant, si je ne mets sur sa tête mon serment* qu’il a méprisé et mon alliance qu’il a rompue !

20 Et j’étendrai sur lui mon filet, et il sera pris dans mon piège ; et je l’amènerai à Babylone, et là j’entrerai en jugement avec lui pour son infidélité par laquelle il a été infidèle envers moi.

21 Et tous ses fugitifs, de toutes ses troupes, tomberont par l’épée, et ceux qui resteront seront dispersés à tout vent. Et vous saurez que moi, l’Éternel, j’ai parlé.

— v. 16, 18, 19 : serment d’exécration.

22 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Et moi, je prendrai de la cime du cèdre élevé [un rejeton], et je le placerai : de la plus haute de ses jeunes pousses, j’arracherai un tendre [rejeton] et je le planterai sur une montagne haute et éminente.

23 Je le planterai sur la haute montagne d’Israël ; et il portera des branches et produira du fruit, et il sera un cèdre magnifique ; et tout oiseau de toute aile demeurera sous lui ; ils habiteront à l’ombre de ses branches.

24 Et tous les arbres des champs sauront que moi, l’Éternel, j’abaisse l’arbre élevé [et] j’élève l’arbre abaissé, je fais sécher l’arbre vert et je fais fleurir l’arbre sec. Moi, l’Éternel, je l’ai dit, et je le ferai.

*

Chapitre 18

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Que voulez-vous dire, vous qui usez de ce proverbe dans* la terre d’Israël, disant : Les pères mangent du raisin vert, et les dents des fils en sont agacées ?

3 Je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel, si vous usez encore de ce proverbe en Israël !

4 Voici, toutes les âmes sont à moi ; comme l’âme du père, ainsi aussi l’âme du fils est à moi : l’âme qui péchera, celle-là mourra.

— v. 2 : d’autres : touchant.

5 Et si un homme est juste, et pratique le jugement et la justice ;

6 s’il n’a pas mangé sur les montagnes, et s’il n’a pas levé ses yeux vers les idoles de la maison d’Israël, et n’a pas rendu impure la femme de son prochain, et ne s’est pas approché d’une femme pendant sa séparation,

7 et s’il n’a opprimé personne ; s’il a rendu le gage de sa créance, n’a pas commis de rapine, a donné son pain à celui qui avait faim, et a couvert d’un vêtement celui qui était nu ;

8 s’il n’a pas donné à intérêt, et n’a pas pris d’usure ; s’il a détourné sa main de l’iniquité, a rendu un jugement juste* entre homme et homme, a marché dans mes statuts,

9 et a gardé mes ordonnances pour agir fidèlement, celui-là est juste : certainement il vivra, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 8 : litt.: un jugement de vérité.

10 Et s’il a engendré un fils qui soit un homme violent, qui verse le sang, et qui fasse seulement l’une de ces choses,

11 et de ces autres choses n’en fasse aucune, — qui aussi a mangé sur les montagnes, a rendu impure la femme de son prochain,

12 a foulé l’affligé et le pauvre, a commis des rapines, n’a pas rendu le gage, a levé ses yeux vers les idoles, a commis l’abomination,

13 a donné à intérêt, et a pris de l’usure : vivra-t-il ? Il ne vivra pas, il a fait toutes ces abominations : certainement il mourra, son sang sera sur lui.

 

14 Mais voici, s’il a engendré un fils qui voie tous les péchés que son père a commis, et qui y prenne garde, et ne fasse pas selon ces choses :

15 il n’a pas mangé sur les montagnes, et n’a pas levé ses yeux vers les idoles de la maison d’Israël ; il n’a pas rendu impure la femme de son prochain,

16 et n’a opprimé personne ; il n’a pas pris de gage, et n’a pas commis de rapine ; il a donné son pain à celui qui avait faim, et a couvert d’un vêtement celui qui était nu ;

17 il a détourné sa main de dessus l’affligé, il n’a pas pris d’intérêt ni d’usure, il a pratiqué mes ordonnances [et] a marché dans mes statuts : celui-là ne mourra pas pour l’iniquité de son père ; certainement il vivra.

18 Quant à son père, parce qu’il a pratiqué l’extorsion, qu’il a commis des rapines contre son frère, et a fait au milieu de son peuple ce qui n’est pas bien, voici, il mourra dans son iniquité.

 

19 Et vous direz : Pourquoi le fils ne portera-t-il pas l’iniquité de son père ? Mais le fils a pratiqué le jugement et la justice, il a gardé tous mes statuts et les a pratiqués : certainement il vivra.

20 L’âme qui a péché, celle-là mourra. Le fils ne portera pas l’iniquité du père, et le père ne portera pas l’iniquité du fils ; la justice du juste sera sur lui, et la méchanceté du méchant sera sur lui.

 

21 Et le méchant, s’il se détourne de tous ses péchés qu’il a commis, et qu’il garde tous mes statuts, et qu’il pratique le jugement et la justice, certainement il vivra ; il ne mourra pas.

22 De toutes ses transgressions qu’il aura commises, aucune ne viendra en mémoire contre lui ; dans sa justice qu’il a pratiquée, il vivra.

 

23 Est-ce que je prends plaisir à la mort du méchant ? dit le Seigneur, l’Éternel ; n’est-ce pas [plutôt] à ce qu’il se détourne de ses voies, et qu’il vive ?

24 Et si le juste se détourne de sa justice et commet l’iniquité, faisant selon toutes les abominations que le méchant commet, vivra-t-il ? De tous ses actes justes qu’il aura faits, aucun ne viendra en mémoire ; dans son iniquité* qu’il aura commise et dans son péché qu’il a fait, en eux il mourra.

25 Et vous dites : La voie du Seigneur n’est pas réglée. Écoutez donc, maison d’Israël : Ma voie n’est-elle pas réglée ? Ne sont-ce pas vos voies qui ne sont pas réglées ?

26 Quand le juste se détournera de sa justice, et qu’il pratiquera l’iniquité, il mourra pour cela ; dans son iniquité qu’il aura commise, il mourra.

27 Et quand le méchant se détournera de sa méchanceté qu’il aura commise, et qu’il pratiquera le jugement et la justice, celui-là fera vivre son âme.

28 Puisqu’il prend garde, et se détourne de toutes ses transgressions qu’il a commises, certainement il vivra, il ne mourra point.

29 Et la maison d’Israël dit : La voie du Seigneur n’est pas réglée. Maison d’Israël ! mes voies ne sont-elles pas réglées ? Ne sont-ce pas vos voies qui ne sont pas réglées ?

— v. 24 : ici : infidélité, comme 20:27.

30 C’est pourquoi je vous jugerai, chacun selon ses voies, maison d’Israël, dit le Seigneur, l’Éternel. Revenez, et détournez-vous de toutes vos transgressions, et l’iniquité ne vous sera pas une pierre d’achoppement.

31 Jetez loin de vous toutes vos transgressions dans lesquelles vous vous êtes rebellés*, et faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau ; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ?

32 Car je ne prends point plaisir à la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l’Éternel. Revenez donc, et vivez.

— v. 31 : litt.: vous avez transgressé.

*

Chapitre 19

1 Et toi, élève une complainte sur les princes d’Israël, et dis :

2 Qu’était ta mère ? Une lionne couchée parmi les lions, élevant ses petits au milieu des lionceaux.

3 Et elle éleva un de ses petits ; il devint un jeune lion et apprit à déchirer la proie ; il dévora des hommes.

4 Et les nations entendirent parler de lui ; il fut pris dans leur fosse, et on le mena avec un anneau à ses narines dans le pays d’Égypte.

5 Et quand elle vit qu’elle avait attendu [et] que son espoir avait péri, elle prit un [autre] de ses petits, [et] en fit un jeune lion ;

6 il marcha au milieu des lions, il devint un jeune lion et apprit à déchirer la proie ; il dévora des hommes.

7 Il connut leurs palais [désolés] *, et dévasta leurs villes, et le pays et tout ce qu’il contenait fut désolé par la voix de son rugissement.

8 Alors, de [toutes] les provinces, les nations d’alentour se rangèrent contre lui, et étendirent sur lui leur filet : il fut pris dans leur fosse.

9 Et elles le mirent dans une cage, avec un anneau à ses narines, et le menèrent au roi de Babylone ; elles le menèrent dans une forteresse, afin que sa voix ne fût plus entendue sur les montagnes d’Israël.

— v. 7 : selon d’autres : leurs veuves.

10 Ta mère était comme une vigne, plantée près des eaux dans ton repos* ; elle était féconde et chargée de branches à cause des grandes eaux.

11 Et elle avait des rameaux robustes pour des sceptres de dominateurs, et elle s’élevait haut au milieu de branches touffues, et elle était apparente par sa hauteur, par la multitude de ses rameaux.

12 Mais elle fut arrachée avec fureur, jetée par terre, et le vent d’orient fit sécher son fruit ; ses rameaux robustes ont été brisés et desséchés, le feu les a consumés.

13 Et maintenant elle est plantée dans le désert, dans une terre sèche et aride.

14 Et un feu est sorti d’un rameau de ses branches [et] a consumé son fruit, et il n’y a pas en elle de rameau robuste, de sceptre pour dominer. C’est là une complainte, et ce sera une complainte.

— v. 10 : le sens du mot hébreu est incertain ; selon quelques-uns : à ta ressemblance.

*

Chapitre 20

1 Et il arriva, la septième année*, au cinquième [mois], le dixième [jour] du mois, que des hommes d’entre les anciens d’Israël vinrent pour consulter l’Éternel ; et ils s’assirent devant moi.

2 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

3 Fils d’homme, parle aux anciens d’Israël, et dis-leur : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Êtes-vous venus pour me consulter ? Je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel, si je suis consulté par vous !

4 Les jugeras-tu, les jugeras-tu, fils d’homme ? Fais-leur connaître les abominations de leurs pères, et dis-leur :

5 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Au jour que je choisis Israël, et que je levai ma main à la semence de la maison de Jacob, et que je me fis connaître à eux dans le pays d’Égypte, et que je leur levai ma main, disant :

6 Je suis l’Éternel, votre Dieu, — en ce jour-là je leur levai ma main de les faire sortir du pays d’Égypte [pour les amener] dans le pays sur lequel j’avais jeté les yeux pour eux, [pays] ruisselant de lait et de miel, qui est un ornement entre tous les pays ;

7 et je leur dis : Que chacun de vous rejette les abominations que ses yeux regardent*, et ne vous rendez pas impurs par les idoles de l’Égypte. Je suis l’Éternel, votre Dieu.

8 Et ils se rebellèrent contre moi, et ne voulurent pas m’écouter ; aucun d’eux ne rejeta les abominations que ses yeux regardaient*, ni ne quitta les idoles de l’Égypte ; et je dis que je verserais ma fureur sur eux, et que je consommerais ma colère sur eux, au milieu du pays d’Égypte.

9 Mais j’ai agi à cause de mon nom, afin de ne pas le profaner aux yeux des nations au milieu desquelles ils étaient, aux yeux desquelles je m’étais fait connaître à eux, en les faisant sortir du pays d’Égypte.

— v. 1 : date : A.C. 593. — v. 7, 8 : litt.: abominations de ses yeux.

10 Et je les fis sortir du pays d’Égypte, et les amenai au désert ;

11 et je leur donnai mes statuts et leur fis connaître mes ordonnances, — par lesquels, s’il les pratique, un homme vivra.

12 Et je leur donnai aussi mes sabbats, pour être un signe entre moi et eux, afin qu’ils connussent que je suis l’Éternel qui les sanctifie.

13 Et la maison d’Israël se rebella contre moi dans le désert ; ils ne marchèrent pas dans mes statuts, et ils rejetèrent mes ordonnances, — par lesquels, s’il les pratique, un homme vivra ; et ils profanèrent extrêmement mes sabbats ; et je dis que je verserais sur eux ma fureur dans le désert, pour les consumer.

14 Mais j’ai agi à cause de mon nom, afin de ne pas le profaner aux yeux des nations sous les yeux desquelles je les avais fait sortir.

 

15 Et je leur levai aussi ma main dans le désert, que je ne les amènerais pas dans le pays que je [leur] avais donné, [pays] ruisselant de lait et de miel, qui est un ornement entre tous les pays ;

16 parce qu’ils avaient rejeté mes ordonnances, et qu’ils n’avaient pas marché dans mes statuts, et qu’ils avaient profané mes sabbats ; car leur cœur marchait après leurs idoles.

17 Mais mon œil eut compassion d’eux pour ne pas les détruire, et je ne les consumai pas entièrement dans le désert.

18 Et je dis à leurs fils dans le désert : Ne marchez pas dans les statuts de vos pères, et ne gardez point leurs ordonnances, et ne vous rendez pas impurs par leurs idoles.

19 Je suis l’Éternel, votre Dieu ; marchez dans mes statuts, et gardez mes ordonnances et pratiquez-les ;

20 et sanctifiez mes sabbats, et qu’ils soient un signe entre moi et vous, afin que vous connaissiez que je suis l’Éternel, votre Dieu.

21 Et les fils se rebellèrent contre moi ; ils ne marchèrent pas dans mes statuts et ne gardèrent pas mes ordonnances pour les pratiquer, — par lesquels, s’il les pratique, un homme vivra ; ils profanèrent mes sabbats ; et je dis que je verserais sur eux ma fureur, pour consommer ma colère contre eux dans le désert.

22 Mais je retirai ma main ; et j’ai agi à cause de mon nom, afin de ne pas le profaner aux yeux des nations sous les yeux desquelles je les avais fait sortir.

 

23 Je leur levai aussi ma main dans le désert, que je les disperserais parmi les nations et que je les disséminerais dans les pays,

24 parce qu’ils ne pratiquaient pas mes ordonnances, et qu’ils rejetaient mes statuts et profanaient mes sabbats, et que leurs yeux étaient après les idoles de leurs pères.

25 Et moi aussi, je leur donnai des statuts qui n’étaient pas bons et des ordonnances par lesquelles ils ne pouvaient vivre ;

26 et je les rendis impurs dans leurs dons, en ce qu’ils consacraient* tout ce qui ouvrait la matrice, afin que je les misse en désolation, pour qu’ils connussent que je suis l’Éternel.

27 C’est pourquoi, fils d’homme, parle à la maison d’Israël, et dis-leur : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Encore en ceci vos pères m’ont outragé, en étant infidèles envers moi.

28 Quand je les introduisis dans le pays touchant lequel j’avais levé ma main de le leur donner, ils ont regardé toute haute colline et tout arbre touffu, et là ils ont offert leurs sacrifices, et là ils ont présenté la provocation de leur offrande*, et là ils ont placé leurs parfums agréables, et là ils ont répandu leurs libations.

29 Et je leur dis : Qu’est-ce que ce haut lieu où vous allez ? et son nom a été appelé Bama*, jusqu’à ce jour.

— v. 26 : ou : faisaient passer [par le feu]. — v. 28 : corban ; voir Lévitique 1:2. — v. 29 : haut lieu.

30 C’est pourquoi, dis à la maison d’Israël : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Ne vous rendez-vous pas impurs dans la voie de vos pères, et ne vous prostituez-vous pas après leurs abominations ?

31 Et quand vous offrez vos dons, en faisant passer vos fils par le feu, vous vous rendez impurs par toutes vos idoles jusqu’à aujourd’hui, — et moi, je serais consulté par vous, maison d’Israël ? Je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel, si je suis consulté par vous !

32 Et ce qui monte dans votre esprit n’arrivera nullement, en ce que vous dites : Nous serons comme les nations, comme les familles des pays, en servant le bois et la pierre.

33 Je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel, si je ne règne sur vous avec une main forte et un bras étendu, et avec effusion de fureur,

34 et si je ne vous fais sortir d’entre les peuples, et ne vous rassemble hors des pays dans lesquels vous êtes dispersés, avec une main forte et un bras étendu, et avec effusion de fureur,

35 et si je ne vous introduis dans le désert des peuples, et là n’entre en jugement avec vous face à face !

36 Comme je suis entré en jugement avec vos pères dans le désert du pays d’Égypte, ainsi j’entrerai en jugement avec vous, dit le Seigneur, l’Éternel ;

37 et je vous ferai passer sous la verge, et vous introduirai dans le lien de l’alliance ;

38 et je séparerai d’entre vous les rebelles et ceux qui se sont révoltés contre moi : je les ferai sortir du pays dans lequel ils séjournent, mais ils n’entreront point dans la terre d’Israël ; et vous saurez que je suis l’Éternel.

 

39 Et vous, maison d’Israël ! ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Allez, servez chacun vos idoles, à l’avenir aussi, si aucun de vous ne veut m’écouter ; mais ne profanez plus mon saint nom par vos dons et par vos idoles.

40 Car en ma montagne sainte, en la haute montagne d’Israël, dit le Seigneur, l’Éternel, là me servira la maison d’Israël tout entière, dans le pays ; là je prendrai plaisir en eux, et là je demanderai vos offrandes élevées et les prémices de vos offrandes, dans toutes vos choses saintes*.

41 Je prendrai plaisir en vous comme en un parfum agréable, quand je vous aurai fait sortir d’entre les peuples, et que je vous aurai rassemblés des pays dans lesquels vous serez dispersés, et que je serai sanctifié en vous aux yeux des nations.

42 Et vous saurez que je suis l’Éternel, quand je vous aurai fait entrer dans la terre d’Israël, dans le pays touchant lequel j’ai levé ma main de le donner à vos pères.

43 Et là vous vous souviendrez de vos voies et de toutes vos actions par lesquelles vous vous êtes rendus impurs, et vous aurez horreur de vous-mêmes à cause de toutes vos iniquités, que vous avez commises ;

44 et vous saurez que je suis l’Éternel, quand j’agirai envers vous à cause de mon nom, non pas selon vos mauvaises voies et selon vos actions corrompues, ô maison d’Israël, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 40 : ou : vos choses consacrées.

Chapitre 21

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, tourne ta face vers le sud, et distille [tes paroles] contre le midi*, et prophétise contre la forêt des champs du midi, et dis à la forêt du midi :

3 Écoute la parole de l’Éternel : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’allume en toi un feu qui consumera en toi tout bois vert et tout bois sec ; la flamme flamboyante ne sera pas éteinte, et tout ce qu’elle rencontrera* en sera brûlé, du midi jusqu’au nord.

4 Et toute chair verra que moi, l’Éternel, je l’ai allumé ; il ne sera pas éteint.

5 Et je dis : Ah, Seigneur Éternel ! ils disent de moi : Celui-ci ne parle-t-il pas en paraboles ?

— v. 2 : hébreu : darôm ; de même 40:24, etc. ; comparer Deut. 33:23. — v. 3 : litt.: toute face.

6 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

7 Fils d’homme, tourne ta face contre Jérusalem, et distille [tes paroles] contre les sanctuaires, et prophétise contre la terre d’Israël,

8 et dis à la terre d’Israël : Ainsi dit l’Éternel : Voici, c’est à toi que j’en veux, et je tirerai mon épée de son fourreau, et je retrancherai de toi le juste et le méchant.

9 Parce que je retrancherai de toi le juste et le méchant, à cause de cela mon épée sortira de son fourreau contre toute chair, du midi jusqu’au nord ;

10 et toute chair saura que moi, l’Éternel, j’ai tiré mon épée de son fourreau : elle n’y retournera plus.

11 Et toi, fils d’homme, gémis à te briser les reins, gémis avec amertume devant leurs yeux.

12 Et il arrivera que, quand ils te diront : Pourquoi gémis-tu ? tu diras : C’est à cause de la rumeur, car elle vient ; et tout cœur sera défaillant, et toutes les mains deviendront lâches, et tout esprit faiblira, et tous les genoux se fondront en eau. Voici, elle vient, elle est là, dit le Seigneur, l’Éternel.

 

13 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

14 Fils d’homme, prophétise, et dis : Ainsi dit l’Éternel*: Dis : L’épée, l’épée est aiguisée et aussi fourbie.

15 C’est afin qu’elle égorge bien, qu’elle est aiguisée ; c’est pour briller comme l’éclair, qu’elle est fourbie. Ou bien nous réjouirions-nous, [disant] : Le sceptre de mon fils méprise tout bois* ?

16 Et il l’a donnée à fourbir, pour qu’on la prenne dans la main ; c’est une épée aiguisée, et elle est fourbie, pour la mettre dans la main de celui qui tue.

17 Crie et hurle, fils d’homme ! Car elle sera contre mon peuple, elle sera contre tous les princes d’Israël : ils sont livrés à l’épée avec mon peuple ; c’est pourquoi frappe sur ta cuisse.

18 Car l’épreuve [est faite] ; et quoi ? … si même le sceptre méprisant n’existe plus ? dit le Seigneur, l’Éternel.

19 Et toi, fils d’homme, prophétise, et frappe tes mains l’une contre l’autre, et que [les coups de] l’épée redoublent jusqu’à la troisième fois ; c’est l’épée des tués, l’épée qui a tué le grand, [et] qui les environne.

20 C’est afin que le cœur se fonde et que les occasions de chute soient multipliées, que j’envoie l’épée menaçante contre toutes leurs portes. Ah ! elle est faite pour briller comme l’éclair, et affilée* pour tuer.

