[ page principale | nouveautés | La Bible | la foi | sujets | études AT | études NT | index auteurs et ouvrages | centres d'intérêt ]

 

Datation des événements de la Bible

 

 

Table des matières

1     Bases de calcul

2     Exode 12:40

3     Actes 13:20

4     Intervalle Ancien – Nouveau Testament

 

1                    Bases de calcul

Les dates que l’on trouve au bas des pages dans l’Ancien Testament [version J.N. Darby publiée par Bibliquest], suivent la chronologie généralement reçue, et sont basées tantôt sur les renseignements détaillés que donnent divers passages de l’Écriture, tantôt sur des versets tels que Exode 12:40, 41 ; Jug. 11:26 ; 1 Rois 6:1, qui embrassent un laps de temps considérable. Deux ou trois de ces passages seulement exigent quelques remarques. Quant aux règnes des rois de Juda et d’Israël, dont la durée est nettement indiquée, le lecteur est renvoyé à la table placée à la fin de l’Ancien Testament.

2                    Exode 12:40

Afin de déterminer la portée de l’expression «l’habitation des fils d’Israël» (Ex. 12:40), il faut se rappeler que la promesse de Dieu à Abram (Gen. 15:13, 16) contient l’indication des «quatre cents ans», et ensuite l’assurance que les descendants du patriarche reviendraient à la quatrième génération au pays de Canaan. Il s’ensuit que le temps du séjour ou du pèlerinage de la famille élue doit se compter à partir des jours d’Abraham, et vraisemblablement depuis son entrée dans le pays de Canaan. Comparez aussi Actes 7:17.

3                    Actes 13:20

La période de «450 ans», mentionnée en Actes 13: 20, paraît être un nombre rond qui comprend le temps passé depuis l’entrée dans le désert jusqu’à la fin du règne de Saül, le verset 21 servant de parenthèse, et ayant pour but d’arrêter l’attention sur l’époque que l’apôtre avait en vue, c’est-à-dire, le règne de David à qui la promesse du Roi-Sauveur avait été faite. En ce qui concerne les Juges, il faut remarquer que leur autorité ne s’exerçait souvent que sur une partie du peuple. Ainsi Éhud et Shamgar agirent parmi les tribus du midi, tandis que Débora et Barac opérèrent la délivrance dans le nord. L’allusion à Éhud plutôt qu’à Shamgar (Jug. 4:1), prouverait que le «repos» mentionné Jug. 5: 31, doit faire partie de celui dont il s’agit dans le chap. 3, vers. 30, et qui se rapporte surtout aux tribus du midi. La réponse de Jephthé aux Ammonites montre que les fils d’Israël, à cette époque, n’étaient que depuis trois siècles en possession de Hesbon et d’Aroër, — tout le pays compris entre l’Amon et le Jabbok ayant été conquis, non sur les Ammonites, mais sur les Amoréens (Nomb. 21:24-26). Enfin, ce fut pendant une partie des «quarante ans» de l’oppression des Philistins que Samson jugea Israël (Juges 13:1 ; 15:20) ; cette période se termina par la victoire de Samuel (l Sam. 7:13).

4                    Intervalle Ancien – Nouveau Testament

Pour la chronologie du temps écoulé entre l’Ancien Testament et le Nouveau, nous avons à considérer les «70 semaines» de Daniel 9:24. Une de ces «semaines» d’années, se rapportant à l’avenir, il en reste 69, c’est à dire 483 ans, à compter «depuis la sortie de la parole pour rétablir et rebâtir,» non le temple, mais la ville de «Jérusalem». C’est à Néhémie qu’Artaxerxès I donna cette autorisation, en la vingtième année de son règne ; l’état de désolation dans lequel Néhémie trouva la ville à son arrivée est soigneusement indiqué. Le verset 26 du chap. 9 de Daniel montre que les soixante-neuf semaines ne se terminent pas avant la manifestation du Messie à Israël (Jean 1: 31), peut-être même pas avant sa mort. Il faudrait donc en déduire 33 ans pour arriver à la date de sa naissance, qui aurait eu lieu 450 ans après l’autorisation de rebâtir la ville, ou 530 ans après le retour des premiers captifs de Babylone.

D’après les indications ci-dessus, nous arrivons au résumé suivant :

 

 

ans

Depuis Adam jusqu’au déluge, l’an 600 de l’âge de Noé (Gen. 5: 3-29 ; 7:11)

1656

Depuis le déluge jusqu’à la naissance de Térakh (Gen. 11:10-25)

222

Lorsque son père mourut à l’âge de 205 ans, Abraham avait 75 ans

130

Ce qui fixe sa naissance en l’an du monde

2008

 

 

Son entrée dans le pays de Canaan eut lieu 75 ans plus tard (Gen. 12:4)

75

Jusqu’à la sortie d’Égypte (Gen. 15:13, 16 ; Ex. 12:40)

430

Jusqu’à la construction du temple 480 ans plus tard

480

Durée du règne de Salomon, moins trois ans déjà écoulés (1 Rois 6:1).

37

Rois d’Israël et de Juda, jusqu’à la captivité de Babylone

370

Durée de la captivité 70 ans, et jusqu’à Néhémie 80 ans

150

Soixante-neuf «semaines», moins 33 ans (Dan. 9:26)

450

 

 

Depuis Adam, jusqu’à la naissance du Messie

4000

 

 

Pour les faits rapportés dans le Nouveau Testament, nous n’avons pas des dates chronologiques du genre de celles de l’Ancien Testament. Il était de toute importance d’indiquer d’une manière précise l’arrivée dans le monde du Messie promis, non pas toutefois selon la science humaine, mais d’après les principes prophétiques. La même sagesse divine qui arrête notre attention sur ce qui a été déjà accompli, veut que notre coeur soit tenu en éveil pendant tout l’intervalle qui s’écoule avant la dernière «semaine» de Daniel. Le Seigneur a dit : «Un peu de temps et vous ne me verrez pas, et encore un peu de temps et vous me verrez, parce que je m’en vais au Père». Bornons-nous à rappeler comme fait historique bien établi, que la destruction de Jérusalem par les Romains eut lieu quarante ans après la mort du Sauveur (Luc 19:41-44 ; 21:20-24 ; 22:28, 29).