[ Page principale | Nouveautés | La Bible | la Foi - l'Évangile | Plan des sujets | Études AT | Études NT | Index auteurs + ouvrages + sujets | Centres d'intérêt ]

 

L’antique Histoire du Salut et du Parfait Rédempteur

 

 

Adrien Ladrierre (ou famille ; auteur probable)

 

Édition Sandoz, Fischbacher 1871

 

L’antique histoire

 

Dis-moi l’antique histoire

Du céleste séjour,

De Jésus, dans sa gloire

Et de son grand amour.

 

Dis simplement l’histoire,

Ainsi qu’au jeune enfant ;

Car je suis lent à croire,

Je suis faible et méchant.

 

Parle d’une voix lente,

Pour que j’apprenne un peu

Cette grâce excellente,

Ce grand salut de Dieu !

 

* * *

 

Tu demandes l’histoire

Du céleste séjour,

De Jésus, de sa gloire

Et de son grand amour.

 

Je désire moi-même

L’entendre répéter,

Et ma joie est extrême

De te la raconter.

 

Dieu te donne de croire !

Et qu’il m’assiste, moi,

Faisant de cette histoire

Son message pour toi !

 

* * *

 

Dieu commence, Il achève,

Il créa tout jadis ;

Il mit l’homme avec Ève

Dans un beau paradis.

 

Tout était jouissance

Dans cet aimable lieu ;

Une seule défense

Était la loi de Dieu.

 

Mais ils la transgressèrent

Malgré leur heureux sort :

Ils prirent, ils mangèrent

Et subirent la mort.

 

Mais l’amour ineffable,

Toujours prêt à bénir,

Parle alors au coupable

D’un Sauveur à venir.

 

Un fils de notre mère

Sans péché, détruira

L’œuvre de l’Adversaire,

Et nous rachètera.

 

D’Ève, sainte semence,

Quoique Fils du Dieu fort,

Il vint par sa souffrance

Nous sauver de la mort.

 

Sans défaut, sans souillures,

Jésus, le Roi des rois,

Pris par des mains impures

Fut cloué sur la croix.

 

Sur Lui, Jésus en grâce

Prend nos transgressions ;

Il souffre à notre place

Ce que nous méritions.

 

Oui, c’est pour nous qu’Il souffre,

C’est pour nous seulement ;

Pour nous sauver du gouffre

De l’éternel tourment.

 

Afin que Dieu pardonne,

Christ, fait péché pour nous,

Sent que Dieu l’abandonne,

Le frappant de ses coups.

 

* * *

 

Mais elle est « accomplie »

Cette œuvre de salut ;

La mort est abolie

Par notre Substitut.

 

Notre Garant suprême

Bientôt a revécu,

Dieu montrant par là même

Que Satan est vaincu.

 

Gloire à Dieu notre Père !

Jésus a fait la paix :

Et dans le sanctuaire

Nous avons libre accès.

 

Dans les célestes sphères,

Monté comme un vainqueur,

Il nous nomme ses frères,

Lui, « le Prince et Sauveur ».

 

Près de quitter la terre,

Aux siens Jésus promit

Son Esprit de lumière,

Qui console et conduit.

 

Or, cet Esprit réside

En nos cœurs maintenant,

Il nous place et nous guide

Dans le « Chemin vivant ».

 

* * *

 

Puisse l’antique histoire

Du parfait Rédempteur

Passer de ta mémoire

Jusqu’au fond de ton cœur !

 

C’est le moment de croire,

Car Jésus va venir

Nous ouvrir dans la gloire

Un heureux avenir.

 

Le beau jour de la grâce

Va bientôt prendre fin ;

Quand Dieu cache sa face,

On la recherche en vain.

 

Le Seigneur te convie,

Jette-toi dans ses bras :

En Jésus est la vie,

Crois donc et tu vivras.

 

Nous allons voir sa gloire

Au céleste séjour,

Et là chanter l’histoire

De son immense amour.