21 Ramasse [tes forces], va à droite, tourne-toi, va à gauche, où que ta face soit dirigée.

22 Et moi aussi je frapperai mes mains l’une contre l’autre, et je satisferai ma fureur. Moi, l’Éternel, j’ai parlé.

— v. 14 : quelques-uns lisent : le Seigneur. — v. 15 : ou : Elle méprise la verge de mon fils comme tout [autre] bois. — v. 20 : d’autres : tirée.

23 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

24 Et toi, fils d’homme, place devant toi deux chemins par où vienne l’épée du roi de Babylone : qu’ils partent tous deux du même pays ; et fais-toi un indicateur, fais-le à l’entrée du chemin d’une ville.

25 Tu disposeras un chemin pour que l’épée vienne à Rabba des fils d’Ammon, et [un chemin] en Juda, [pour que l’épée vienne] à Jérusalem, la [ville] forte.

26 Car le roi de Babylone se tient au point d’embranchement de la route*, à la tête des deux chemins, pour pratiquer la divination : il secoue les flèches, il interroge les théraphim**, il examine le foie.

27 Dans sa droite est la divination touchant Jérusalem, pour placer des béliers, pour qu’on ouvre la bouche en cris de carnage, pour qu’on élève la voix en cris de guerre, pour placer des béliers contre les portes, pour élever des terrasses, pour bâtir des tours.

28 Et ce sera pour eux, à leurs yeux, une divination fausse, pour eux qui se sont engagés par serment ; mais lui, il rappellera le souvenir de l’iniquité, pour qu’ils soient pris.

29 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Parce que vous rappelez en mémoire votre iniquité, en ce que vos transgressions sont découvertes, de sorte que vos péchés paraissent dans toutes vos actions ; parce que vous êtes rappelés en mémoire, vous serez pris par [sa] main.

30 Et toi, profane, méchant prince d’Israël, dont le jour est venu au temps de l’iniquité de la fin,

31 ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Ôte la tiare, et enlève la couronne ; ce qui est ne sera plus. Élève ce qui est bas, et abaisse ce qui est élevé.

32 J’en ferai une ruine*, une ruine*, une ruine* ! Ceci aussi ne sera plus, jusqu’à ce que vienne celui auquel appartient le juste jugement**, et je le lui donnerai.

— v. 26* : litt.: se tient à la route mère. — v. 26** : dieux domestiques. — v. 32* : plutôt : un renversement. — v. 32** : ou : le droit.

33 Et toi, fils d’homme, prophétise, et dis : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel, touchant les fils d’Ammon et touchant leur opprobre ; et tu diras : L’épée, l’épée est tirée, elle est fourbie pour la tuerie, pour dévorer, pour briller,

34 pendant qu’ils ont pour toi des visions de vanité et qu’ils devinent pour toi le mensonge, pour te jeter sur les cous des méchants qui sont tués, dont le jour est venu au temps de l’iniquité de la fin.

35 Remets-la dans son fourreau ! Je te* jugerai au lieu où tu fus créé, au pays de ton origine.

36 Je verserai sur toi mon indignation, je soufflerai contre toi le feu de mon courroux, et je te livrerai en la main d’hommes brutaux, artisans de destruction.

37 Tu seras pour le feu, pour être dévoré ; ton sang sera au milieu du pays ; on ne se souviendra pas de toi ; car moi, l’Éternel, j’ai parlé.

— v. 35 : c’est-à-dire  : Ammon.

*

Chapitre 22

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Et toi, fils d’homme, jugeras-tu, jugeras-tu la ville de sang ? et lui feras-tu connaître toutes ses abominations ?

3 Tu diras : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Ville, qui verses le sang au milieu de toi, afin que ton temps vienne, et qui as fait des idoles chez* toi pour te rendre impure,

4 tu t’es rendue coupable par ton sang que tu as versé, et tu t’es rendue impure par tes idoles que tu as faites, et tu as fait approcher tes jours, et tu es parvenue à tes années : c’est pourquoi je t’ai livrée à l’opprobre des nations et à la raillerie de tous les pays.

5 Ceux qui sont près et ceux qui sont loin de toi se moqueront de toi, qui es impure de renommée, [et] pleine de trouble.

6 Voici, les princes d’Israël étaient au dedans de toi pour verser le sang, chacun selon son pouvoir.

7 Ils ont méprisé père et mère au dedans de toi ; ils ont agi oppressivement envers l’étranger au milieu de toi ; ils ont foulé l’orphelin et la veuve au dedans de toi.

8 Tu as méprisé mes choses saintes, et tu as profané mes sabbats.

9 Il y a eu au dedans de toi des hommes calomniateurs pour verser le sang ; et au dedans de toi ils ont mangé sur les montagnes ; ils ont commis des infamies au milieu de toi ;

10 au dedans de toi ils ont découvert la nudité d’un père ; au dedans de toi ils ont humilié la femme séparée à cause de ses mois.

11 Et l’un a commis une abomination avec la femme de son prochain, et l’autre a rendu impure sa belle-fille par une infamie, et un autre, au dedans de toi, a humilié sa sœur, fille de son père.

12 Au dedans de toi, ils ont reçu des présents pour verser le sang ; tu as pris intérêt et usure, et tu as fait par l’extorsion un gain déshonnête aux dépens de ton prochain ; et tu m’as oublié, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 3 : ou : contre.

13 Et voici, j’ai frappé des mains contre ton gain déshonnête que tu as fait, et contre le sang qui est versé* au milieu de toi.

14 Ton cœur tiendra-t-il ferme, ou tes mains seront-elles fortes, aux jours où j’agirai contre toi ? Moi, l’Éternel, j’ai parlé, et je le ferai.

15 Et je te disperserai parmi les nations, et je te disséminerai dans les pays, et je consumerai du milieu de toi ton impureté.

16 Et tu seras profanée par toi-même aux yeux des nations, et tu sauras que je suis l’Éternel.

— v. 13 : litt.: ton sang qui est.

17 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

18 Fils d’homme, la maison d’Israël est devenue pour moi des scories ; eux tous sont de l’airain, et de l’étain, et du fer, et du plomb, au milieu du fourneau ; ils sont devenus des scories d’argent.

19 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Parce que vous êtes tous devenus des scories, à cause de cela, voici, je vous rassemble au milieu de Jérusalem.

20 [Comme] on rassemble l’argent, et l’airain, et le fer, et le plomb, et l’étain, au milieu d’un fourneau, pour souffler le feu dessus afin de les fondre, ainsi je vous rassemblerai dans ma colère et dans ma fureur, et je vous laisserai [là], et je vous fondrai.

21 Et je vous assemblerai, et je soufflerai contre vous le feu de mon courroux, et vous serez fondus au milieu de Jérusalem*.

22 Comme l’argent est fondu au milieu du fourneau, ainsi vous serez fondus au milieu d’elle ; et vous saurez que moi, l’Éternel, j’ai versé ma fureur sur vous.

— v. 21 : litt.: d’elle.

23 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

24 Fils d’homme, dis-lui*: Tu es un pays qui n’est pas purifié, qui n’est pas arrosé de pluie au jour de l’indignation.

25 Il y a une conjuration de ses prophètes* au milieu d’elle, comme un lion rugissant qui déchire la proie ; ils dévorent les âmes, ils enlèvent les richesses et les choses précieuses ; ils multiplient ses veuves au milieu d’elle.

26 Ses sacrificateurs font violence à ma loi et profanent mes choses saintes ; ils ne font pas de différence entre ce qui est saint et ce qui est profane, et ils ne font pas connaître la différence entre ce qui est impur et ce qui est pur ; et ils cachent leurs yeux de mes sabbats, et je suis profané au milieu d’eux.

27 Ses princes, au milieu d’elle, sont comme des loups qui déchirent la proie, pour verser le sang, pour détruire les âmes, afin de faire un gain déshonnête.

28 Et ses prophètes leur ont fait des enduits de mauvais mortier, ayant des visions de vanité et devinant pour eux le mensonge, disant : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel ; — et l’Éternel n’a point parlé.

29 Le peuple du pays pratique l’extorsion et commet la rapine, et foule l’affligé et le pauvre ; et ils oppriment l’étranger contrairement à tout droit.

30 Et j’ai cherché parmi eux un homme qui fermât l’enceinte, et qui se tînt à la brèche devant moi pour le pays, afin que je ne le détruisisse pas ; mais je n’en ai point trouvé.

31 Et je verserai sur eux mon indignation ; dans le feu de mon courroux je les consumerai, je ferai retomber leur voie sur leur tête, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 24 : c’est-à-dire  au pays de Juda. — v. 25 : d’autres lisent : princes.

*

Chapitre 23

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, il y avait deux femmes, filles d’une même mère ;

3 et elles se prostituèrent en Égypte, elles se prostituèrent dans leur jeunesse : là leurs mamelles furent froissées, là les seins de leur virginité furent pressés.

4 Et leurs noms étaient : Ohola*, l’aînée, et Oholiba**, sa sœur ; et elles étaient à moi, et elles enfantèrent des fils et des filles. Et leurs noms : Samarie est Ohola, et Jérusalem, Oholiba.

— v. 4* : sa tente. — v. 4** : ma tente en elle.

5 Et Ohola, étant à moi, se prostitua et se passionna pour ses amants, pour les Assyriens, ses voisins,

6 vêtus de bleu, gouverneurs et chefs*, tous beaux** jeunes hommes, cavaliers montés sur des chevaux ;

7 et elle se livra à ses prostitutions avec eux, tous l’élite des fils d’Assur* ; et, avec tous ceux pour lesquels elle se passionna, avec toutes leurs idoles, elle se rendit impure.

8 Et elle n’abandonna pas ses prostitutions [qui datent] de l’Égypte, car ils avaient couché avec elle dans sa jeunesse, et ils avaient pressé les seins de sa virginité, et avaient versé sur elle leur prostitution.

9 C’est pourquoi je la livrai en la main de ses amants, en la main des fils d’Assur pour lesquels elle s’était passionnée.

10 Ils découvrirent sa nudité, prirent ses fils et ses filles, et la tuèrent elle-même par l’épée ; et elle devint renommée parmi les femmes, et ils exécutèrent des jugements sur elle.

— v. 6* : comme Esdras 9:2. — v. 6** : ou : agréables. — v. 7 : Assyrie.

11 Et sa sœur Oholiba vit [cela], et se corrompit plus qu’elle dans ses amours passionnées ; et ses prostitutions furent plus [grandes] que les débauches de sa sœur.

12 Elle se passionna pour les fils d’Assur, gouverneurs et chefs, ses voisins, vêtus magnifiquement, cavaliers montés sur des chevaux, tous beaux jeunes hommes.

13 Et je vis qu’elle s’était rendue impure : elles suivaient toutes deux la même voie.

14 Et elle avait ajouté à ses prostitutions, et elle avait vu des hommes dessinés sur le mur, des images de Chaldéens tracés au vermillon,

15 portant des ceintures sur leurs reins, avec des tiares flottantes sur leurs têtes, tous ayant l’aspect de grands seigneurs, à la ressemblance des fils de Babel*, de la Chaldée, pays de leur naissance ;

16 et elle se passionna pour eux en les voyant de ses yeux, et envoya des messagers vers eux en Chaldée.

17 Et les fils de Babel vinrent vers elle dans le lit des amours, et la rendirent impure par leur prostitution, et elle se rendit impure avec eux ; puis son âme se détacha d’eux.

18 Et elle découvrit ses prostitutions, et elle découvrit sa nudité ; et mon âme se détacha d’elle, comme mon âme s’était détachée de sa sœur.

19 Et elle multiplia ses prostitutions, se souvenant des jours de sa jeunesse, où elle s’était prostituée dans le pays d’Égypte ;

20 et elle se passionna pour ses concubinaires, dont la chair est [comme] la chair des ânes, et dont le flux est [comme] le flux des chevaux.

21 Tu te rappelas l’infamie de ta jeunesse, lorsque les Égyptiens pressaient tes seins à cause des mamelles de ta jeunesse.

— v. 15 : ailleurs : Babylone.

22 C’est pourquoi, Oholiba ! ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, je réveille contre toi tes amants, desquels ton âme s’est détachée, et je les ferai venir contre toi de tous côtés :

23 les fils de Babel, et tous les Chaldéens, Pekod et Shoa et Koa*, tous les fils d’Assur avec eux, tous beaux jeunes hommes, gouverneurs et chefs**, grands seigneurs et gens de renom, tous montés sur des chevaux.

24 Et ils viendront contre toi avec des armes, des chars et des roues, et avec un rassemblement de peuples ; ils se placeront contre toi, tout autour, avec le bouclier et l’écu et le casque ; et je leur commettrai* le jugement, et ils te jugeront selon leurs jugements.

25 Et je mettrai ma jalousie contre toi, et ils agiront envers toi avec fureur : ils te couperont le nez et les oreilles ; et ce qui restera de toi tombera par l’épée. Ils prendront tes fils et tes filles, et ce qui restera de toi sera dévoré par le feu.

26 Et ils te dépouilleront de tes vêtements, et prendront les objets dont tu te pares ;

27 et je ferai cesser en toi ton infamie et ta prostitution [qui date] du pays d’Égypte ; et tu ne lèveras plus tes yeux vers eux, et tu ne te souviendras plus de l’Égypte.

— v. 23* : ou : gouverneurs et nobles et princes. — v. 23** : comme verset 6. — v. 24 : litt.: et je mettrai devant eux.

28 Car ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, je te livre en la main de ceux que tu hais, en la main de ceux dont ton âme s’est détachée ;

29 et ils agiront envers toi avec haine, et prendront tout ton travail, et te laisseront nue et découverte ; et la nudité de tes débauches, et ton infamie, et tes prostitutions, seront découvertes.

30 Ces choses t’arriveront, parce que tu t’es prostituée après les nations, parce que tu t’es rendue impure par leurs idoles.

31 Tu as marché dans le chemin de ta sœur ; et j’ai mis sa coupe dans ta main.

 

32 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Tu boiras la coupe de ta sœur, profonde et large ; tu seras en risée et en raillerie, [car] elle contient beaucoup.

33 Tu seras remplie d’ivresse et de chagrin ; ce sera une coupe d’étonnement et de désolation, la coupe de ta sœur Samarie.

34 Tu la boiras, et tu la suceras, et tu en rongeras les têts, et tu te déchireras les seins ; car j’ai parlé, dit le Seigneur, l’Éternel.

35 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Parce que tu m’as oublié et que tu m’as jeté derrière ton dos, toi aussi porte ton infamie et tes prostitutions.

 

36 Et l’Éternel me dit : Fils d’homme, jugeras-tu Ohola et Oholiba ? Déclare-leur leurs abominations.

37 Car elles ont commis adultère, et il y a du sang à leurs mains ; elles ont commis adultère avec leurs idoles ; et même leurs fils qu’elles m’avaient enfantés, elles les leur ont consacrés* pour être dévorés.

38 Elles m’ont fait encore ceci : elles ont rendu impur mon sanctuaire en ce jour-là, et elles ont profané mes sabbats ;

39 quand elles avaient égorgé leurs fils à leurs idoles, elles venaient ce même jour dans mon sanctuaire, pour le profaner ; et voici, elles ont fait ainsi au milieu de ma maison.

40 Et bien plus, elles ont envoyé vers des hommes venant de loin, auxquels un messager avait été envoyé ; et voici, ils sont venus, ceux pour lesquels tu t’es lavée, tu as peint tes yeux et tu t’es parée d’ornements ;

41 et tu t’es assise sur un lit somptueux devant lequel était dressée une table, et tu as placé sur elle mon encens et mon huile.

42 Et il y avait en elle le bruit d’une multitude à l’aise ; et, vers la foule des hommes, on fit venir du désert des buveurs*, qui leur** mirent des bracelets aux mains et une couronne de beauté sur la tête.

43 Et j’ai dit de* celle qui était usée par l’adultère : Maintenant commettra-t-elle** ses prostitutions, elle aussi ?

44 Et on est venu vers elle comme on vient vers une femme prostituée. Ainsi ils sont venus vers Ohola et vers Oholiba, femmes criminelles.

45 Et des hommes justes, eux, les jugeront du jugement des femmes adultères et du jugement de celles qui versent le sang ; car elles sont adultères, et il y a du sang à leurs mains.

— v. 37 : comme 16:21 ; 20:26. — v. 42* : quelques-uns lisent : des gens de Saba. — v. 42** : c’est-à-dire  aux deux sœurs. — v. 43* : ou : à. — v. 43** : quelques-uns lisent : commettra-t-on fornication avec elle ? oui, avec elle !

46 Car ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : On fera monter contre elles un rassemblement [d’hommes], et on les livrera à la vexation et au pillage ;

47 et le rassemblement les lapidera avec des pierres, et ils les transperceront* avec leurs épées ; ils tueront leurs fils et leurs filles, et ils brûleront leurs maisons par le feu.

48 Et je ferai cesser l’infamie dans le pays ; et toutes les femmes seront enseignées, et ne feront pas selon votre infamie.

49 Et ils mettront vos infamies sur vous, et vous porterez les péchés de vos idoles ; et vous saurez que je suis le Seigneur, l’Éternel.

— v. 47 : ou : tailleront en pièces.

* *

Chapitre 24

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, en la neuvième année,* au dixième mois, le dixième [jour] du mois, disant :

2 Fils d’homme, écris pour toi le nom de ce jour, de ce propre jour : le roi de Babylone s’approche contre Jérusalem, en ce jour même.

3 Et propose une parabole à la maison rebelle, et dis-leur : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Place la marmite, place-la, et verses-y aussi de l’eau.

4 Rassembles-y ses morceaux, tous les bons morceaux, la cuisse et l’épaule ; remplis-la d’os choisis,

5 prends du meilleur du menu bétail ; et [mets] aussi dessous un tas de bois pour les os* ; fais-la bien bouillir, et que les os cuisent au dedans d’elle.

6 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Malheur à la ville de sang, la marmite en laquelle est sa rouille, et dont la rouille ne se détache pas ! Tires-en morceau par morceau ; qu’on ne jette pas le sort sur elle ;

7 car son sang est au milieu d’elle : elle l’a mis sur le roc nu, elle ne l’a pas versé sur la terre pour le couvrir de poussière.

8 Pour faire monter la fureur, pour exécuter la vengeance, j’ai mis son sang sur le roc nu, pour qu’il ne soit pas couvert.

9 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Malheur à la ville de sang ! Moi aussi je ferai une grande pile de bois.

10 Entasse le bois, allume le feu, fais consommer la chair, assaisonne-la bien*, et que les os soient brûlés.

11 Place-la vide sur les charbons ardents, afin qu’elle s’échauffe et que son airain devienne brûlant, et que son impureté soit fondue au dedans d’elle [et] que sa rouille soit consumée.

12 Elle a lassé les efforts, et la rouille dont elle est pleine ne se détache pas : — au feu sa rouille* !

13 Il y a de l’infamie dans ton impureté ; puisque je t’ai purifiée, et tu n’es point pure. Tu ne seras plus purifiée de ton impureté, jusqu’à ce que j’aie satisfait sur toi ma fureur.

14 Moi, l’Éternel, j’ai parlé : cela arrivera, et je le ferai ; je ne reculerai point, et je n’aurai point de compassion, et je ne me repentirai pas. On te jugera selon tes voies et selon tes actions, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 1 : date : A.C. 591. — v. 5 : ou : et aussi les os en tas dans le fond. — v. 10 : ou : fais bouillir la bouillie. — v. 12 : ou : sa rouille [résiste] au feu.

15 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

16 Fils d’homme, voici, je vais t’ôter, par une plaie, le désir de tes yeux ; et tu ne mèneras pas deuil, et tu ne pleureras pas, et tes larmes ne couleront pas.

17 Gémis en silence : tu ne feras point le deuil des morts. Enroule ton turban sur toi, et mets tes sandales à tes pieds, et ne couvre pas ta barbe, et ne mange pas le pain des hommes. —

18 Et je parlai au peuple le matin, et ma femme mourut le soir ; et, le matin, je fis comme il m’avait été commandé.

19 Et le peuple me dit : Ne nous déclareras-tu pas ce que signifient pour nous ces choses que tu fais ?

20 Et je leur dis : La parole de l’Éternel est venue à moi, disant :

21 Dis à la maison d’Israël : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, je profane mon sanctuaire, l’orgueil de votre force, le désir de vos yeux, et l’affection de votre âme ; et vos fils et vos filles que vous avez laissés en arrière tomberont par l’épée.

22 Et vous ferez comme j’ai fait : vous ne couvrirez point votre barbe et vous ne mangerez pas le pain des hommes ;

23 et vos turbans seront sur vos têtes, et vos sandales à vos pieds ; vous ne mènerez pas deuil et vous ne pleurerez pas, mais vous vous consumerez dans vos iniquités, et vous gémirez l’un vis-à-vis de l’autre.

24 Et Ézéchiel sera pour vous un signe*: selon tout ce qu’il a fait, vous ferez. Quand cela arrivera, vous saurez que je suis le Seigneur, l’Éternel.

— v. 24 : comme 12:6, 11.

25 Et toi, fils d’homme, au jour où je leur ôterai ce qui a été leur confiance*, la joie de leur ornement, le désir de leurs yeux, et ce que recherchent leurs âmes, leurs fils et leurs filles,

26 en ce jour-là celui qui sera réchappé ne viendra-t-il pas vers toi pour le faire entendre à tes oreilles ?

27 En ce jour-là ta bouche sera ouverte avec le réchappé, et tu parleras et tu ne seras plus muet ; et tu seras pour eux un signe*, et ils sauront que je suis l’Éternel.

— v. 25 : litt.: force ou forteresse. — v. 27 : comme 12:6, 11.

*

Chapitre 25

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, tourne ta face vers les fils d’Ammon, et prophétise contre eux,

3 et dis aux fils d’Ammon : Écoutez la parole du Seigneur, l’Éternel ! Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Parce que tu as dit : Ha ha ! contre mon sanctuaire, quand il a été profané, et contre la terre d’Israël, quand elle a été désolée, et contre la maison de Juda, quand elle est allée en captivité :

4 à cause de cela, voici, je te donne en possession aux fils de l’orient, et ils établiront chez toi leurs parcs, et placeront chez toi leurs demeures ; ils mangeront tes fruits et boiront ton lait.

5 Et je ferai de Rabba un pâturage pour les chameaux, et [du pays] des fils d’Ammon un gîte pour le menu bétail ; et vous saurez que je suis l’Éternel.

 

6 Car ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Parce que tu as battu des mains et que tu as frappé du pied, et que tu t’es réjoui dans tout le mépris que tu avais en ton âme contre la terre d’Israël, —

7 à cause de cela, voici, j’étendrai ma main sur toi et je te livrerai en proie aux nations, et je te retrancherai d’entre les peuples, et je te ferai périr d’entre les pays ; je te détruirai, et tu sauras que je suis l’Éternel.

 

8 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Parce que Moab et Séhir ont dit : Voici, la maison de Juda est comme toutes les nations ;

9 à cause de cela, voici, j’ouvre le côté de Moab par les villes, par ses villes, jusqu’à la dernière, la gloire du pays, Beth-Jeshimoth, Baal-Méon, et Kiriathaïm ;

10 [je l’ouvre] aux fils de l’orient, avec [le pays] des fils d’Ammon ; et je le leur donnerai en possession, afin qu’on ne se souvienne plus des fils d’Ammon parmi les nations ;

11 et j’exécuterai des jugements sur Moab ; et ils sauront que je suis l’Éternel.

 

12 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : À cause de ce qu’Édom a fait quand il s’est vengé cruellement de la maison de Juda, et parce qu’il s’est rendu fort coupable en se vengeant d’eux, —

13 à cause de cela, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : J’étendrai ma main aussi sur Édom, et j’en retrancherai hommes et bêtes, et j’en ferai un désert depuis Théman, et, jusqu’à Dedan, ils tomberont par l’épée ;

14 et j’exercerai ma vengeance sur Édom par la main de mon peuple Israël ; et ils agiront en Édom selon ma colère et selon ma fureur ; et ils connaîtront ma vengeance, dit le Seigneur, l’Éternel.

 

15 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : À cause de ce que les Philistins ont fait par vengeance, et parce qu’ils se sont vengés cruellement, dans le mépris de leurs âmes, pour détruire par une inimitié perpétuelle, —

16 à cause de cela, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’étends ma main sur les Philistins, et je retrancherai les Keréthiens*, et je ferai périr le reste qui est sur le bord de la mer ;

17 et j’exercerai sur eux de grandes vengeances par des châtiments de fureur ; et ils sauront que je suis l’Éternel, quand j’exécuterai sur eux ma vengeance.

— v. 16 : peut-être : les Crétois.

Chapitre 26

1 Et il arriva, la onzième année,* le premier [jour] du mois, que la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, parce que Tyr a dit, touchant Jérusalem : Ha ha ! elle est brisée, la porte des peuples ! elle est tournée vers moi ; je serai remplie ; elle a été rendue déserte ; …

3 à cause de cela, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’en veux à toi, Tyr ! et je ferai monter contre toi des nations nombreuses, comme la mer fait monter ses flots.

4 Et elles détruiront les murs de Tyr et renverseront ses tours ; et je balayerai d’elle sa poussière, et je ferai d’elle un rocher nu.

5 Elle sera un lieu pour étendre les filets, au milieu de la mer ; car j’ai parlé, dit le Seigneur, l’Éternel ; et elle deviendra la proie des nations ;

6 et ses filles* qui sont dans la campagne seront tuées par l’épée ; et ils sauront que je suis l’Éternel.

— v. 1 : date : A.C. 589. — v. 6 : c’est-à-dire  les villes de son ressort.

7 Car ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, je fais venir du nord, contre Tyr, Nebucadretsar, roi de Babylone, le roi des rois, avec des chevaux, et des chars, et des cavaliers, et un rassemblement et un peuple nombreux.

8 Tes filles qui sont dans la campagne, il les tuera par l’épée ; et il établira contre toi des tours ; et il élèvera contre toi des terrasses ; et il lèvera le bouclier contre toi ;

9 et il placera ses machines de siège contre tes murailles, et démolira tes tours avec ses pointes de fer.

10 À cause de la multitude de ses chevaux, leur poussière te couvrira ; tes murailles trembleront au bruit de la cavalerie, et des roues et des chars, quand il entrera par tes portes comme on entre dans une ville ouverte par la brèche.

11 Sous le sabot de ses chevaux il foulera toutes tes rues ; il tuera ton peuple par l’épée, et les colonnes* de ta force tomberont par terre.

12 Et ils feront une proie de tes richesses, et pilleront tes biens, et renverseront tes murs, et abattront tes maisons de plaisance ; et ils mettront tes pierres, et ton bois, et ta poussière, au milieu des eaux.

13 Et je ferai cesser le bruit de tes chansons, et le son de tes harpes ne sera plus entendu.

14 Et je ferai de toi un rocher nu ; tu seras un lieu pour étendre les filets ; et tu ne seras plus bâtie ; car moi, l’Éternel, j’ai parlé, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 11 : ou : stèles ; voir la note à 2 Rois 3:2.

15 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel, à Tyr : Les îles ne trembleront-elles pas au bruit de ta chute, au gémissement de tes blessés à mort, quand le carnage se fera au milieu de toi ?

16 Et tous les princes de la mer descendront de leurs trônes, et ôteront leurs robes, et dépouilleront leurs vêtements de broderie ; ils se revêtiront de frayeur, ils s’assiéront sur la terre, et ils trembleront à tout moment et seront dans la stupeur à cause de toi.

17 Et ils élèveront une complainte sur toi, et te diront : Comment as-tu péri, toi qui étais habitée par ceux qui venaient des mers, ville célèbre qui étais puissante sur la mer, toi et tes habitants qui répandiez votre terreur* sur tous ceux qui habitent en elle** ?

18 Maintenant les îles tremblent au jour de ta chute, et les îles qui sont dans la mer seront troublées à cause de l’issue de ta [voie]*.

19 Car ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Quand je ferai de toi une ville déserte, comme sont les villes qui ne sont pas habitées ; quand je ferai monter sur toi l’abîme, et que les grandes eaux te couvriront,

20 alors je te ferai descendre avec ceux qui descendent dans la fosse, vers le peuple d’autrefois, et je te ferai habiter dans les lieux bas de la terre, dans les lieux désolés de tout temps, avec ceux qui descendent dans la fosse, afin que tu ne sois plus habitée, et que je mette la gloire dans la terre des vivants.

21 Je ferai de toi une terreur*, et tu ne seras plus ; et on te cherchera, et on ne te trouvera plus, à jamais, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 17* : hébreu : elle et ses habitants qui répandaient leur terreur. — v. 17** : ou : qui la fréquentent. — v. 18 : litt.: à cause de ta sortie. — v. 21 : litt.: des terreurs.

Chapitre 27

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Et toi, fils d’homme, élève une complainte sur Tyr,

3 et dis à Tyr : [Toi] qui demeures aux avenues de la mer, qui trafiques avec les peuples dans beaucoup d’îles*, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Tyr, tu as dit : Je suis parfaite en beauté.

4 Tes frontières sont au cœur des mers ; ceux qui t’ont bâtie ont rendu ta beauté parfaite.

5 Avec le cyprès de Senir ils construisaient tous tes doubles bordages ; ils prenaient le cèdre du Liban pour faire ta mâture ;

6 avec les chênes de Basan ils faisaient tes rames ; ils faisaient tes ponts* d’ivoire enchâssé dans le buis** des îles de Kittim.

7 Le fin lin brodé d’Égypte était ta voile [et] te servait de pavillon ; le bleu et la pourpre des îles d’Élisha étaient ta tente ;

8 les habitants de Sidon et d’Arvad étaient tes rameurs. Tes sages, ô Tyr, qui étaient en toi, étaient tes pilotes.

9 Les anciens de Guebal et ses sages* étaient en toi, réparant tes fissures ; tous les navires de la mer et leurs marins étaient chez toi, pour faire trafic avec toi.

10 La Perse, et Lud*, et Puth**, étaient dans ton armée tes hommes de guerre ; ils suspendaient chez toi le bouclier et le casque, ils faisaient ta splendeur.

11 Les fils d’Arvad et ton armée étaient tout autour sur tes murailles, et [tes] guerriers* étaient dans tes tours ; ils suspendaient leurs boucliers à tes murailles tout autour, ils rendaient parfaite ta beauté. —

12 Tarsis commerçait avec toi pour l’abondance de tous biens ; d’argent, de fer, d’étain, et de plomb, ils fournissaient tes marchés.

13 Javan*, Tubal et Méshec étaient tes marchands ; ils fournissaient à ton trafic des âmes d’hommes** et des ustensiles d’airain.

14 De la maison de Togarma ils fournissaient tes marchés en chevaux, et en cavaliers, et en mulets.

15 Les fils de Dedan étaient tes marchands ; de nombreuses îles étaient en relation de commerce avec toi ; elles te donnaient en retour des dents d’ivoire et de l’ébène.

16 La Syrie commerçait avec toi à cause de la multitude de tes ouvrages ; ils fournissaient tes marchés d’escarboucles, de pourpre, de broderie, et de fin lin, et de corail, et de rubis.

17 Juda et le pays d’Israël étaient tes marchands ; ils fournissaient à ton trafic du froment de Minnith, et de la pâtisserie, et du miel, et de l’huile, et du baume.

18 Pour la multitude de tes ouvrages, à cause de l’abondance de tous biens, Damas commerçait avec toi en vin de Helbon et en laine blanche.

19 Vedan, et Javan d’Uzal*, fournissaient tes marchés de fer ouvragé ; la casse et le roseau aromatique étaient dans ton trafic.

20 Dedan était ton marchand en draps précieux pour housses de cheval.

21 L’Arabie et tous les princes de Kédar étaient en relation de commerce avec toi ; en agneaux, en béliers et en boucs, en ces choses-là, ils étaient tes commerçants.

22 Les marchands de Sheba et de Rahma étaient tes marchands ; ils fournissaient tes marchés de tout aromate excellent, et de toute pierre précieuse, et d’or.

23 Charan, et Canné, et Éden, les marchands de Sheba, Assur, Kilmad, ta marchande,

24 ceux-là trafiquaient avec toi en objets de prix*, en draps bleus, et en broderies, et en caisses de riches étoffes, liées de cordes et [faites] de cèdre**, entre tes marchandises***.

25 Les navires de Tarsis étaient tes caravanes, pour ton trafic ; et tu as été remplie et tu es devenue extrêmement glorieuse au cœur des mers.

— v. 3 : îles, ou : contrées maritimes, ici, et versets 6, 7, 15, 35. — v. 6* : ou : tes bancs. — v. 6** : ou : mélèze. — v. 9 : ou : habiles. — v. 10* : les Lydiens d’Afrique ; voir Genèse 10:13. — v. 10** : la Libye. — v. 11 : ou : preux. — v. 13* : la Grèce. — v. 13** : c’est-à-dire  des esclaves. — v. 19 : plus tard Sanaa, la capitale du Yémen. — v. 24* : ou : en vêtements précieux. — v. 24** : quelques-uns : et consolidées. — v. 24*** : ou : sur tes marchés.

26 Tes rameurs t’ont amenée dans de grandes eaux ; le vent d’orient t’a brisée au cœur des mers.

27 Tes richesses et tes échanges*, ton trafic, tes marins et tes pilotes, ceux qui réparent tes fissures, et ceux qui font trafic avec toi, et tous tes hommes de guerre qui sont en toi, et toute ta multitude** qui est au milieu de toi, tomberont au cœur des mers, au jour de ta chute.

28 Les lieux ouverts trembleront au bruit du cri de tes pilotes.

29 Et tous ceux qui manient la rame, les marins, tous les pilotes de la mer, descendront de leur navires ;

30 ils se tiendront sur la terre, et feront entendre leur voix sur toi, et crieront amèrement ; et ils jetteront de la poussière sur leurs têtes, ils se rouleront dans la cendre ;

31 et ils se rendront chauves à cause de toi, et se ceindront de sacs, et pleureront sur toi avec amertume d’âme, avec un deuil amer.

32 Et dans leur gémissement ils élèveront sur toi une complainte, ils se lamenteront sur toi : Qui fut comme Tyr, comme celle qui est détruite* au milieu de la mer ?

33 Par les débouchés de tes marchés au delà des mers tu as rassasié beaucoup de peuples ; par l’abondance de tes richesses et de ton trafic tu as enrichi les rois de la terre.

34 Au temps où tu as été brisée par les mers dans les profondeurs des eaux, ton trafic et toute ta multitude* au milieu de toi sont tombés.

35 Tous les habitants des îles sont dans la stupeur à cause de toi, et leurs rois frémiront d’horreur, leurs visages sont agités.

36 Les marchands parmi les peuples ont sifflé sur toi ; tu es devenue une terreur*, et tu ne seras plus, à jamais.

— v. 27* : ailleurs : marchés. — v. 27**, 34 : ailleurs : rassemblement. — v. 32 : ou : réduite au silence, ou : était tranquille. — v. 36 : litt.: des terreurs.

Chapitre 28

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, dis au prince de Tyr : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Parce que ton cœur s’est élevé et que tu as dit : Je suis *Dieu, je suis assis sur le siège d’un dieu, au cœur des mers (et tu es un homme, et non pas *Dieu), et que tu élèves* ton cœur comme un cœur de dieu

3 (voici, tu es plus sage que Daniel ! rien de caché n’est obscur pour toi ;

4 par ta sagesse et par ton intelligence tu t’es acquis de la puissance et tu as amassé de l’or et de l’argent dans tes trésors ;

5 par la grandeur de ta sagesse, tu as, par ton négoce, multiplié ta richesse ; et ton cœur s’est élevé à cause de ta richesse) —

6 à cause de cela, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Parce que tu as élevé* ton cœur comme un cœur de dieu,

7 à cause de cela, voici, je fais venir contre toi des étrangers, les terribles d’entre les nations ; et ils tireront leurs épées contre la beauté de ta sagesse, et ils profaneront ta splendeur ;

8 ils te feront descendre dans la fosse, et tu mourras de la mort de ceux qui sont tués au cœur des mers.

9 Diras-tu peut-être devant celui qui te tue : Je suis Dieu ? Mais tu seras un homme, et non pas *Dieu, dans la main de celui qui te transperce.

10 Tu mourras de la mort des incirconcis, par la main des étrangers ; car j’ai parlé, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 2 : litt.: mets. — v. 6 : litt.: donné, mis.

11 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

12 Fils d’homme, élève une complainte sur le roi de Tyr, et dis-lui : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Toi, tu étais la forme accomplie de la perfection, plein de sagesse, et parfait en beauté ;

13 tu as été en Éden, le jardin de Dieu ; toutes les pierres précieuses te couvraient, le sardius, la topaze et le diamant, le chrysolithe, l’onyx et le jaspe, le saphir, l’escarboucle et l’émeraude, et l’or ; le riche travail de tes tambourins et de tes flûtes était en toi ; au jour où tu fus créé ils étaient préparés.

14 Tu étais un chérubin oint, qui couvrait*, et je t’avais établi [tel] ; tu étais dans la sainte montagne de Dieu, tu marchais parmi les pierres de feu.

15 Tu fus parfait dans tes voies depuis le jour où tu fus créé, jusqu’à ce que l’iniquité s’est trouvée en toi.

16 Par l’abondance de ton trafic, ton intérieur a été rempli de violence, et tu as péché ; et je t’ai précipité de la montagne de Dieu comme une chose profane, et je t’ai détruit du milieu des pierres de feu, ô chérubin qui couvrait* !

17 Ton cœur s’est élevé pour ta beauté, tu as corrompu ta sagesse à cause de ta splendeur ; je t’ai jeté à terre, je t’ai mis devant les rois, afin qu’ils te voient.

18 Par la multitude de tes iniquités, par l’injustice de ton trafic, tu as profané tes sanctuaires ; et j’ai fait sortir un feu du milieu de toi : il t’a dévoré, et je t’ai réduit en cendre sur la terre, aux yeux de tous ceux qui te voient.

19 Tous ceux qui te connaissent parmi les peuples sont dans la stupeur à cause de toi ; tu es devenu une terreur*, et tu ne seras plus, à jamais.

— v. 14, 16 : qui protégeait. — v. 19 : litt.: des terreurs.

*

20 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

21 Fils d’homme, tourne ta face vers Sidon, et prophétise contre elle,

22 et dis : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’en veux à toi, Sidon, et je serai glorifié au milieu de toi ; et on saura que je suis l’Éternel, quand j’exécuterai des jugements au milieu d’elle et que j’aurai été sanctifié en elle.

23 Et j’enverrai chez elle la peste, et le sang dans ses rues ; et les blessés à mort tomberont au milieu d’elle par l’épée qui sera tout autour contre elle ; et ils sauront que je suis l’Éternel.

24 Et il n’y aura plus pour la maison d’Israël d’aiguillon qui blesse, ni d’épine qui cause de la douleur, d’entre tous ceux qui étaient autour d’eux et qui les méprisaient ; et ils sauront que je suis le Seigneur, l’Éternel.

 

25 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Quand je rassemblerai la maison d’Israël d’entre les peuples parmi lesquels ils seront dispersés, et que je serai sanctifié en eux aux yeux des nations, alors ils habiteront* sur leur terre que j’ai donnée à mon serviteur Jacob :

26 ils y habiteront en sécurité ; ils bâtiront des maisons, et ils planteront des vignes, et ils habiteront en sécurité, quand j’aurai exécuté des jugements sur tous ceux qui les méprisaient, tout autour d’eux ; et ils sauront que je suis l’Éternel, leur Dieu.

— v. 25 : ou : dispersés, alors je serai sanctifié … et ils habiteront.

*

Chapitre 29

1 La dixième année,* au dixième [mois], le douzième [jour] du mois, la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, tourne ta face contre le Pharaon, le roi d’Égypte, et prophétise contre lui et contre l’Égypte tout entière.

3 Parle, et dis : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’en veux à toi, le Pharaon, roi d’Égypte, grand monstre des eaux, couché au milieu de ses fleuves*, qui dis : Mon fleuve est à moi, et je me le suis fait !

4 Et je mettrai un anneau dans tes mâchoires, et j’attacherai à tes écailles les poissons de tes fleuves, et je te ferai monter du milieu de tes fleuves, et tous les poissons de tes fleuves qui sont attachés à tes écailles.

5 Et je te jetterai dans le désert, toi et tous les poissons de tes fleuves ; tu tomberas sur la face des champs, tu ne seras pas recueilli ni rassemblé ; je te donnerai en pâture aux bêtes de la terre et aux oiseaux des cieux.

6 Et tous les habitants de l’Égypte sauront que je suis l’Éternel, parce qu’ils ont été un appui de roseau pour la maison d’Israël ;

7 lorsqu’ils t’ont pris par la main, tu t’es rompu, et tu leur as déchiré toute l’épaule ; et quand ils se sont appuyés sur toi, tu t’es cassé, et tu as fait chanceler tous leurs reins.

— v. 1 : date : A.C. 590. — v. 3 : ou : canaux ; de même versets 4, 5, 10 ; voir note à Exode 7:19.

8 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, je fais venir l’épée sur toi, et je retrancherai de toi hommes et bêtes.

9 Et le pays d’Égypte sera une désolation et un désert ; et ils sauront que je suis l’Éternel, parce qu’il a dit : Le fleuve est à moi, et moi je l’ai fait.

10 C’est pourquoi, voici, j’en veux à toi et à tes fleuves, et je ferai du pays d’Égypte des déserts d’aridité et de désolation, depuis Migdol à Syène, et jusqu’à la frontière de l’Éthiopie ;

11 le pied de l’homme n’y passera pas, et le pied de la bête n’y passera pas ; et il ne sera pas habité pendant quarante ans.

12 Et je ferai du pays d’Égypte une désolation au milieu des pays désolés, et ses villes seront, au milieu des villes dévastées, une désolation pendant quarante ans ; et je disperserai les Égyptiens parmi les nations, et je les disséminerai dans les pays.

 

13 Mais ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Au bout de quarante ans, je rassemblerai les Égyptiens d’entre les peuples parmi lesquels ils auront été dispersés ;

14 et je rétablirai les captifs* de l’Égypte, et je les ferai revenir dans le pays de Pathros, dans le pays de leur origine ; et ils seront là un royaume abaissé.

15 Il sera plus bas que tous les royaumes, et il ne s’élèvera plus au-dessus des nations, et je les diminuerai, en sorte qu’ils ne dominent plus sur les nations.

16 Et il ne sera plus la confiance de la maison d’Israël, mettant en mémoire son iniquité quand elle se tournait après eux ; et ils sauront que je suis le Seigneur, l’Éternel.

— v. 14 : ici et ailleurs, pour la restauration du peuple, comme Deut. 30:3 ; voir aussi 16:53.

17 Et il arriva, la vingt-septième année,* au premier [mois], le premier [jour] du mois, que la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

18 Fils d’homme, Nebucadretsar, roi de Babylone, a fait travailler son armée à un grand travail contre Tyr : toute tête en est devenue chauve, et toute épaule en a été écorchée ; et il n’a eu de Tyr aucun salaire, ni pour lui, ni pour son armée, pour le travail qu’il a fait contre elle.

19 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, je donne à Nebucadretsar, roi de Babylone, le pays d’Égypte ; et il en enlèvera la multitude, il en emportera le butin, et en fera le pillage : et ce sera le salaire de son armée.

20 En récompense de son travail contre Tyr*, je lui ai donné le pays d’Égypte, parce qu’ils ont travaillé pour moi, dit le Seigneur, l’Éternel.

21 En ce jour-là je ferai germer la corne de* la maison d’Israël, et je te donnerai une bouche ouverte au milieu d’eux ; et ils sauront que je suis l’Éternel.

— v. 17 : date : A.C. 573. — v. 20 : litt.: elle. — v. 21 : ou : une corne pour.

Chapitre 30

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, prophétise, et dis : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Hurlez : Ah ! quel jour !

3 Car le jour est proche ; oui, le jour de l’Éternel est proche, un jour de nuées : c’est le temps des nations.

4 Et l’épée viendra sur l’Égypte, et il y aura de l’angoisse dans l’Éthiopie, quand ils tomberont blessés à mort en Égypte, et qu’on ôtera sa multitude, et que ses fondements seront détruits.

5 Cush*, et Puth, et Lud**, et tout le peuple mélangé, et Cub, et les fils du pays de l’alliance, tomberont par l’épée avec eux.

— v. 5* : plus haut : l’Éthiopie. — v. 5** : voir les notes à 27:10.

6 Ainsi dit l’Éternel : Les appuis de l’Égypte tomberont, et l’orgueil de sa force sera abaissé ; ils tomberont au milieu d’elle par l’épée, depuis Migdol à Syène, dit le Seigneur, l’Éternel.

7 Et ils seront désolés au milieu des pays désolés, et ses villes seront entre les villes dévastées.

8 Et ils sauront que je suis l’Éternel, quand j’aurai mis le feu en Égypte, et que tous ceux qui lui aident seront brisés.

9 En ce jour-là des messagers sortiront de devant moi sur des navires pour effrayer l’Éthiopie [dans sa] sécurité ; et il y aura au milieu d’eux de l’angoisse comme au jour de l’Égypte ; car voici, il* vient.

— v. 9 : plutôt : cela.

10 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Je mettrai fin aussi à la multitude de l’Égypte par la main de Nebucadretsar, roi de Babylone.

11 Lui, et son peuple avec lui, les terribles d’entre les nations, seront amenés pour détruire le pays ; et ils tireront leurs épées contre l’Égypte, et rempliront le pays de blessés à mort.

12 Et je mettrai les fleuves* à sec, et je vendrai le pays en la main des méchants, et, par la main des étrangers, je désolerai le pays et tout ce qu’il contient. Moi, l’Éternel, j’ai parlé.

— v. 12 : voir la note à 29:3

13 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Je détruirai aussi les idoles, et je mettrai fin aux images de Noph ; et il n’y aura plus de prince du pays d’Égypte ; et je mettrai la frayeur dans le pays d’Égypte ;

14 et je désolerai Pathros, et je mettrai le feu dans Tsoan, et j’exécuterai des jugements dans No ;

15 et je verserai ma fureur sur Sin, la forteresse de l’Égypte, et je retrancherai la multitude de No ;

16 et je mettrai le feu en Égypte ; Sin sera dans une grande angoisse, et No sera ouverte par des brèches, et il y aura à Noph des ennemis en plein jour.

17 Les jeunes hommes d’Aven* et de Pi-Béseth tomberont par l’épée, et elles-mêmes iront en captivité.

18 Et à Takhpanès le jour sera obscurci lorsque j’y romprai le joug de l’Égypte, et que l’orgueil de sa force y aura cessé ; une nuée la couvrira elle-même, et ses filles* iront en captivité.

19 Et j’exécuterai des jugements en Égypte ; et ils sauront que je suis l’Éternel.

— v. 17 : ou : On (Héliopolis) ; voir Genèse 41:45, et la note, Jérémie 43:13. — v. 18 : les villes de son ressort.

20 Et il arriva, la onzième année, au premier [mois], le septième [jour] du mois, que la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

21 Fils d’homme, j’ai cassé le bras du Pharaon, roi d’Égypte, et voici, il n’a point été bandé pour y appliquer des remèdes, pour y mettre des ligatures pour le bander, afin de le fortifier pour qu’il tienne l’épée.

22 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’en veux au Pharaon, roi d’Égypte, et je lui casserai les bras, celui qui est fort et celui qui est cassé, et je ferai tomber l’épée de sa main.

23 Et je disperserai les Égyptiens parmi les nations et je les disséminerai dans les pays.

24 Et je fortifierai les bras du roi de Babylone, et je mettrai mon épée dans sa main ; et je casserai les bras du Pharaon, et il gémira devant lui des gémissements d’un blessé à mort.

25 Et je fortifierai les bras du roi de Babylone, et les bras du Pharaon tomberont. Et ils sauront que je suis l’Éternel, quand j’aurai mis mon épée dans la main du roi de Babylone, et qu’il l’aura étendue sur le pays d’Égypte.

26 Et je disperserai les Égyptiens parmi les nations, et je les disséminerai dans les pays ; et ils sauront que je suis l’Éternel.

Chapitre 31

1 Et il arriva, la onzième année,* au troisième [mois], le premier [jour] du mois, que la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, dis au Pharaon, roi d’Égypte, et à sa multitude : À qui es-tu semblable dans ta grandeur ?

3 Voici, Assur était un cèdre sur le Liban, beau par sa ramure, et touffu, donnant de l’ombre, et de haute taille, et sa cime était au milieu des rameaux feuillus*.

4 Les eaux l’ont fait grandir, l’abîme l’a élevé en hauteur ; ses rivières coulaient autour de ses plants*, et il envoyait ses canaux à tous les arbres des champs.

5 C’est pourquoi sa hauteur s’éleva par-dessus tous les arbres des champs, et ses branches se multiplièrent et ses rameaux s’allongèrent, parce qu’il poussait à cause des grandes eaux.

6 Tous les oiseaux des cieux faisaient leurs nids dans ses rameaux, et toutes les bêtes des champs faisaient leurs petits sous ses branches, et toutes les nations nombreuses habitaient sous son ombre.

7 Et il était beau dans sa grandeur et dans la longueur de ses branches, parce que sa racine était auprès de grandes eaux.

8 Les cèdres dans le jardin de Dieu ne le cachaient pas, les cyprès n’égalaient point ses rameaux, et les érables* n’étaient pas comme ses branches ; aucun arbre dans le jardin de Dieu ne lui était semblable en beauté.

9 Je l’avais fait beau dans la multitude de ses branches, et tous les arbres d’Éden, qui étaient dans le jardin de Dieu, lui portaient envie.

— v. 1 : date : A.C. 589. — v. 3 : quelques-uns : des nues. — v. 4 : ce que Ninive avait planté autour d’elle. — v. 8 : ou : platanes.

10 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Parce que tu t’es élevé en hauteur…, et qu’il a dressé sa cime au milieu des rameaux feuillus et que son cœur s’est élevé dans sa hauteur,

11 je l’ai livré en la main du puissant* des nations ; il l’a traité à son gré. Je l’ai chassé à cause de son iniquité.

12 Et des étrangers, les terribles d’entre les nations, l’ont coupé et l’ont laissé là ; ses branches sont tombées sur les montagnes et dans toutes les vallées, et ses rameaux ont été brisés dans tous les ravins de la terre ; et tous les peuples de la terre se sont retirés* de dessous son ombre et l’ont laissé là.

13 Tous les oiseaux des cieux demeurent sur son [tronc] renversé, et toutes les bêtes des champs sont sur ses branches ;

14 afin qu’aucun des arbres [plantés près] des eaux ne s’élève dans sa hauteur, et ne dresse sa cime au milieu des rameaux feuillus, et qu’aucun de ceux qui boivent des eaux ne se soutienne par lui-même dans sa hauteur ; car eux tous sont livrés à la mort, [pour s’en aller] dans les lieux bas de la terre, au milieu des fils des hommes, vers ceux qui descendent dans la fosse.

— v. 11 : ou : fort ; hébreu : el. — v. 12 : litt.: sont descendus.

15 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Au jour de sa descente au shéol, je fis mener deuil ; à cause de lui, je couvris l’abîme et j’en retins les fleuves, et les grandes eaux furent arrêtées ; et à cause de lui, je mis en deuil le Liban, et tous les arbres des champs défaillirent à cause de lui.

16 Du bruit de sa chute je fis trembler les nations, quand je le fis descendre dans le shéol avec ceux qui descendent dans la fosse ; et tous les arbres d’Éden, l’élite et le meilleur du Liban, tous ceux qui buvaient des eaux, furent consolés dans les lieux bas de la terre.

17 Ceux-là aussi sont descendus avec lui dans le shéol, vers ceux qui ont été tués par l’épée, et [qui, étant] son bras, habitaient sous son ombre au milieu des nations. —

18 À qui es-tu semblable ainsi, en gloire et en grandeur, parmi les arbres d’Éden ? Ainsi tu seras abaissé avec les arbres d’Éden jusque dans les lieux bas de la terre ; tu seras couché, au milieu des incirconcis, avec ceux qui ont été tués par l’épée. C’est là le Pharaon et toute sa multitude, dit le Seigneur, l’Éternel.

Chapitre 32

1 Et il arriva, en la douzième année,* au douzième mois, le premier [jour] du mois, que la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, élève une complainte sur le Pharaon, le roi d’Égypte, et dis-lui : Tu étais semblable à un jeune lion parmi les nations, tu étais comme un monstre dans les eaux* ; et tu t’élançais dans tes fleuves, et tu troublais les eaux avec tes pieds, et tu rendais bourbeux leurs fleuves.

— v. 1 : date : A.C. 588. — v. 2 : ordinairement : mers.

3 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : J’étendrai sur toi mon rets par un rassemblement de peuples nombreux, et ils te feront monter avec mon filet ;

4 et je te laisserai* là, sur la terre, je te jetterai sur la face des champs, et je ferai demeurer sur toi tous les oiseaux des cieux et je rassasierai de toi les bêtes de toute la terre.

5 Et je mettrai ta chair sur les montagnes, et je remplirai les vallées du monceau de tes membres* ;

6 et j’arroserai de ton sang le pays où tu nages, jusqu’aux montagnes ; et les ravins seront remplis de toi.

7 Et quand je t’éteindrai, je couvrirai les cieux, et j’obscurcirai leurs étoiles ; je couvrirai le soleil de nuages, et la lune ne fera pas luire sa clarté.

8 Tous les luminaires qui luisent* dans les cieux, je les obscurcirai à cause de toi, et je mettrai les ténèbres sur ton pays, dit le Seigneur, l’Éternel.

9 Et je troublerai le cœur de beaucoup de peuples, quand je ferai parvenir [la nouvelle de] ta ruine parmi les nations, dans des pays que tu n’as pas connus.

10 Et je frapperai de stupeur à cause de toi beaucoup de peuples ; et leurs rois frémiront d’horreur à cause de toi, quand je brandirai mon épée devant eux, et ils trembleront à tout moment, chacun pour sa vie, au jour de ta chute.

— v. 4 : ou : je t’étendrai. — v. 5 : litt.: remplirai de ton monceau les vallées. — v. 8 : litt.: luminaires de lumière.

11 Car ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : L’épée du roi de Babylone viendra sur toi.

12 Par les épées des hommes forts je ferai tomber ta multitude ; tous, ils sont les terribles d’entre les nations, et ils détruiront l’orgueil de l’Égypte, et toute sa multitude sera anéantie.

13 Et je ferai périr tout son bétail d’auprès des grandes eaux ; et le pied de l’homme ne les troublera plus, et l’ongle divisé du bétail ne les troublera plus.

14 Alors je rendrai leurs eaux limpides, et je ferai couler leurs rivières comme de l’huile, dit le Seigneur, l’Éternel.

15 Quand j’aurai fait du pays d’Égypte une désolation, et que le pays sera désolé, [vide] de ce qu’il contient, quand j’aurai frappé tous ceux qui y habitent, alors ils sauront que je suis l’Éternel.

16 C’est une complainte, et on la dira pour se lamenter ; les filles des nations la diront en se lamentant, elles la diront en se lamentant sur l’Égypte et sur toute sa multitude, dit le Seigneur, l’Éternel.

 

17 Et il arriva, la douzième année, le quinzième [jour] du mois, que la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

18 Fils d’homme, gémis sur la multitude de l’Égypte, et fais-la descendre, elle et les filles des nations magnifiques, dans les lieux bas de la terre, avec ceux qui descendent dans la fosse.

19 À qui es-tu supérieure en agrément ? Descends, et sois couchée avec les incirconcis.

20 Ils tomberont parmi ceux qui ont été tués par l’épée ; l’épée a été donnée ; traînez l’Égypte* et toute sa multitude.

21 Les forts d’entre les puissants, avec ceux qui lui avaient aidé, lui parleront* du milieu du shéol ; ils sont descendus, ils sont couchés, incirconcis, tués par l’épée.

— v. 20 : litt.: traînez-la. — v. 21 : quelques-uns : parleront de lui.

22 Là est Assur et toute son assemblée*, ses sépulcres** autour de lui : tous tués, tombés par l’épée.

23 Ses sépulcres ont été posés au fond de la fosse, et son assemblée* est autour de son sépulcre : tous tués, tombés par l’épée, eux qui répandaient la terreur sur la terre des vivants.

— v. 22*, 23 : ailleurs : rassemblement. — v. 22** : allusion aux niches pratiquées dans les grottes sépulcrales.

24 Là est Élam, et toute sa multitude autour de son sépulcre : tous tués, tombés par l’épée ; ils sont descendus incirconcis dans les lieux bas de la terre, eux qui répandaient leur terreur sur la terre des vivants, et qui ont porté leur confusion avec ceux qui sont descendus dans la fosse.

25 On a mis sa couche au milieu des tués, avec toute sa multitude, ses sépulcres autour de lui : eux tous incirconcis, tués par l’épée, quoique leur terreur fût répandue sur la terre des vivants ; et ils portent leur confusion avec ceux qui descendent dans la fosse : il a été placé parmi les tués.

 

26 Là est Méshec, Tubal, et toute leur multitude, leurs sépulcres autour d’eux : eux tous incirconcis, tués par l’épée, quoiqu’ils aient répandu leur terreur sur la terre des vivants.

27 Et ils n’ont pas été couchés avec les hommes forts, tombés d’entre les incirconcis, qui sont descendus dans le shéol avec leurs instruments de guerre, et sous la tête desquels on a mis leurs épées, et dont les iniquités sont sur leurs os ; quoiqu’ils fussent la terreur des hommes forts sur la terre des vivants.

28 Toi aussi, tu as été brisée au milieu des incirconcis, et tu es couchée avec ceux qui ont été tués par l’épée.

 

29 Là est Édom, ses rois, et tous ses princes, qui, dans leur vaillance, ont été placés avec ceux qui ont été tués par l’épée ; ils sont couchés avec les incirconcis et avec ceux qui sont descendus dans la fosse.

 

30 Là sont les princes du nord, eux tous, et tous les Sidoniens, qui sont descendus avec les tués, honteux de la terreur qu’ils répandaient par leur vaillance ; et ils sont couchés incirconcis avec ceux qui ont été tués par l’épée, et ils portent leur confusion avec ceux qui sont descendus dans la fosse.

 

31 Le Pharaon les verra, et il sera consolé au sujet de toute sa multitude, le Pharaon et toute son armée, tués par l’épée, dit le Seigneur, l’Éternel.

32 Car j’ai répandu ma* terreur dans la terre des vivants ; et il sera couché au milieu des incirconcis, avec ceux qui ont été tués par l’épée, le Pharaon, et toute sa multitude, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 32 : d’autres lisent : sa.

* *

Chapitre 33

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, parle aux fils de ton peuple, et dis-leur : Si je fais venir l’épée sur un pays, et que le peuple du pays prenne un homme d’entre eux tous, et se le donne pour sentinelle ;

3 et qu’il voie venir l’épée sur le pays, et sonne de la trompette, et avertisse le peuple ;

4 et que quelqu’un entende bien le son de la trompette, mais ne reçoive pas l’avertissement, et que l’épée vienne et le saisisse, son sang sera sur sa tête.

5 Il a entendu le son de la trompette, et n’a pas reçu l’avertissement : son sang est sur lui ; alors que s’il eût reçu l’avertissement, il aurait délivré son âme.

6 Mais si la sentinelle voit venir l’épée, et ne sonne pas de la trompette, et que le peuple ne soit pas averti, et que l’épée vienne et saisisse quelqu’un* d’entre eux, lui est saisi dans son iniquité ; mais je redemanderai son sang de la main de la sentinelle.

— v. 6 : litt.: une âme.

7 Et toi, fils d’homme, je t’ai établi sentinelle pour la maison d’Israël, et tu entendras la parole de ma bouche, et tu les avertiras de ma part.

8 Quand je dirai au méchant : Méchant, certainement tu mourras ! et que tu ne parleras pas pour avertir le méchant à l’égard de sa voie, lui, le méchant, mourra dans son iniquité ; mais je redemanderai son sang de ta main.

9 Et si tu avertis le méchant à l’égard de sa voie, pour qu’il s’en détourne, et qu’il ne se détourne pas de sa voie, il mourra, lui, dans son iniquité ; mais toi, tu as délivré ton âme.

 

10 Et toi, fils d’homme, dis à la maison d’Israël : Vous avez parlé ainsi, disant : Nos transgressions et nos péchés sont sur nous, et nous sommes consumés par* eux, et comment vivrions-nous ?

11 Dis-leur : Je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel, si je prends plaisir en la mort du méchant,… mais [plutôt] à ce que le méchant se détourne de sa voie et qu’il vive ! Détournez-vous, détournez-vous de vos mauvaises voies ; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ?

12 Et toi, fils d’homme, dis aux fils de ton peuple : La justice du juste ne le délivrera pas, au jour de sa transgression ; et la méchanceté du méchant ne le fera pas tomber*, au jour où il se détournera de sa méchanceté ; et le juste ne pourra pas vivre par sa justice**, au jour où il péchera.

13 Quand j’aurai dit au juste que certainement il vivra, et que lui se confie en sa justice et commette l’iniquité, de tous ses actes justes, aucun ne viendra en mémoire, mais dans son iniquité qu’il a commise il mourra.

— v. 10 : ou : en. — v. 12* : litt.: il ne trébuchera pas par (ou : en) elle. — v. 12** : litt.: par elle.

14 Et quand j’aurai dit au méchant : Certainement tu mourras,… s’il se détourne de son péché, et pratique le jugement et la justice ;

15 si le méchant rend le gage, restitue ce qu’il a pillé, marche dans les statuts de la vie, en ne commettant pas l’iniquité, certainement il vivra, il ne mourra pas.

16 De tous ses péchés qu’il a commis, aucun ne viendra en mémoire contre lui : il a pratiqué le jugement et la justice ; certainement il vivra.

17 Et les fils de ton peuple disent : La voie du Seigneur n’est pas réglée ; mais c’est eux dont la voie n’est pas réglée.

 

18 Quand le juste se détournera de sa justice et pratiquera l’iniquité, il en mourra.

19 Et quand le méchant se détournera de sa méchanceté et pratiquera le jugement et la justice, il vivra à cause de cela.

20 Et vous dites : La voie du Seigneur n’est pas réglée. Je vous jugerai, chacun selon ses voies, maison d’Israël.

*

21 Et il arriva, la douzième année* de notre transportation, au dixième [mois], le cinquième [jour] du mois, qu’un réchappé de Jérusalem vint vers moi, disant : La ville est frappée.

22 Et la main de l’Éternel avait été sur moi le soir avant que vînt le réchappé, et elle* avait ouvert ma bouche jusqu’à ce qu’il vînt vers moi le matin ; ainsi ma bouche fut ouverte, et je ne fus plus muet.

— v. 21 : date : A.C. 588. — v. 22 : litt.: il.

*

23 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

24 Fils d’homme, les habitants de ces lieux désolés, sur la terre d’Israël, parlent, disant : Abraham était un seul, et il a hérité le pays ; et nous sommes plusieurs, le pays nous est donné pour héritage*.

25 C’est pourquoi dis-leur : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Vous mangez avec le sang, et vous levez vos yeux vers vos idoles, et vous versez le sang : et vous hériteriez le pays ?

26 Vous vous roidissez sur votre épée, vous commettez des abominations, et vous rendez impure, chacun de vous, la femme de son prochain : et vous hériteriez le pays ?

27 Tu leur diras ainsi : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Je suis vivant, si ceux qui sont dans les lieux désolés ne tombent par l’épée ; et si je ne livre aux bêtes celui qui est par les champs, afin qu’elles le dévorent ; et si ceux qui sont dans les lieux forts et dans les cavernes ne meurent de la peste !

28 Et je réduirai le pays en désolation et en désert ; et l’orgueil de sa force cessera ; et les montagnes d’Israël seront dévastées, de sorte que personne n’y passera.

29 Et ils sauront que je suis l’Éternel, quand j’aurai réduit le pays en désolation et en désert, à cause de toutes leurs abominations qu’ils ont commises.

— v. 24 : hériter, héritage, comme Jér. 49:1, 2.

30 Et toi, fils d’homme, les fils de ton peuple parlent contre toi auprès des murs et aux entrées des maisons, et ils parlent l’un avec l’autre, chacun avec son frère, disant : Venez donc, et écoutez quelle est la parole qui est sortie de la part de l’Éternel.

31 Et ils viennent vers toi comme vient un peuple, et ils s’asseyent devant toi [comme étant] mon peuple ; et ils entendent tes paroles, mais ils ne les pratiquent pas ; car de leur bouche ils disent des choses agréables, [mais] leur cœur va après leur gain déshonnête.

32 Et voici, tu es pour eux comme un chant agréable, une belle voix, et quelqu’un qui joue bien ; et ils entendent tes paroles, mais ils ne les pratiquent nullement.

33 Et quand la chose arrivera (la voici qui arrive), alors ils sauront qu’il y a eu un prophète au milieu d’eux.

Chapitre 34

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, prophétise contre les pasteurs d’Israël ; prophétise, et dis-leur, à ces pasteurs : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Malheur aux pasteurs d’Israël, qui se paissent eux-mêmes ! Les pasteurs ne doivent-ils pas paître le troupeau ?

3 Vous mangez la graisse, et vous vous habillez de la laine ; vous égorgez ce qui est engraissé ; vous ne paissez pas le troupeau.

4 Vous n’avez pas fortifié les [brebis] faibles, et vous n’avez pas guéri celle qui était malade, et vous n’avez pas bandé celle qui était blessée, et vous n’avez pas ramené celle qui était égarée*, et vous n’avez pas cherché celle qui était perdue ; mais vous les avez gouvernées avec dureté et rigueur.

5 Et elles ont été dispersées, parce qu’il n’y avait pas de pasteur, et elles étaient la pâture de toutes les bêtes des champs, et elles ont été dispersées.

6 Mes brebis ont erré dans toutes les montagnes et sur toute haute colline, et mes brebis ont été dispersées sur toute la face du pays, et il n’y a eu personne qui les ait recherchées, personne qui se soit enquis d’elles.

— v. 4 : litt.: chassée.

7 C’est pourquoi, pasteurs, écoutez la parole de l’Éternel :

8 Je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel : parce que mes brebis ont été une proie, et que mes brebis ont été la pâture de toutes les bêtes des champs, faute de pasteur, et que mes pasteurs n’ont pas cherché mes brebis, mais que les pasteurs se paissaient eux-mêmes, et ne paissaient pas mes brebis !…

9 C’est pourquoi, pasteurs, écoutez la parole de l’Éternel !

10 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’en veux à ces pasteurs, et je réclamerai mes brebis de leur main ; je les ferai cesser de paître le troupeau, et les pasteurs ne se paîtront plus eux-mêmes ; et je délivrerai mes brebis de leur bouche, et ils ne les mangeront plus.

 

11 Car, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Me voici, moi, et je rechercherai mes brebis, et j’en prendrai soin.

12 Comme un berger prend soin de son troupeau au jour où il est au milieu de ses brebis dispersées, ainsi je prendrai soin de mes brebis, et je les sauverai de tous les lieux où elles ont été dispersées au jour de la nuée et de l’obscurité profonde.

13 Et je les ferai sortir d’entre les peuples, et je les rassemblerai des pays, et les amènerai dans leur terre ; et je les paîtrai sur les montagnes d’Israël, auprès des ruisseaux* et dans toutes les habitations du pays ;

14 je les ferai paître dans un bon pâturage, et leur parc sera dans les hautes montagnes d’Israël ; elles seront là, couchées dans un bon parc, et paîtront dans de gras pâturages, sur les montagnes d’Israël.

15 Moi-même je paîtrai mes brebis, et moi je les ferai reposer, dit le Seigneur, l’Éternel.

16 La perdue, je la chercherai, et l’égarée, je la ramènerai, et la blessée, je la banderai, et la malade, je la fortifierai ; mais je détruirai la grasse et la forte. Je les paîtrai avec jugement.

— v. 13 : ou : dans les ravins.

17 Mais vous, mon troupeau, — ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, je juge entre brebis et brebis, entre béliers et boucs.

18 Est-ce trop peu pour vous de brouter le bon pâturage, pour que vous fouliez avec vos pieds le reste de votre pâturage ; — et de boire les eaux limpides*, pour que vous troubliez le reste avec vos pieds ?

19 Et mes brebis ont pour pâture ce que vos pieds ont foulé, et elles boivent ce que vos pieds ont troublé.

20 C’est pourquoi, ainsi leur dit le Seigneur, l’Éternel : Me voici, moi ; et je jugerai entre la brebis grasse et la brebis maigre.

21 Parce que vous poussez du côté et de l’épaule, et que vous heurtez de vos cornes toutes les [brebis] faibles, jusqu’à ce que vous les ayez dispersées au dehors,

22 je sauverai mes brebis, et elles ne seront plus une proie, et je jugerai entre brebis et brebis.

— v. 18 : proprement : eaux d’étang [profond].

23 Et je susciterai* sur eux un** pasteur qui les paîtra, mon serviteur David : lui les paîtra, et lui sera leur pasteur.

24 Et moi, l’Éternel, je serai leur Dieu, et mon serviteur David sera prince au milieu d’eux. Moi, l’Éternel, j’ai parlé.

25 Et je ferai avec eux une alliance de paix, et je mettrai fin aux bêtes mauvaises dans le pays ; et ils habiteront dans le désert en sécurité, et dormiront dans les forêts.

26 Et d’eux et des alentours de ma colline, je ferai une bénédiction ; et je ferai tomber la pluie en son temps : ce seront des pluies de bénédiction.

27 Et l’arbre des champs donnera son fruit, et la terre donnera son rapport ; et ils seront dans leur terre en sécurité, et sauront que je suis l’Éternel, quand j’aurai brisé les liens* de leur joug, et que je les aurai sauvés de la main de ceux qui les tenaient asservis.

28 Et ils ne seront plus en proie aux nations, et les bêtes de la terre ne les dévoreront plus ; mais ils habiteront en sécurité, et il n’y aura personne qui les effraye.

29 Et je leur susciterai un plant de renom ; et ils ne seront plus enlevés par la famine dans le pays, et ils ne porteront plus l’ignominie des nations.

30 Et ils sauront que moi, l’Éternel, leur Dieu, je suis avec eux, et qu’eux, la maison d’Israël, ils sont mon peuple, dit le Seigneur, l’Éternel.

31 Et vous, mon troupeau, le troupeau de ma pâture, vous êtes des hommes ; moi, je suis votre Dieu, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 23* : ou : j’établirai. — v. 23** : un, un seul. — v. 27 : ou : barres ; de même que Lév. 26:13.

Chapitre 35

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, tourne ta face contre la montagne de Séhir, et prophétise contre elle, et dis-lui :

3 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’en veux à toi, montagne de Séhir ; et j’étendrai ma main sur toi, et je te réduirai en désolation et en désert.

4 Je réduirai tes villes en déserts, et tu seras une désolation ; et tu sauras que je suis l’Éternel.

5 Parce que tu as eu une inimitié perpétuelle, et que tu as livré les fils d’Israël à la puissance de l’épée, au temps de leur calamité, au temps de l’iniquité de la fin :

6 à cause de cela, je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel, que je te mettrai à sang, et le sang te poursuivra ; puisque tu n’as pas haï le sang, le sang te poursuivra.

7 Et je réduirai en désolation et en désert la montagne de Séhir, et j’en retrancherai les allants et les venants ;

8 et je remplirai ses montagnes de ses tués. Des tués par l’épée tomberont sur tes collines, et dans tes vallées, et dans tous tes ravins.

9 Je te réduirai en désolations perpétuelles, et tes villes ne seront plus habitées ; et vous saurez que je suis l’Éternel.

10 Parce que tu as dit : Les deux nations et les deux pays seront à moi, et nous les posséderons ; — et l’Éternel y était ;

11 à cause de cela, je suis vivant, dit le Seigneur, l’Éternel, que j’agirai selon ta colère et selon ta jalousie, comme tu as agi à cause de ta haine contre eux ; et je me ferai connaître parmi eux, quand je t’aurai jugé.

12 Et tu sauras que moi, l’Éternel, j’ai entendu tous tes outrages que tu as proférés contre les montagnes d’Israël, disant : Elles sont désolées, elles nous sont données pour les dévorer.

13 Et vous vous êtes, de votre bouche, élevés contre moi, et vous avez multiplié contre moi vos paroles ; moi, je l’ai entendu.

14 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Quand toute la terre se réjouira, je te réduirai en désolation.

15 Comme tu t’es réjouie sur l’héritage de la maison d’Israël, parce qu’il a été désolé, j’en ferai de même envers toi ; tu seras une désolation, montagne de Séhir, et Édom tout entier ; et ils sauront que je suis l’Éternel.

Chapitre 36

1 Et toi, fils d’homme, prophétise touchant les montagnes d’Israël et dis : Montagnes d’Israël, écoutez la parole de l’Éternel :

2 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Parce que l’ennemi a dit contre vous : Ha ha ! les hauteurs éternelles sont devenues notre possession ; …

3 c’est pourquoi, prophétise et dis : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Parce que, oui, parce qu’on vous a désolées, et qu’on vous a englouties de toutes parts, afin que vous fussiez la possession du reste des nations, et que vous avez été en butte au bavardage de la langue et aux mauvais propos des hommes*:

4 à cause de cela, montagnes d’Israël, écoutez la parole du Seigneur, l’Éternel : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel, aux montagnes et aux collines, aux ravins et aux vallées, et aux lieux déserts [et] désolés, et aux villes abandonnées, qui ont été la proie et la raillerie du reste des nations qui sont tout alentour ;

5 à cause de cela, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Si je ne parle dans le feu de ma jalousie contre le reste des nations, et contre Édom tout entier, qui se sont attribué mon pays comme une possession, dans toute la joie de leur cœur, dans le mépris de leurs âmes, afin de la dépouiller par le pillage !

— v. 3 : litt.: du peuple.

6 C’est pourquoi, prophétise touchant la terre d’Israël, et dis aux montagnes et aux collines, aux ravins et aux vallées : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’ai parlé dans ma jalousie et dans ma fureur, parce que vous avez porté l’ignominie des nations ;

7 c’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : J’ai levé ma main, si les nations qui sont autour de vous ne portent elles-mêmes leur ignominie !

8 Mais vous, montagnes d’Israël, vous pousserez vos branches, et vous porterez votre fruit pour mon peuple Israël, car ils* sont près de venir.

9 Car voici, [je pense] à vous, et je me tourne vers vous : vous serez labourées et vous serez semées.

10 Et je multiplierai sur vous les hommes, la maison d’Israël tout entière ; et les villes seront habitées, et les lieux désolés seront rebâtis ;

11 et je multiplierai sur vous les hommes et les bêtes, et ils multiplieront et fructifieront ; et je ferai que vous serez habitées comme en vos temps d’autrefois, et je [vous] ferai plus de bien que lors de votre commencement ; et vous saurez que je suis l’Éternel.

12 Et je ferai marcher sur vous des hommes, mon peuple Israël ; et ils te posséderont, et tu seras leur héritage, et tu ne les priveras plus d’enfants.

— v. 8 : branches et fruit.

13 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Parce qu’on dit de vous : Tu dévores les hommes, et tu prives d’enfants ta nation* ; …

14 c’est pourquoi tu ne dévoreras plus les hommes, et tu ne priveras plus d’enfants* ta nation, dit le Seigneur, l’Éternel.

15 Et je ne te ferai plus entendre les insultes des nations ; et tu ne porteras plus l’opprobre des peuples, et tu ne feras plus choir ta nation, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 13 : quelques-uns lisent : tes nations ; ici, et versets 14 et 15. — v. 14 : quelques-uns lisent : tu ne les feras plus choir.

16 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

17 Fils d’homme, la maison d’Israël habitait sa terre, et ils l’ont rendue impure par leur voie et par leurs actions ; leur voie a été devant moi comme l’impureté d’une femme séparée à cause de ses mois ;

18 et je versai ma fureur sur eux, à cause du sang qu’ils avaient versé sur le pays, et parce qu’ils l’avaient rendu impur par leurs idoles ;

19 et je les dispersai parmi les nations, et ils furent disséminés dans les pays : je les jugeai selon leur voie et selon leurs actions.

20 Et ils vinrent chez les nations où ils sont venus, et ils profanèrent mon saint nom, en ce qu’on disait d’eux : C’est ici le peuple de l’Éternel, et ils sont sortis de son pays.

21 Mais j’ai épargné mon saint nom, que la maison d’Israël profana parmi les nations où ils sont venus.

22 C’est pourquoi, dis à la maison d’Israël : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Ce n’est point à cause de vous, maison d’Israël, que je le fais, mais c’est à cause de mon saint nom, que vous avez profané parmi les nations où vous êtes venus.

23 Et je sanctifierai mon grand nom, qui a été profané parmi les nations, [et] que vous avez profané au milieu d’elles ; et les nations sauront que je suis l’Éternel, dit le Seigneur, l’Éternel, quand je serai sanctifié en vous, à leurs yeux*.

— v. 23 : quelques-uns lisent : à vos yeux.

24 Et je vous prendrai d’entre les nations, et je vous rassemblerai de tous les pays, et je vous amènerai sur votre terre ;

25 et je répandrai* sur vous des eaux pures, et vous serez purs : je vous purifierai de toutes vos impuretés et de toutes vos idoles.

26 Et je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai au dedans de vous un esprit nouveau ; et j’ôterai de votre chair le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair ;

27 et je mettrai mon Esprit au dedans de vous, et je ferai que vous marchiez dans mes statuts, et que vous gardiez mes ordonnances et les pratiquiez.

28 Et vous habiterez dans le pays que j’ai donné à vos pères, et vous serez mon peuple, et moi je serai votre Dieu*.

29 Et je vous délivrerai* de toutes vos impuretés. Et j’appellerai le blé, et je le multiplierai, et je ne vous enverrai pas la famine ;

30 et je multiplierai le fruit des arbres et le produit des champs, afin que vous ne portiez plus l’opprobre de la famine parmi les nations.

31 Et vous vous souviendrez de vos mauvaises voies et de vos actions qui ne sont pas bonnes, et vous aurez horreur de vous-mêmes à cause de vos iniquités et à cause de vos abominations.

32 Ce n’est point à cause de vous que je le fais, dit le Seigneur, l’Éternel : sachez-le. Soyez honteux et soyez confus à cause de vos voies, maison d’Israël !

— v. 25 : répandre, ailleurs : faire aspersion. — v. 28 : voir la note à 11:20. — v. 29 : ailleurs : sauver.

33 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Au jour où je vous purifierai de toutes vos iniquités, je ferai que les villes seront habitées, et les lieux désolés seront rebâtis ;

34 et le pays désert sera labouré, au lieu d’être une désolation aux yeux de tous les passants.

35 Et ils diront : Ce pays qui était désolé, est devenu comme le jardin d’Éden* ; et les villes ruinées et désertes et renversées sont fortifiées et habitées.

36 Et les nations qui demeureront de reste autour de vous, sauront que moi, l’Éternel, j’ai rebâti les [villes] renversées, j’ai planté ce qui était désolé. Moi, l’Éternel, j’ai parlé, et je le ferai.

37 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Encore en ceci je serai recherché par la maison d’Israël, pour le leur faire : je les multiplierai comme un troupeau d’hommes.

38 Comme un troupeau saint, comme un troupeau de Jérusalem dans ses fêtes solennelles, ainsi les villes ruinées seront remplies de troupeaux d’hommes ; et ils sauront que je suis l’Éternel.

— v. 35 : ou : de plaisir, plein de charmes.

*

Chapitre 37

1 La main de l’Éternel fut sur moi, et l’Éternel me fit sortir en esprit, et me posa au milieu de la plaine* ; et elle était remplie d’ossements ;

2 et il me fit passer auprès d’eux, tout autour ; et voici, ils étaient fort nombreux sur la face de la plaine* ; et voici, ils étaient très-secs.

— v. 1, 2 : ou : vallée, comme 3:22, 23.

3 Et il me dit : Fils d’homme, ces os revivront-ils ? Et je dis : Seigneur Éternel ! tu le sais.

4 Et il me dit : Prophétise sur ces os, et dis-leur : Os secs, écoutez la parole de l’Éternel.

5 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel, à ces os : Voici, je fais venir en vous le souffle*, et vous vivrez.

6 Et je mettrai sur vous des nerfs, et je ferai venir sur vous de la chair, et je vous recouvrirai de peau ; et je mettrai en vous le souffle, et vous vivrez ; et vous saurez que je suis l’Éternel.

— v. 5 : même mot que vent, esprit, ici, et versets 6, 8, 9, 10.

7 Et je prophétisai selon qu’il m’avait été commandé ; et comme je prophétisais, il y eut un bruit, et voici, il se fit un mouvement, et les os se rapprochèrent, un os de son os.

8 Et je vis, et voici, il vint sur eux des nerfs et de la chair, et de la peau les recouvrit par-dessus ; mais il n’y avait pas de souffle en eux.

9 Et il me dit : Prophétise au souffle, prophétise, fils d’homme, et dis au souffle : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Esprit, viens des quatre vents, et souffle sur ces tués, et qu’ils vivent.

10 Et je prophétisai selon qu’il m’avait commandé ; et le souffle entra en eux, et ils vécurent, et se tinrent sur leurs pieds, — une immense armée.

 

11 Et il me dit : Fils d’homme, ces os sont toute la maison d’Israël. Voici, ils disent : Nos os sont desséchés, et notre attente a péri ; nous sommes retranchés !

12 C’est pourquoi prophétise, et dis-leur : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’ouvrirai vos sépulcres, et je vous ferai monter hors de vos sépulcres, mon peuple, et je vous amènerai dans la terre d’Israël.

13 Et vous saurez que je suis l’Éternel, quand j’aurai ouvert vos sépulcres, et que je vous aurai fait monter hors de vos sépulcres, mon peuple.

14 Et je mettrai mon Esprit en vous, et vous vivrez, et je vous placerai sur votre terre ; et vous saurez que c’est moi, l’Éternel, qui ai parlé et qui l’ai fait, dit l’Éternel.

 

15 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

16 Et toi, fils d’homme, prends un bois, et écris dessus : Pour Juda, et pour les fils d’Israël, ses compagnons. Et prends un autre bois, et écris dessus : Pour Joseph, le bois d’Éphraïm et de toute la maison d’Israël, ses compagnons.

17 Et rapproche-les l’un de l’autre, pour qu’ils soient un seul bois, et ils ne seront qu’un* dans ta main.

18 Et quand les fils de ton peuple te parleront, disant : Ne nous déclareras-tu pas ce que signifient pour toi ces choses ? dis-leur :

19 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, je prendrai le bois de Joseph, qui est dans la main d’Éphraïm, et les tribus d’Israël, ses compagnons ; et je les mettrai sur celui-ci, [savoir] sur le bois de Juda, et je les ferai être un seul bois, et ils seront un dans ma main.

20 Et les bois sur lesquels tu auras écrit seront dans ta main, sous leurs yeux.

21 Et dis-leur : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, je prendrai les fils d’Israël d’entre les nations où ils sont allés, et je les rassemblerai de toutes parts, et je les ferai entrer dans leur terre ;

22 et je les ferai être une seule nation dans le pays, sur les montagnes d’Israël : un seul roi sera leur roi à tous ; et ils ne seront plus deux nations, et ils ne seront plus divisés en deux royaumes.

23 Et ils ne se rendront plus impurs par leurs idoles, et par leurs choses exécrables, et par toutes leurs transgressions ; et je les délivrerai* de toutes leurs habitations où ils ont péché, et je les purifierai ; et ils seront mon peuple, et moi je serai leur Dieu**.

24 Et mon serviteur David sera roi sur eux, et il y aura un seul pasteur pour eux tous ; et ils marcheront dans mes ordonnances, et ils garderont mes statuts et les pratiqueront.

25 Et ils habiteront dans le pays que j’ai donné à mon serviteur Jacob, où vos pères ont habité ; et ils y habiteront, eux et leurs fils, et les fils de leurs fils, à toujours ; et David mon serviteur sera leur prince à toujours.

26 Et je ferai avec eux une alliance de paix, ce sera, avec eux, une alliance éternelle ; et je les établirai, et je les multiplierai, et je mettrai mon sanctuaire au milieu d’eux pour toujours ;

27 et ma demeure* sera sur** eux ; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.

28 Et les nations sauront que moi je suis l’Éternel qui sanctifie Israël, quand mon sanctuaire sera au milieu d’eux à toujours.

— v. 17 : ou : qu’ils ne soient qu’un. — v. 23* : comme 36:29. — v. 23** : voir la note à 11:20. — v. 27* : ailleurs : tabernacle. — v. 27** : ou : avec.

*

Chapitre 38

1 Et la parole de l’Éternel vint à moi, disant :

2 Fils d’homme, tourne ta face vers Gog, le pays de Magog, [le] prince de Rosh, de Méshec et de Tubal, et prophétise contre lui,

3 et dis : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’en veux à toi, Gog, prince de Rosh, de Méshec et de Tubal !

4 et je te ferai retourner, et je mettrai un anneau dans tes mâchoires, et je te ferai sortir, toi et toute ton armée, chevaux et cavaliers, tous parfaitement équipés, un grand rassemblement, avec le bouclier et l’écu, tous portant l’épée ;

5 avec eux la Perse, Cush, et Puth*, ayant tous des boucliers et des casques ;

6 Gomer et toutes ses bandes ; la maison de Togarma, du fond du nord, et toutes ses bandes, — beaucoup de peuples avec toi.

7 Prépare-toi, et tiens-toi prêt, toi et tout ton rassemblement qui est assemblé auprès de toi, et sois leur chef.

8 Après beaucoup de jours tu seras visité : à la fin des années tu viendras dans le pays délivré* de l’épée [et] rassemblé d’entre beaucoup de peuples, sur les montagnes d’Israël qui ont été une désolation perpétuelle, vers ceux qui sont sortis d’entre les peuples et qui habitent tous en sécurité.

9 Et tu monteras, tu viendras comme une tempête, tu seras comme une nuée pour couvrir le pays, toi et toutes tes bandes, et beaucoup de peuples avec toi.

— v. 5 : voir 27:10 ; 30:5. — v. 8 : plutôt : rétabli.

10 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Il arrivera en ce jour-là, que des choses monteront dans ton cœur et que tu concevras une mauvaise pensée ;

11 et tu diras : Je monterai dans un pays de villes ouvertes, je viendrai vers ceux qui sont tranquilles, qui habitent en sécurité, qui tous habitent là où il n’y a pas de murailles et chez qui il n’y a ni barres ni portes,

12 pour emporter un butin et faire un pillage, pour tourner ta main sur des lieux désolés [de nouveau] habités, et sur un peuple rassemblé d’entre les nations, qui a acquis du bétail et des biens, et habite le centre* du pays.

13 Sheba, et Dedan, et les marchands de Tarsis, et tous ses lionceaux, te diront : Est-ce pour emporter un butin que tu es venu ? est-ce pour faire le pillage que tu as assemblé ton rassemblement [de peuples], pour enlever de l’argent et de l’or, pour prendre le bétail et les biens, pour emporter un grand butin ?

— v. 12 : ou : la partie élevée ; litt.: le nombril.

14 C’est pourquoi, fils d’homme, prophétise, et dis à Gog : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : En ce jour-là, quand mon peuple Israël habitera en sécurité, ne le sauras-tu pas ?

15 Et tu viendras de ton lieu, du fond du nord, toi et beaucoup de peuples avec toi, tous montés sur des chevaux, un grand rassemblement et une nombreuse armée ;

16 et tu monteras contre mon peuple Israël comme une nuée, pour couvrir le pays. Ce sera à la fin des jours ; et je te ferai venir sur mon pays, afin que les nations me connaissent, quand je serai sanctifié en toi, ô Gog ! devant leurs yeux.

 

17 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : N’es-tu pas celui dont j’ai parlé dans les jours d’autrefois, par mes serviteurs les prophètes d’Israël, qui, en ces jours-là, pendant des années, ont prophétisé que je te ferais venir contre eux ?

18 Et il arrivera en ce jour-là, au jour où Gog viendra contre la terre d’Israël, dit le Seigneur, l’Éternel, que ma fureur me montera au visage ; —

19 et je parle dans ma jalousie, dans le feu de mon courroux : Oui, en ce jour-là, il y aura une grande commotion sur la terre d’Israël ;

20 et les poissons de la mer, et les oiseaux des cieux, et les bêtes des champs, trembleront devant moi, et tout ce qui rampe sur la terre, et tout homme qui est sur la face de la terre ; et les montagnes seront renversées, et les hauts rochers s’écrouleront, et toutes les murailles tomberont par terre.

21 Et j’appellerai contre lui l’épée sur toutes mes montagnes, dit le Seigneur, l’Éternel ; l’épée de chacun sera contre son frère.

22 Et j’entrerai en jugement avec lui par la peste et par le sang ; et je ferai pleuvoir une pluie torrentielle, et des pierres de grêle, du feu et du soufre, sur lui et sur ses bandes, et sur les peuples nombreux qui seront avec lui.

23 Et je me glorifierai et je me sanctifierai, et je serai connu aux yeux de beaucoup de nations ; et elles sauront que je suis l’Éternel.

Chapitre 39

1 Et toi, fils d’homme, prophétise contre Gog, et dis : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’en veux à toi, Gog, prince de Rosh, de Méshec et de Tubal ;

2 et je te ferai retourner, et je te mènerai, et je te ferai monter du fond du nord, et je te ferai venir sur les montagnes d’Israël.

3 Et j’abattrai ton arc de ta main gauche, et je ferai tomber tes flèches de ta main droite ;

4 tu tomberas sur les montagnes d’Israël, toi et toutes tes bandes, et les peuples qui seront avec toi ; je te donnerai en pâture aux oiseaux de proie de toute aile, et aux bêtes des champs ;

5 tu tomberas sur la face des champs ; car moi, j’ai parlé, dit le Seigneur, l’Éternel.

6 Et j’enverrai un feu en Magog et parmi ceux qui habitent les îles en sécurité ; et ils sauront que je suis l’Éternel.

7 Et je ferai connaître mon saint nom au milieu de mon peuple Israël, et je ne profanerai plus mon saint nom ; et les nations sauront que je suis l’Éternel, le Saint en Israël.

 

8 Voici, cela vient et s’accomplit, dit le Seigneur, l’Éternel : c’est ici le jour dont j’ai parlé.

9 Et les habitants des villes d’Israël sortiront et allumeront du feu, et brûleront les armes, et les écus, et les boucliers avec les arcs, et les flèches, et les épieux*, et les piques ; et ils en feront du feu pendant sept ans.

10 Et ils n’apporteront point de bois des champs et ils n’en couperont point des forêts, car ils feront du feu avec des armes ; et ils butineront ceux qui les ont butinés, et ils pilleront ceux qui les ont pillés, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 9 : hébreu : bâtons de main.

11 Et il arrivera, en ce jour-là, que je donnerai là à Gog un lieu pour sépulcre en Israël, la vallée des passants, à l’orient de la mer ; et le chemin sera [ainsi] fermé aux passants, et on enterrera là Gog et toute la multitude ; et on l’appellera la vallée de Hamon-Gog*.

12 Et la maison d’Israël les enterrera pendant sept mois, pour purifier le pays ;

13 et tout le peuple du pays les enterrera ; et ce sera un renom pour eux, le jour où je me glorifierai, dit le Seigneur, l’Éternel.

14 Et ils mettront à part, pour un [service] continuel, des hommes qui parcourront le pays [et] qui, avec les passants, enterreront ceux qui seront demeurés sur la face du pays, pour le purifier : au bout de sept mois ils en chercheront.

15 Et les passants passeront par le pays, et s’ils voient un ossement d’homme, ils élèveront à côté de lui un signal, jusqu’à ce que les enterreurs l’aient enterré dans la vallée de Hamon-Gog* ;

16 et le nom de la ville aussi sera Hamona*. Ainsi on purifiera le pays.

— v. 11, 15 : multitude de Gog. — v. 16 : multitude.

17 Et toi, fils d’homme, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Dis aux oiseaux de toute aile, et à toutes les bêtes des champs : Assemblez-vous et venez, réunissez-vous de toutes parts vers mon sacrifice que je sacrifie pour vous, un grand sacrifice sur les montagnes d’Israël, et mangez de la chair et buvez du sang.

18 Vous mangerez la chair des forts, et vous boirez le sang des princes de la terre, — des béliers, des agneaux, des boucs, des bœufs, tous, bêtes grasses de Basan.

19 Vous mangerez de la graisse à satiété, et vous boirez du sang à en être enivrés, du sacrifice que j’ai sacrifié pour vous.

20 Et à ma table vous serez rassasiés de chevaux et d’attelages, d’hommes forts et de toute sorte d’hommes de guerre, dit le Seigneur, l’Éternel.

21 Et je mettrai ma gloire parmi les nations ; et toutes les nations verront mon jugement, que j’aurai exécuté, et ma main, que j’aurai mise sur eux.

22 Et la maison d’Israël saura que je suis l’Éternel, leur Dieu, dès ce jour-là et dans la suite.

23 Et les nations sauront que la maison d’Israël est allée en captivité à cause de son iniquité, parce qu’ils ont été infidèles envers moi, et que je leur avais caché ma face, et que je les avais livrés en la main de leurs ennemis, et ils sont tous tombés par l’épée.

24 Je leur ai fait selon leur impureté et selon leurs transgressions, et je leur ai caché ma face.

 

25 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Maintenant je rétablirai les captifs de Jacob et j’aurai compassion de toute la maison d’Israël, et je serai jaloux de mon saint nom,

26 et ils porteront [en eux] * leur confusion, et toutes leurs infidélités par lesquelles ils ont été infidèles envers moi, alors qu’ils habiteront en sécurité dans leur terre et qu’il n’y aura personne qui les effraye,

27 quand je les aurai ramenés d’entre les peuples et que je les aurai rassemblés des pays de leurs ennemis, et que je serai sanctifié en eux aux yeux de beaucoup de nations.

28 Et ils sauront que je suis l’Éternel, leur Dieu, parce que je les ai emmenés captifs parmi les nations, et que je les aurai rassemblés dans leur terre, et que je n’en aurai laissé là aucun de reste.

29 Et je ne leur cacherai plus ma face, parce que j’aurai répandu mon Esprit sur la maison d’Israël, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 26 : d’autres : quand ils auront porté.

* *

Chapitre 40

1 En la vingt-cinquième année de notre transportation, au commencement de l’année, le dixième [jour] du mois, en la quatorzième année après que la ville eut été frappée,* en ce même jour, la main de l’Éternel fut sur moi, et il m’amena là.

2 Dans les visions de Dieu, il m’amena au pays d’Israël, et me posa sur une très-haute montagne ; et sur elle* il y avait comme une ville bâtie**, du côté du midi.

3 Et il m’amena là, et voici un homme dont l’aspect était comme l’aspect de l’airain ; et [il avait] dans sa main un cordeau de lin et une canne à mesurer, et il se tenait dans la porte.

— v. 1 : date : A.C. 575. — v. 2* : ou : près d’elle. — v. 2** : hébreu : la construction d’une ville.

4 Et l’homme me dit : Fils d’homme, regarde de tes yeux, et écoute de tes oreilles, et applique ton cœur à tout ce que je te fais voir ; car c’est afin de te le faire voir que tu as été amené ici. Déclare à la maison d’Israël tout ce que tu vois.

 

5 Et voici, en dehors de la maison, un mur tout à l’entour, et, dans la main de l’homme, une canne à mesurer de six coudées, ayant [chacune] une coudée et une paume. Et il mesura la largeur de la construction, une canne, et la hauteur, une canne.

 

6 Et il vint à la porte qui regardait vers* l’orient, et il monta par ses degrés ; et il mesura le seuil de la porte, une canne en largeur, et l’autre seuil, une canne en largeur ;

7 et [chaque] chambre, une canne en longueur et une canne en largeur ; et entre les chambres, cinq coudées ; et le seuil de la porte, du côté du portique de la porte, en dedans, une canne.

8 Et il mesura le portique de la porte, en dedans, une canne.

9 Et il mesura le portique de la porte, huit coudées, et ses piliers, deux coudées ; et le portique de la porte était vers l’intérieur.

10 Et les chambres de la porte qui [regardait] vers l’orient étaient trois deçà et trois delà : elles avaient, les trois, une seule mesure, et les piliers deçà et delà, une seule mesure.

11 Et il mesura la largeur de l’entrée de la porte, dix coudées, [et] la longueur de la porte, treize coudées.

12 Et il y avait devant les chambres une banquette d’une coudée, et une banquette d’une coudée de [l’autre] côté ; et [chaque] chambre avait six coudées deçà et six coudées delà.

13 Et il mesura la porte depuis le toit d’une chambre jusqu’au toit [de l’autre chambre], une largeur de vingt-cinq coudées, entrée vis-à-vis d’entrée.

14 Et il fit des piliers, soixante coudées ; et à côté du pilier était le parvis, tout autour de la porte.

15 Et depuis le devant de la porte d’entrée jusqu’au devant du portique de la porte intérieure, cinquante coudées.

16 Et il y avait aux chambres des fenêtres fermées*, ainsi qu’à leurs piliers, en dedans de la porte, tout autour, et de même aux avances** ; et les fenêtres tout autour [donnaient] vers l’intérieur ; et sur les piliers il y avait des palmiers***.

— v. 6 : ici, et ailleurs, litt.: dont la face était vers le chemin de. — v. 16* : ou : grillées, ou : à châssis dormant. — v. 16** : ou : contreforts. — v. 16*** : quelques-uns : palmes.

17 Et il m’amena dans le parvis extérieur ; et voici, des cellules*, et un pavement garnissant le parvis, tout autour ; il y avait trente cellules sur le pavement.

18 Et le pavement était à côté des portes, répondant à la longueur des portes, [savoir] le pavement inférieur.

19 Et il mesura la largeur depuis le devant de la porte inférieure jusqu’au devant du parvis intérieur, en dehors, cent coudées à l’orient et au nord.

— v. 17 : petites loges adossées à un mur, à une maison.

20 Et il mesura la longueur et la largeur de la porte du parvis extérieur, qui regardait vers le nord ;

21 et ses chambres, trois deçà et trois delà, et ses piliers, et ses avances : elle était selon la mesure de la première porte, sa longueur, cinquante coudées, et sa largeur, vingt-cinq coudées.

22 Et ses fenêtres, et ses avances, et ses palmiers, étaient selon la mesure de la porte qui regardait vers l’orient ; et on y montait par sept degrés, et ses avances étaient devant eux.

23 Et la porte du parvis intérieur était vis-à-vis de la porte du nord et de l’orient ; et il mesura, de porte à porte, cent coudées.

 

24 Et il me conduisit vers le midi ; et voici, une porte vers le midi ; et il mesura ses piliers et ses avances selon ces [mêmes] mesures ;

25 et il y avait des fenêtres à la [porte] et à ses avances, tout autour, comme ces fenêtres-là : la longueur, cinquante coudées, et la largeur, vingt-cinq coudées.

26 Et il y avait sept degrés pour y monter, et ses avances devant eux ; et la porte* avait des palmiers, un deçà et un delà, sur ses piliers.

27 Et il y avait une porte au parvis intérieur vers le midi ; et il mesura de porte à porte, vers le midi, cent coudées.

— v. 26 : litt.: elle.

28 Et il m’amena dans le parvis intérieur, par la porte du midi ; et il mesura la porte du midi selon ces [mêmes] mesures ;

29 et ses chambres, et ses piliers, et ses avances, selon ces mesures-là ; et il y avait des fenêtres à la [porte] et à ses avances, tout autour : la longueur, cinquante coudées, et la largeur, vingt-cinq coudées.

30 Et il y avait des avances tout autour ; la longueur, vingt-cinq coudées, et la largeur, cinq coudées.

31 Et ses avances étaient vers le parvis extérieur ; et il y avait des palmiers sur ses piliers ; et son escalier avait huit degrés.

 

32 Et il m’amena dans le parvis intérieur, vers l’orient ; et il mesura la porte selon ces [mêmes] mesures ;

33 et ses chambres, et ses piliers, et ses avances, selon ces mesures-là ; et il y avait des fenêtres à la [porte] et à ses avances, tout autour : la longueur, cinquante coudées, et la largeur, vingt-cinq coudées.

34 Et ses avances étaient vers le parvis extérieur ; et il y avait des palmiers sur ses piliers, deçà et delà ; et son escalier avait huit degrés.

 

35 Et il m’amena à la porte du nord, et il mesura selon ces mesures-là ses chambres, ses piliers, et ses avances ;

36 et elle avait des fenêtres tout autour : la longueur, cinquante coudées, et la largeur, vingt-cinq coudées.

37 Et ses piliers étaient vers le parvis extérieur ; et il y avait des palmiers sur ses piliers, deçà et delà ; et son escalier avait huit degrés.

 

38 Et il y avait une cellule* et son entrée auprès des piliers des portes : là on lavait l’holocauste.

39 Et, dans le portique de la porte, il y avait deux tables deçà et deux tables delà, pour égorger sur elles l’holocauste et le sacrifice pour le péché et le sacrifice pour le délit.

40 Et sur le côté*, en dehors, à la montée, à l’entrée de la porte du nord, il y avait deux tables ; et de l’autre côté, près du portique de la porte, deux tables :

41 quatre tables deçà et quatre tables delà, à côté de la porte, — huit tables, sur lesquelles on égorgeait ;

42 et, auprès de l’escalier, quatre tables en pierre de taille, longues d’une coudée et demie, et larges d’une coudée et demie, et hautes d’une coudée ; on y posait les instruments avec lesquels on égorgeait l’holocauste et les [autres] sacrifices.

43 Et les doubles crochets*, d’une paume, étaient fixés à la maison, tout autour ; et, sur les tables, [on mettait] la chair des offrandes.

— v. 38 : voir la note au verset 17. — v. 40 : litt: sur l’épaule. — v. 43 : ou : pieux.

44 Et en dehors de la porte intérieure il y avait dans le parvis intérieur deux cellules, l’une sur le côté* de la porte du nord et qui regardait vers le midi, l’autre sur le côté de la porte du midi**, qui regardait vers le nord.

45 Et il me dit : Cette cellule qui regarde vers le midi est pour les sacrificateurs qui font l’acquit de la charge de la maison ;

46 et la cellule qui regarde vers le nord est pour les sacrificateurs qui font l’acquit de la charge concernant l’autel. Ce sont les fils de Tsadok, qui, d’entre les fils de Lévi, s’approchent de l’Éternel pour faire son service.

— v. 44* : litt: sur l’épaule. — v. 44** : selon les Septante et les critiques modernes. L’hébreu dit : il y avait dans le parvis intérieur les cellules des chantres, qui étaient sur le côté de la porte du nord et qui regardaient … l’une sur le côté de la porte de l’orient.

47 Et il mesura le parvis : la longueur, cent coudées, et la largeur, cent coudées, un carré ; et l’autel était devant la maison.

 

48 Et il m’amena au portique de la maison ; et il mesura le pilier du portique, cinq coudées deçà, et cinq coudées delà ; et la largeur de la porte était de trois coudées deçà, et de trois coudées delà.

49 La longueur du portique était de vingt coudées, et la largeur, de onze coudées, et [cela] aux degrés par lesquels on y montait* ; et il y avait des colonnes près des piliers, une deçà et une delà.

— v. 49 : ou : et on y montait par des degrés, ou peut-être mieux, d’après les Septante : et on y montait par dix degrés.

Chapitre 41

1 Et il m’amena dans le temple ; et il mesura les piliers, six coudées en largeur deçà et six coudées en largeur delà, la largeur de la tente ;

2 et la largeur de l’entrée, dix coudées, et les côtés* de l’entrée, cinq coudées deçà et cinq coudées delà ; et il mesura sa longueur, quarante coudées, et la largeur, vingt coudées.

— v. 2 : litt.: épaules.

3 Et il entra dans l’intérieur ; et il mesura le pilier de l’entrée, deux coudées, et l’entrée, six coudées, et la largeur de l’entrée, sept coudées.

4 Et il mesura sa longueur, vingt coudées, et la largeur, vingt coudées, en face du temple. Et il me dit : C’est ici le lieu très-saint*.

— v. 4 : litt.: le saint des saints.

5 Et il mesura le mur de la maison, six coudées ; et la largeur de [chaque] chambre latérale, quatre coudées, à l’entour de la maison, tout autour.

6 Et les chambres latérales étaient, chambre sur chambre, [au nombre de] trois, et cela trente fois ; et elles rentraient dans le mur qu’avait la maison vers les chambres latérales, tout autour, afin qu’elles y fussent appuyées ; mais elles n’étaient pas appuyées dans le mur de la maison.

7 Et il y avait aux chambres latérales un élargissement, et il allait tournant toujours vers le haut, car le pourtour de la maison allait toujours vers le haut tout autour de la maison ; c’est pourquoi la largeur de la maison était [plus grande] vers le haut ; et ainsi la partie du bas montait à la partie du haut par la partie du milieu.

 

8 Je vis aussi à la maison une élévation tout autour, — les fondations des chambres latérales, une pleine canne, six coudées jusqu’à la jonction*.

9 La largeur du mur qu’avaient les chambres latérales, en dehors, était de cinq coudées, comme aussi ce qui était laissé libre le long du bâtiment des chambres latérales qui étaient [attenantes] à la maison*.

10 Et entre les cellules [et la maison] il y avait une largeur de vingt coudées, autour de la maison, tout autour.

11 Et l’entrée des chambres latérales était dans [l’espace] laissé libre, une entrée vers le nord, et une entrée vers le midi ; et la largeur de l’espace libre était de cinq coudées, tout autour.

— v. 8 : c’est-à-dire  où ces chambres commençaient ; quelques-uns traduisent : longues coudées ; — litt.: six coudées [allant] jusqu’à l’aisselle. — v. 9 : ou : [attenantes] en dedans.

12 Et le bâtiment qui était devant la place séparée, du côté de l’occident, avait une largeur de soixante-dix coudées, et le mur du bâtiment avait cinq coudées d’épaisseur tout autour, et sa longueur était de quatre-vingt-dix coudées.

 

13 Et il mesura la maison : la longueur, cent coudées ; et la place séparée, et le bâtiment, et ses murs, la longueur, cent coudées ;

14 et la largeur du devant de la maison et de la place séparée, vers l’orient, cent coudées.

 

15 Et il mesura la longueur du bâtiment devant la place séparée, sur le derrière, et ses galeries*, deçà et delà, cent coudées ; et le temple intérieur**, et les portiques du parvis.

16 Les seuils, et les fenêtres fermées, et les galeries*, à l’entour, — aux trois** — (vis-à-vis des seuils il y avait une boiserie mince, tout autour, et depuis le sol jusqu’aux fenêtres, et les fenêtres étaient couvertes)

17 [et] le dessus de l’entrée, et jusqu’à la maison intérieure, et au dehors, et tout le long du mur, tout autour, intérieurement et extérieurement, [tout avait ses] mesures.

18 Et on [y] avait fait des chérubins et des palmiers, un palmier entre deux chérubins ; et le chérubin avait deux faces :

19 une face d’homme vers le palmier, d’un côté, et une face de jeune lion vers le palmier, de l’autre côté ; on avait fait [ainsi] sur toute la maison, tout autour.

20 Depuis le sol jusqu’au-dessus de l’entrée, on avait fait des chérubins et des palmiers, et [sur] le mur du temple.

21 Les poteaux [de la porte] du temple étaient carrés, ainsi que [ceux du] devant du lieu saint : ils avaient le même aspect.

— v. 15*, 16* : le sens du mot hébreu est controversé. — v. 15** : ou : et le temple [du parvis] intérieur. — v. 16** : c’est-à-dire  : aux trois bâtiments, ou aux trois portiques du parvis.

22 L’autel de bois était haut de trois coudées, et sa longueur était de deux coudées ; et il avait ses angles ; et sa longueur* et ses côtés étaient de bois. Et il me dit : C’est ici la table qui est devant l’Éternel.

— v. 22 : probablement sa base.

23 Et le temple et le lieu saint avaient deux portes.

24 Et aux portes il y avait deux battants, deux battants tournants : deux à une porte, et deux battants à l’autre [porte].

25 Et sur elles, sur les portes du temple, on avait fait des chérubins et des palmiers, comme on les avait faits sur les murs. Et il y avait un entablement* en bois sur la façade du portique, en dehors,

26 et des fenêtres fermées, et des palmiers, deçà et delà, sur les côtés* du portique et des chambres latérales de la maison et des entablements**.

— v. 25, 26** : voir la note à 1 Rois 7:6. — v. 26* : litt.: les épaules.

Chapitre 42

1 Et il me fit sortir dans le parvis extérieur par le chemin qui va vers le nord ; et il m’amena aux cellules qui étaient vis-à-vis de la place séparée, et qui étaient vis-à-vis du bâtiment, vers le nord,

2 en face de la longueur, qui était de cent coudées : l’entrée était au nord ; et la largeur était de cinquante coudées,

3 vis-à-vis des vingt [coudées] qu’avait le parvis intérieur, et vis-à-vis du pavement qui était au parvis extérieur ; il y avait galerie* contre galerie, au troisième [étage] ;

4 et devant les cellules, un passage de dix coudées de largeur ; vers l’intérieur, un chemin de cent coudées* ; et leurs entrées étaient au nord.

5 Et les cellules supérieures étaient raccourcies (parce que les galeries en ôtaient [une portion]) en comparaison des inférieures et de celles du milieu du bâtiment.

6 Car elles étaient à trois étages, et n’avaient pas de colonnes comme les colonnes des parvis ; c’est pourquoi [le troisième étage] était en retraite, en comparaison des [cellules] inférieures et de celles du milieu, depuis le sol.

7 Et le mur* qui était en dehors, le long des cellules, du côté du parvis extérieur, en face des cellules, avait une longueur de cinquante coudées.

8 Car la longueur des cellules qui [aboutissaient] au parvis extérieur était de cinquante coudées ; mais voici, en face du temple, elle était de cent coudées ;

9 et, au-dessous de ces cellules*, l’entrée était du côté de l’orient, lorsqu’on y arrivait du parvis extérieur.

— v. 3 : le sens du mot hébreu est controversé. — v. 4 : selon les Septante et les critiques modernes. — v. 7 : ou : clôture, ici, et versets 10, 12. — v. 9 : d’autres lisent : au-dessous d’elle (savoir de la clôture) étaient ces cellules.

10 Dans la largeur du mur du parvis, du côté du midi*, vis-à-vis de la place séparée et vis-à-vis du bâtiment,

11 il y avait des cellules, et un passage devant elles, selon la forme des cellules qui étaient du côté du nord, selon leur longueur, selon leur largeur, et [selon] toutes leurs issues, et selon leurs ordonnances, et selon leurs portes d’entrée.

12 Et selon les entrées des cellules qui étaient du côté du midi, il y avait une entrée à la tête du chemin, [du] chemin [qui était] en face du mur correspondant, chemin venant de l’orient, quand on venait vers les [cellules].

— v. 10 : selon les Septante, et d’autres ; voir verset 12. Le texte hébreu a : «orient», mais l’orient n’avait rien à faire avec la place séparée, puisque le temple se trouvait entre deux.

13 Et il me dit : Les cellules du nord [et] les cellules du midi, qui sont en face de la place séparée, ce sont des cellules saintes où les sacrificateurs qui s’approchent de l’Éternel mangeront les choses très-saintes ; ils déposeront là les choses très-saintes : l’offrande de gâteau, et le sacrifice pour le péché, et le sacrifice pour le délit, car le lieu est saint.

14 Quand les sacrificateurs seront entrés, ils ne sortiront pas du lieu saint dans le parvis extérieur ; mais ils déposeront là leurs vêtements dans lesquels ils font le service, car ils sont saints ; et ils revêtiront d’autres vêtements, et s’approcheront de ce qui est pour le peuple.

 

15 Et quand il eut achevé de mesurer la maison intérieure, il me fit sortir par le chemin de la porte qui regardait vers l’orient ; et il mesura [l’enceinte] tout autour.

16 Il mesura le côté oriental avec la canne à mesurer : cinq cents cannes, avec la canne à mesurer, tout autour.

17 Il mesura le côté septentrional : cinq cents cannes, avec la canne à mesurer, [tout] autour.

18 Il mesura le côté méridional : cinq cents cannes, avec la canne à mesurer.

19 Il se tourna vers le côté occidental, [et] mesura cinq cents cannes avec la canne à mesurer.

20 Il la mesura des quatre côtés. Elle avait un mur tout à l’entour : la longueur, cinq cents, et la largeur, cinq cents, pour séparer ce qui était saint et ce qui était profane.

Chapitre 43

1 Et il me conduisit à la porte, la porte qui regardait vers l’orient.

2 Et voici, la gloire du Dieu d’Israël venait du côté de l’orient ; et sa voix était comme une voix de grandes eaux, et la terre était illuminée par sa gloire.

3 Et l’aspect de la vision que je voyais était comme la vision que j’avais vue quand je vins pour détruire la ville ; et les visions étaient comme la vision que je vis près du fleuve Kebar ; et je tombai sur ma face.

4 Et la gloire de l’Éternel entra dans la maison par le chemin de la porte qui regardait vers l’orient.

5 Et l’Esprit m’enleva et m’amena dans le parvis intérieur ; et voici, la gloire de l’Éternel remplissait la maison.

6 Et j’entendis [quelqu’un] qui me parlait depuis la maison, et un homme se tenait à côté de moi.

 

7 Et il me dit : Fils d’homme, [c’est ici] le lieu de mon trône et le lieu de la plante de mes pieds, où je demeurerai au milieu des fils d’Israël à toujours. Et la maison d’Israël ne rendra plus impur mon saint nom, ni eux, ni leurs rois, par leurs prostitutions et par les cadavres de leurs rois [sur]* leurs hauts lieux,

8 alors qu’ils mettaient leur seuil contre mon seuil, et leurs poteaux à côté de mes poteaux, et [qu’il y avait seulement] un mur entre moi et eux : et ils ont rendu mon saint nom impur par leurs abominations qu’ils ont commises, et je les ai consumés dans ma colère.

9 Maintenant, qu’ils éloignent de moi leurs prostitutions et les cadavres de leurs rois, et je demeurerai au milieu d’eux à toujours.

10 Toi, fils d’homme, montre à la maison d’Israël la maison, afin qu’ils soient confus à cause de leurs iniquités ; et qu’ils en mesurent la disposition.

11 Et, s’ils sont confus de tout ce qu’ils ont fait, fais-leur connaître la forme de la maison, et son arrangement, et ses issues, et ses entrées, et toutes ses formes, et toutes ses ordonnances, et toutes ses formes, et toutes ses lois ; et écris-les devant leurs yeux, afin qu’ils observent toute sa forme, et toutes ses ordonnances, et qu’ils les fassent.

— v. 7 : ou : [et par].

12 C’est ici la loi de la maison : sur la cime de la montagne, toutes ses limites tout à l’entour sont un lieu très-saint. Voici, telle est la loi de la maison.

 

13 Et ce sont ici les mesures de l’autel, en coudées ; la coudée est une coudée et une paume : l’embasement avait une coudée [en hauteur], et une coudée en largeur ; et le rebord de son avance, tout autour, un empan ; et c’était la base* de l’autel.

14 Et depuis l’embasement sur le sol* jusqu’à la banquette inférieure il y avait deux coudées, et une coudée en largeur ; et depuis la petite banquette jusqu’à la grande banquette**, quatre coudées, et une coudée en largeur.

15 Et la montagne de *Dieu avait quatre coudées, et, depuis le lion de *Dieu* en haut, les quatre cornes.

16 Et le lion de *Dieu avait douze [coudées] de longueur, sur douze de largeur, en carré, sur ses quatre côtés ;

17 et la banquette, quatorze [coudées] de longueur, sur quatorze de largeur, sur ses quatre côtés ; et le rebord qui l’entourait, une demi-coudée, et son embasement une coudée à l’entour ; et ses degrés regardaient vers l’orient.

— v. 13 : litt.: le dos. — v. 14* : ou : de terre ; c’est-à-dire  dont la masse intérieure était de terre. — v. 14** : la base tout entière de «la montagne de *Dieu» (hébreu : Harel) était divisée en deux parties, dont la plus haute était en retraite sur l’inférieure. — v. 15 : selon d’autres : le foyer de *Dieu ; hébreu : Ariel.

18 Et il me dit : Fils d’homme, ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Ce sont ici les ordonnances de l’autel, au jour où il sera fait, pour y offrir des holocaustes et pour faire aspersion du sang sur lui.

19 Et aux sacrificateurs Lévites, qui sont de la semence de Tsadok, qui s’approchent de moi, pour faire mon service, dit le Seigneur, l’Éternel, tu donneras un jeune taureau comme sacrifice pour le péché.

20 Et tu prendras de son sang, et tu le mettras sur les quatre cornes de [l’autel], et sur les quatre coins de la banquette, et sur le rebord, tout à l’entour ; et tu le purifieras*, et tu feras propitiation pour lui.

21 Et tu prendras le taureau du sacrifice pour le péché, et on le brûlera dans le lieu de la maison, désigné [pour cela], en dehors du sanctuaire.

22 Et le second jour, tu présenteras un bouc sans défaut*, comme sacrifice pour le péché ; et on purifiera** l’autel comme on l’avait purifié par le taureau.

23 Quand tu auras achevé de purifier* [l’autel], tu présenteras un jeune taureau sans défaut, et un bélier du menu bétail, sans défaut ;

24 et tu les présenteras devant l’Éternel, et les sacrificateurs jetteront du sel sur eux, et les offriront en holocauste à l’Éternel.

25 Pendant sept jours, tu offriras un bouc en sacrifice pour le péché, chaque jour ; et on offrira un jeune taureau et un bélier du menu bétail, sans défaut.

26 Pendant sept jours, on fera propitiation pour l’autel, et on le purifiera, et on le consacrera.

27 Et quand les jours seront achevés, il arrivera que, dès le huitième jour et ensuite, les sacrificateurs offriront sur l’autel vos holocaustes et vos sacrifices de prospérités ; et je vous aurai pour agréables, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 20, 22**, 23 : proprement : purifier du péché. — v. 22* : hébreu : parfait ; ainsi partout.

Chapitre 44

1 Et il me fit retourner vers la porte extérieure du sanctuaire, qui regardait vers l’orient, et elle était fermée.

2 Et l’Éternel me dit : Cette porte sera fermée ; elle ne sera pas ouverte, et personne n’entrera par elle ; car l’Éternel, le Dieu d’Israël, est entré par elle ; et elle sera fermée.

3 Quant au prince, le prince, lui, y sera assis pour manger le pain devant l’Éternel. Il entrera par le chemin du portique de cette porte, et il sortira par le même* chemin.

— v. 3 : litt.: son, c’est-à-dire  celui du portique.

4 Et il m’amena par la porte du nord, devant la maison ; et je vis, et voici, la gloire de l’Éternel remplissait la maison de l’Éternel ; et je tombai sur ma face.

5 Et l’Éternel me dit : Fils d’homme, applique ton cœur et regarde de tes yeux, et écoute de tes oreilles tout ce que je te dis concernant toutes les ordonnances de la maison de l’Éternel et toutes ses lois ; et applique ton cœur à [considérer] l’entrée de la maison, ainsi que toutes les issues du sanctuaire ;

6 et dis aux rebelles, à la maison d’Israël : Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : C’en est assez de toutes vos abominations, maison d’Israël,

7 que vous ayez amené les fils de l’étranger, incirconcis de cœur et incirconcis de chair, pour qu’ils fussent dans mon sanctuaire, — ma maison, — pour le profaner quand vous avez présenté mon pain, la graisse et le sang ; et ils ont rompu mon alliance par* toutes vos abominations !

8 Et vous n’avez pas vaqué au service de mes choses saintes*, mais vous avez établi pour vous [des étrangers] pour vaquer à mon service dans mon sanctuaire.

— v. 7 : selon quelques-uns : outre. — v. 8 : ou : de mon lieu saint.

9 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Aucun étranger, incirconcis de cœur et incirconcis de chair, n’entrera dans mon sanctuaire, d’entre tous les étrangers qui sont au milieu des fils d’Israël.

10 Mais les Lévites, qui se sont éloignés de moi dans les égarements d’Israël par lesquels ils se sont égarés d’auprès de moi [en allant] après leurs idoles, porteront leur iniquité,

11 mais ils serviront dans mon sanctuaire comme gardes aux portes de la maison, et feront le service de la maison ; ils égorgeront pour le peuple l’holocauste et le sacrifice, et ils se tiendront devant eux pour les servir.

12 Parce qu’ils les ont servis devant leurs idoles, et ont été à la maison d’Israël une pierre d’achoppement pour l’iniquité, à cause de cela j’ai levé ma main contre eux, dit le Seigneur, l’Éternel : ils porteront leur iniquité !

13 Et ils ne s’approcheront pas de moi pour exercer la sacrificature devant moi, ni pour s’approcher de toutes mes choses saintes, dans ce qui concerne les choses très-saintes* ; et ils porteront leur ignominie, et leurs abominations qu’ils ont commises.

14 Et je les établirai pour faire l’acquit de la charge de la maison, pour tout son service, et pour tout ce qui y sera fait.

— v. 13 : comparer 42:13.

15 Mais les sacrificateurs, les Lévites, fils de Tsadok, qui ont fait l’acquit de la charge de mon sanctuaire, quand les fils d’Israël se sont égarés d’auprès de moi, eux s’approcheront de moi pour faire mon service, et se tiendront devant moi, pour me présenter la graisse et le sang, dit le Seigneur, l’Éternel.

16 Eux entreront dans mon sanctuaire, et eux s’approcheront de ma table pour faire mon service, et ils feront l’acquit de la charge que je leur confie.

17 Et il arrivera que, quand ils entreront dans les portes du parvis intérieur, ils se revêtiront de vêtements de lin, et ils ne porteront pas de laine sur eux pendant leur service dans les portes du parvis intérieur et vers la maison.

18 Ils auront des turbans de lin sur leur tête, et des caleçons de lin sur leurs reins ; ils ne se ceindront pas avec ce qui fait transpirer.

19 Et quand ils sortiront dans le parvis extérieur, dans le parvis extérieur vers le peuple, ils ôteront leurs vêtements dans lesquels ils auront fait le service, et les déposeront dans les cellules saintes ; et ils revêtiront d’autres vêtements, afin de ne pas sanctifier le peuple par leurs vêtements.

20 Et ils ne se raseront pas la tête, et ne laisseront pas croître librement leurs cheveux ; ils auront soin de couper les cheveux de leurs têtes.

21 Et aucun sacrificateur ne boira de vin quand il entrera dans le parvis intérieur.

22 Et ils ne prendront pas pour femme une veuve, ni une répudiée ; mais ils prendront une vierge de la semence de la maison d’Israël, ou une veuve qui sera veuve d’un sacrificateur.

23 Et ils instruiront mon peuple [à distinguer] entre ce qui est saint et ce qui est profane, et lui feront connaître [la différence] entre ce qui est impur et ce qui est pur.

24 Et, dans les contestations, ils se tiendront là pour juger ; ils jugeront par mes jugements, et ils garderont mes lois et mes statuts dans toutes mes solennités, et ils sanctifieront mes sabbats.

25 Et ils n’entreront pas auprès d’un homme mort, pour se rendre impurs ; mais pour un père ou pour une mère, ou pour un fils ou pour une fille, pour un frère ou pour une sœur qui n’a pas été mariée, ils se rendront impurs.

26 Et après qu’il se sera purifié, on comptera sept jours pour celui qui s’est rendu impur*.

27 Et au jour où il entrera dans le lieu saint, dans le parvis intérieur, pour faire le service dans le lieu saint, il présentera son sacrifice pour le péché, dit le Seigneur, l’Éternel.

28 Et [mon service] leur sera pour héritage : moi, je suis leur héritage ; et vous ne leur donnerez pas de possession en Israël : moi, je suis leur possession.

29 Ils mangeront l’offrande de gâteau, et le sacrifice pour le péché, et le sacrifice pour le délit ; et tout ce qui est voué [à Dieu] en Israël leur appartiendra.

30 Et les prémices de tous les premiers fruits de toute [espèce], et toute offrande élevée de toute [espèce], de toutes vos offrandes élevées, appartiendront aux sacrificateurs ; et les prémices de votre pâte*, vous les donnerez au sacrificateur, pour faire reposer la bénédiction sur ta maison.

31 Les sacrificateurs ne mangeront de rien de ce qui est mort de soi-même ou de ce qui a été déchiré, soit d’entre les oiseaux, soit d’entre le bétail.

— v. 26 : hébreu : pour lui. — v. 30 : voir la note à Néh. 10:37.

Chapitre 45

1 Et quand vous partagerez par le sort le pays en héritage, vous offrirez en offrande élevée à l’Éternel une portion du pays sanctifiée : la longueur, vingt-cinq mille [coudées] en longueur, et la largeur, dix mille. Elle sera sainte dans toutes ses limites à l’entour.

2 De celle-ci il y aura, pour le lieu saint, cinq cents [cannes] sur cinq cents, un carré, à l’entour ; et il aura cinquante coudées de banlieue, à l’entour.

3 Et, d’après cette mesure, tu mesureras en longueur vingt-cinq mille, et en largeur dix mille ; et le sanctuaire sera là, le lieu très-saint.

4 Ce sera une portion sanctifiée du pays ; elle sera pour les sacrificateurs qui font le service du sanctuaire, qui s’approchent pour servir l’Éternel ; et ce sera un lieu pour leurs maisons, et un lieu consacré pour le sanctuaire.

 

5 Et [un espace de] vingt-cinq mille en longueur et [de] dix mille en largeur sera aux Lévites qui font le service de la maison ; ils l’auront comme possession [pour leurs] lieux d’habitation*.

— v. 5 : litt.: portes d’habitation, d’après les Septante et quelques modernes, au lieu de «vingt cellules», qui est sans doute une erreur de copiste dans le texte hébreu.

6 Et, pour possession de la ville, vous donnerez cinq mille en largeur, et vingt-cinq mille en longueur, le long de la sainte offrande élevée : ce sera pour toute la maison d’Israël.

 

7 Et il y aura [une portion] pour le prince, d’un côté et de l’autre côté de la sainte offrande élevée et de la possession de la ville, en face de la sainte offrande élevée et en face de la possession de la ville, au côté occidental vers l’occident, et au côté oriental vers l’orient ; et la longueur en sera vis-à-vis de* l’une des portions [des tribus], depuis la limite occidentale jusqu’à la limite vers l’orient.

8 Elle lui appartiendra comme terre, comme possession en Israël ; et mes princes n’opprimeront plus mon peuple, mais ils laisseront le pays à la maison d’Israël, selon leurs tribus.

— v. 7 : ou : le long de, comme au verset 6.

9 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : C’en est assez, princes d’Israël ! Ôtez la violence et la rapine, et pratiquez le jugement et la justice ; cessez d’expulser mon peuple [de leur terre], dit le Seigneur, l’Éternel.

10 Ayez des balances justes, et un épha juste, et un bath juste.

11 L’épha et le bath auront une même mesure, en sorte que le bath contienne la dixième partie d’un khomer, et l’épha, la dixième partie d’un khomer ; leur mesure correspondra au khomer.

12 Et le sicle sera de vingt guéras ; vingt sicles, vingt-cinq sicles, quinze sicles, seront votre mine.

 

13 C’est ici l’offrande élevée que vous offrirez : sur un khomer de froment, le sixième d’un épha, et sur un khomer d’orge, le sixième d’un épha ;

14 et la redevance en huile, pour un bath d’huile, le dixième d’un bath sur un cor, [qui est] un khomer de dix baths (car dix baths font un khomer) ;

15 et une brebis* du petit bétail sur deux cents, des pâturages arrosés d’Israël ; — pour offrande de gâteau, et pour holocauste, et pour sacrifices de prospérités, pour faire propitiation pour eux, dit le Seigneur, l’Éternel.

16 Tout le peuple du pays sera obligé à cette offrande élevée pour le prince en Israël.

17 Et le prince sera chargé de [fournir] les holocaustes, et l’offrande de gâteau, et la libation, aux jours de fête, et aux nouvelles lunes, et aux sabbats, dans toutes les solennités de la maison d’Israël. Lui, offrira le sacrifice pour le péché, et l’offrande de gâteau, et l’holocauste, et les sacrifices de prospérités, pour faire propitiation pour la maison d’Israël.

— v. 15 : brebis, ou chèvre.

18 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Au premier [mois], le premier [jour] du mois, tu prendras un jeune taureau sans défaut, et tu purifieras* le sanctuaire.

19 Et le sacrificateur prendra du sang du sacrifice pour le péché, et en mettra sur les poteaux de la maison, et sur les quatre coins de la banquette de l’autel, et sur les poteaux de la porte du parvis intérieur.

20 Et tu feras ainsi, le septième [jour] du mois, pour celui qui pèche par erreur, et pour le simple, et vous ferez propitiation pour la maison.

— v. 18 : proprement : purifier du péché.

21 Au premier [mois], le quatorzième jour du mois, sera pour vous la Pâque, une fête de sept jours ; on mangera des pains sans levain.

22 Et le prince offrira en ce jour-là, pour lui-même et pour tout le peuple du pays, un taureau en sacrifice pour le péché.

23 Et, les sept jours de la fête, il offrira à l’Éternel, comme holocauste, sept taureaux et sept béliers sans défaut, chaque jour, les sept jours ; et, en sacrifice pour le péché, un bouc, chaque jour.

24 Et il offrira, comme offrande de gâteau, un épha par taureau, et un épha par bélier, et de l’huile, un hin par épha.

 

25 Au septième [mois], le quinzième jour du mois, à la fête, il fera selon ces [ordonnances], sept jours, quant au sacrifice pour le péché, quant à l’holocauste, et quant à l’offrande de gâteau, et quant à l’huile.

Chapitre 46

1 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : La porte du parvis intérieur, qui regarde vers l’orient, sera fermée les six jours de travail ; mais le jour du sabbat, elle sera ouverte, et le jour de la nouvelle lune, elle sera ouverte.

2 Et le prince viendra du dehors par le chemin du portique de la porte, et il se tiendra près des poteaux de la porte, et les sacrificateurs offriront son holocauste et ses sacrifices de prospérités ; et il rendra son culte sur le seuil de la porte, et il sortira ; et la porte ne se fermera pas jusqu’au soir.

3 Et le peuple du pays rendra son culte à l’entrée de cette porte, les jours de sabbat et aux nouvelles lunes, devant l’Éternel.

4 Et l’holocauste que le prince présentera à l’Éternel, le jour du sabbat, sera de six agneaux sans défaut, et d’un bélier sans défaut ;

5 et l’offrande de gâteau, d’un épha pour le bélier ; et pour les agneaux, l’offrande de gâteau sera ce que sa main peut donner* ; et de l’huile, un hin par épha.

6 Et, au jour de la nouvelle lune, un jeune taureau sans défaut, et six agneaux, et un bélier ; ils seront sans défaut ;

7 et il offrira une offrande de gâteau d’un épha pour le taureau, et d’un épha pour le bélier ; et, pour les agneaux, selon ce que sa main aura pu trouver* ; et de l’huile, un hin par épha.

— v. 5 : litt.: le don de sa main ; voir Deut. 16:17. — v. 7 : litt.: atteindre.

8 Et quand le prince entrera, il entrera par le chemin du portique de la porte, et il sortira par le même* chemin.

9 Et quand le peuple du pays entrera devant l’Éternel, lors des solennités, celui qui entrera par le chemin de la porte du nord, pour rendre son culte, sortira par le chemin de la porte du midi ; et celui qui entrera par le chemin de la porte du midi, sortira par le chemin de la porte du nord ; il ne s’en retournera pas par le chemin de la porte par laquelle il est entré, mais il sortira par celle qui est vis-à-vis.

10 Et le prince entrera au milieu d’eux, quand ils entreront ; et, quand ils sortiront, ils sortiront [ensemble].

11 Et aux fêtes, et aux solennités, l’offrande de gâteau sera d’un épha pour le taureau, et d’un épha pour le bélier ; et, pour les agneaux, ce que sa main peut donner ; et de l’huile, un hin par épha.

— v. 8 : litt.: son.

12 Mais si le prince offre un holocauste volontaire, ou des sacrifices volontaires de prospérités à l’Éternel, on lui ouvrira la porte qui regarde vers l’orient ; et il offrira son holocauste et ses sacrifices de prospérités, comme il fait le jour du sabbat ; puis il sortira, et on fermera la porte après qu’il sera sorti.

 

13 Et tu offriras chaque jour à l’Éternel un agneau âgé d’un an, sans défaut, comme holocauste ; tu l’offriras chaque matin ;

14 et tu offriras l’offrande de gâteau, avec lui, chaque matin, le sixième d’un épha ; et de l’huile, le tiers d’un hin, pour humecter la fleur de farine, — une offrande continuelle de gâteau à l’Éternel, par ordonnance perpétuelle.

15 Et on offrira l’agneau, et le gâteau, et l’huile, chaque matin, un holocauste continuel.

 

16 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : Si le prince fait un don à l’un de ses fils, ce sera l’héritage de celui-ci pour ses fils, leur possession comme héritage.

17 Et si, de son héritage, il fait un don à l’un de ses serviteurs, cela lui appartiendra jusqu’à l’année de liberté, et [alors] retournera au prince ; seulement son héritage demeurera à ses fils.

18 Et le prince ne prendra pas de l’héritage du peuple en les opprimant, les chassant de leur possession : c’est de sa propre possession qu’il fera hériter ses fils, afin que mon peuple ne soit pas dispersé, chacun [loin] de sa possession.

 

19 Puis il m’amena par le passage qui était à côté* de la porte, vers les cellules saintes des sacrificateurs, qui regardent vers le nord ; et voici, il y avait là un lieu, au fond, vers l’occident.

20 Et il me dit : C’est ici le lieu où les sacrificateurs feront bouillir le sacrifice pour le délit et le sacrifice pour le péché, [et] où ils cuiront l’offrande de gâteau, en sorte qu’ils ne les portent pas dehors dans le parvis extérieur de manière à sanctifier le peuple.

— v. 19 : litt.: à l’épaule.

21 Et il me fit sortir dans le parvis extérieur et me fit passer aux quatre angles du parvis ; et voici, il y avait un parvis dans chaque angle du parvis.

22 Dans les quatre angles du parvis, il y avait des parvis clos, quarante [coudées] en longueur et trente en largeur ; il y avait une même mesure pour les quatre [parvis] des angles ;

23 et, à l’entour, dans ces [parvis], une [maçonnerie] continue, autour des quatre ; et des foyers à cuire, pratiqués au-dessous des rangées, à l’entour.

24 Et il me dit : Ce sont ici les cuisines, où ceux qui font le service de la maison font cuire* les sacrifices du peuple.

— v. 24 : plus haut : bouillir.

Chapitre 47

1 Et il me fit retourner à l’entrée de la maison, et voici des eaux qui sortaient de dessous le seuil de la maison, vers l’orient, car la façade de la maison était [tournée] vers l’orient. Et les eaux descendaient de dessous, du côté* droit de la maison, au midi de l’autel.

2 Et il me fit sortir par le chemin de la porte du nord, et il me fit faire le tour par dehors vers la porte extérieure, vers [la porte] qui regarde vers l’orient ; et voici des eaux qui coulaient du côté droit.

3 Quand l’homme sortit vers l’orient, il avait un cordeau dans sa main ; et il mesura mille coudées, et me fit traverser les eaux, — des eaux [montant] jusqu’aux chevilles des pieds.

4 Et il mesura mille [coudées], et me fit traverser les eaux, — des eaux [montant] jusqu’aux genoux. Et il mesura mille [coudées], et me fit traverser, — des eaux [montant] jusqu’aux reins.

5 Et il mesura mille [coudées] : c’était une rivière que je ne pouvais traverser, car les eaux avaient crû, des eaux où il fallait nager, une rivière qu’on ne pouvait traverser.

— v. 1 : litt.: l’épaule.

6 Et il me dit : As-tu vu, fils d’homme ? Et il me fit aller et retourner sur le bord de la rivière.

7 Quand j’y fus retourné, voici, au bord de la rivière, des arbres en très-grand nombre, d’un côté et de l’autre.

8 Et il me dit : Ces eaux sortent vers la contrée orientale, et elles descendent dans la plaine* et parviennent jusqu’à la mer ; lorsqu’elles se seront déversées dans la mer, les eaux [de la mer] seront rendues saines.

9 Et il arrivera que tout être vivant qui se meut partout où parvient la double rivière, vivra. Et il y aura une très-grande quantité de poissons, car ces eaux parviendront là, et [les eaux de la mer] seront rendues saines ; et tout vivra, là où parviendra la rivière.

10 Et les pêcheurs se tiendront auprès d’elle : depuis En-Guédi jusqu’à En-Églaïm, ce sera [un lieu] pour étendre les filets. Leur poisson sera selon ses espèces, comme le poisson de la grande mer, en très-grand nombre.

11 Ses marais et ses étangs ne seront pas assainis, ils seront abandonnés au sel.

12 Et sur la rivière, sur son bord, d’un côté et de l’autre, croissaient toutes sortes d’arbres dont on mange. Leur feuille ne se flétrira pas, et leur fruit ne cessera pas : tous les mois ils porteront du fruit mûr* ; car ses eaux sortent du sanctuaire. Et leur fruit sera pour nourrir, et leur feuille, pour guérir.

— v. 8 : hébreu : l’Araba. — v. 12 : ou : nouveau.

*

13 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : C’est ici la frontière selon laquelle vous donnerez le pays en héritage aux douze tribus d’Israël. Joseph [aura deux] parts.

14 Et vous l’hériterez l’un comme l’autre, [le pays] au sujet duquel j’ai levé ma main de le donner à vos pères ; et ce pays vous écherra en héritage.

 

15 Et c’est ici la frontière du pays : Du côté du nord, depuis la grande mer, le chemin de Hethlon, quand on va à Tsedad ;

16 Hamath, Bérotha, Sibraïm, qui est entre la frontière de Damas et la frontière de Hamath, Hatser-Hatthicon* qui est sur la frontière du Hauran.

17 Et la frontière, depuis la mer, sera Hatsar-Énon*, la frontière de Damas, et le nord, vers le nord, et la frontière de Hamath** ; c’est là le côté du nord. —

18 Et le côté de l’orient : vous mesurerez d’entre le Hauran et Damas, et Galaad, et le pays d’Israël, le long du Jourdain, — depuis la frontière jusqu’à* la mer orientale ; c’est là le côté de l’orient. —

19 Et le côté du midi, vers le sud : depuis Thamar jusqu’aux eaux de Meriba* de Kadès, la rivière jusqu’à la grande mer ; c’est là le côté du sud, vers le midi. —

20 Et le côté de l’occident : la grande mer, depuis la frontière jusque vis-à-vis de l’entrée de Hamath ; c’est le côté de l’occident.

21 Et vous vous partagerez ce pays entre les tribus d’Israël.

— v. 16 : ou : Hatser du milieu. — v. 17* : ailleurs : Hatsar-Énan. — v. 17** : ou : la frontière, Hamath. — v. 18 : ou : Et du côté de l’orient, entre le Hauran, Damas, Galaad, et le pays d’Israël, sera le Jourdain ; vous mesurerez depuis la frontière jusqu’à. — v. 19 : contestation.

22 Et il arrivera que vous le partagerez par le sort, comme un héritage pour vous et pour les étrangers qui séjournent au milieu de vous, qui engendreront des fils au milieu de vous ; et ils vous seront comme les Israélites de naissance* ; ils hériteront avec vous par le sort, au milieu des tribus d’Israël.

23 Et il arrivera que, dans la tribu chez laquelle l’étranger séjourne, là vous [lui] donnerez son héritage, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 22 : litt.: un indigène parmi les fils d’Israël.

Chapitre 48

1 Et ce sont ici les noms des tribus.

 

Depuis l’extrémité nord, le long du chemin de Hethlon quand on va à Hamath [et] Hatsar-Énan, la frontière de Damas, au nord près de Hamath, — le côté de l’orient, [et] l’occident, seront à lui, — une [part] pour Dan.

2 Et sur la frontière de Dan, depuis le côté de l’orient jusqu’au côté de l’occident : une [part] pour Aser.

3 Et sur la frontière d’Aser, depuis le côté de l’orient jusqu’au côté de l’occident : une [part] pour Nephthali.

4 Et sur la frontière de Nephthali, depuis le côté de l’orient jusqu’au côté de l’occident : une [part] pour Manassé.

5 Et sur la frontière de Manassé, depuis le côté de l’orient jusqu’au côté de l’occident : une [part] pour Éphraïm.

6 Et sur la frontière d’Éphraïm, depuis le côté de l’orient jusqu’au côté de l’occident : une [part] pour Ruben.

7 Et sur la frontière de Ruben, depuis le côté de l’orient jusqu’au côté de l’occident : une [part] pour Juda.

 

8 Et sur la frontière de Juda, depuis le côté de l’orient jusqu’au côté de l’occident, sera l’offrande élevée que vous offrirez : vingt-cinq mille [coudées] en largeur, et la longueur comme l’une des [autres] parts, depuis le côté de l’orient jusqu’au côté de l’occident ; et le sanctuaire sera au milieu.

9 L’offrande élevée que vous offrirez à l’Éternel sera de vingt-cinq mille en longueur, et de dix mille en largeur.

10 Et cette [portion] sera pour les sacrificateurs, la sainte offrande : au nord, vingt-cinq mille ; et à l’occident, la largeur, dix mille ; et à l’orient, la largeur, dix mille ; et au midi, la longueur, vingt-cinq mille ; et le sanctuaire de l’Éternel sera au milieu.

11 [L’offrande sera] pour les sacrificateurs qui sont sanctifiés d’entre les fils de Tsadok, qui ont fait l’acquit de la charge que je leur ai confiée, qui ne se sont pas égarés dans les égarements des fils d’Israël, comme les Lévites se sont égarés.

12 Et, sur l’offrande du pays, ils auront une offrande élevée, une chose très-sainte, sur la frontière des Lévites.

 

13 Et le long de la frontière des sacrificateurs, les Lévites auront une longueur de vingt-cinq mille, et une largeur de dix mille ; toute la longueur sera de vingt-cinq mille, et la largeur, de dix mille.

14 Ils n’en vendront rien, et n’en feront pas d’échange, et ils n’aliéneront pas les prémices du pays, car il est saint, [consacré] à l’Éternel.

 

15 Et les cinq mille qui restent de la largeur en face des vingt-cinq mille seront [un espace] profane pour la ville, pour des habitations et pour une banlieue ; et la ville sera au milieu.

16 Et ce sont ici ses mesures : le côté du nord, quatre mille cinq cents ; et le côté du midi, quatre mille cinq cents ; et le côté de l’orient, quatre mille cinq cents ; et le côté de l’occident, quatre mille cinq cents.

17 Et la banlieue de la ville, au nord, sera de deux cent cinquante, et au midi, de deux cent cinquante, et à l’orient, de deux cent cinquante, et à l’occident, de deux cent cinquante.

18 Et ce qui reste sur la longueur, le long de la sainte offrande, sera de dix mille vers l’orient, et de dix mille vers l’occident : il sera le long de la sainte offrande élevée, et son rapport sera pour la nourriture de ceux qui servent la ville.

19 Et ceux qui servent la ville la serviront*, de toutes les tribus d’Israël.

— v. 19 : ou : le travailleront.

20 Toute l’offrande élevée sera de vingt-cinq mille sur vingt-cinq mille ; vous offrirez la sainte offrande élevée, un carré, avec la possession de la ville.

 

21 Et le restant [sera] pour le prince, d’un côté et de l’autre de la sainte offrande et de la possession de la ville, en face des vingt-cinq mille de l’offrande élevée jusqu’à la frontière d’orient, et, vers l’occident, en face des vingt-cinq mille jusqu’à la frontière d’occident, le long des [autres] portions : [cela sera] pour le prince. Et la sainte offrande élevée et le sanctuaire de la maison seront au milieu d’elle.

22 Et depuis la possession des Lévites et la possession de la ville, qui sont au milieu de ce qui sera au prince, — [ce qui est] entre la frontière de Juda et la frontière de Benjamin sera pour le prince.

 

23 Et quant au reste des tribus, depuis le côté de l’orient jusqu’au côté de l’occident : une [part] pour Benjamin.

24 Et sur la frontière de Benjamin, depuis le côté de l’orient jusqu’au côté de l’occident : une [part] pour Siméon.

25 Et sur la frontière de Siméon, depuis le côté de l’orient jusqu’au côté de l’occident : une [part] pour lssacar.

26 Et sur la frontière d’Issacar, depuis le côté de l’orient jusqu’au côté de l’occident : une [part] pour Zabulon.

27 Et sur la frontière de Zabulon, depuis le côté de l’orient jusqu’au côté de l’occident : une [part] pour Gad.

28 Et sur la frontière de Gad, du côté du midi, vers le sud, la frontière sera depuis Thamar [jusqu’aux]* eaux de Meriba** de Kadès, la rivière jusqu’à la grande mer.

29 C’est là le pays que vous partagerez par le sort, comme héritage entre les tribus d’Israël, et ce sont là leurs parts, dit le Seigneur, l’Éternel.

— v. 28* : voir 47:19. — v. 28** : contestation.

*

30 Et ce sont ici les issues de la ville : du côté du nord, une mesure de quatre mille cinq cents [coudées] ;

31 et les portes de la ville [seront] selon les noms des tribus d’Israël : trois portes vers le nord : la porte de Ruben, une ; la porte de Juda, une ; la porte de Lévi, une.

32 Et vers le côté de l’orient, quatre mille cinq cents, et trois portes : la porte de Joseph, une ; la porte de Benjamin, une ; la porte de Dan, une.

33 Et du côté du midi, une mesure de quatre mille cinq cents [coudées], et trois portes : la porte de Siméon, une ; la porte d’Issacar, une ; la porte de Zabulon, une.

34 Du côté de l’occident, quatre mille cinq cents, [et] leurs trois portes : la porte de Gad, une ; la porte d’Aser, une ; la porte de Nephthali, une.

35 Le circuit était de dix-huit mille [coudées] ; et le nom de la ville, dès ce jour : l’Éternel est là*.

— v. 35 : hébreu : Jéhovah-Shamma.